Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Perez Lopez, Sherpa et Spinks, rois des Pyrénées !

Samedi 27 août. Dawa Sherpa ne va pas tarder à franchir la ligne d’arrivée. Il est 15h à Veille-Aure. Le Népalais, cher aux Français, n’a jamais été inquiété sur le Grand raid des Pyrénées. Le 80 km. Mais dans la matinée, déjà, la grand star du week-end, aura été sans conteste possible l’Espagnol Oscar Perez Lopez. Ce dernier, qui avait terminé deuxième de l’Ultra Trail Andorran cette année (le 170 km) et donc deuxième l’an passé de ce même Ultra Trail des Pyrénées, a conjuré ce sort de la deuxième place.
Malgré le départ rapide de Bruno Bareilles (finalement 15e), il aura géré sa course de main de maître. Sébastien Nain est un excellent 3e. Mais les régionaux auront suivi avec admiration la superbe course d’Olivier Foissac. Le Tarnais a toujours pointé en quatrième position avant de devoir jeter l’éponge à moins de dix kilomètres de l’arrivée. Et oui, vous avez bien lu ! Plié en deux, il expliquait plus tard, ne plus pouvoir du tout, ne serait-ce que marcher. Bravo tout de même pour une course superbement menée…
Chez les féminines, Nicky Spinks, la tenante du titre, malgré quelques soucis en fin de course, parvient à réussir le doublé en contenant le retour de Julia Rousset. On retiendra surtout que Nathalie Olasagasti signe ici un beau retour à la compétition en arrachant sa place sur le podium au nez et à la barbe de la Japonaise, pourtant donnée favorite par beaucoup…
Sur le 80km, Agnés Francastel, vainqueur au trail des Novis à Auzat, la semaine passée, semble véritablement hors de portée. Mais ce que l’on retiendra surtout de cette 4ème édition du Grand Raid, outre l’organisation parfaite, c’est sans aucun doute la terrible météo, particulièrement changeante, qui a tant fait souffrir les concurrents. De la neige, du froid, du vent et du soleil ! Tout y était. Cette édition est d’ores et déjà entrée dans la légende.

Photos Jacques Marais