Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Preview, Saintélyon, Hong Kong et San Francisco.

Preview-Saintelyon-San-Francisco-et-Hong-Kong

Le premier week-end du mois de décembre est symbolique de 3 courses importantes qui montrent aussi la mondialisation actuelle du Trail.

3 événements avec leurs configurations, leur ADN mais qui auront la particularité de presque se courir en même temps malgré les décalages horaires.

=> Samedi matin : départ 5h00 à San Francisco pour 50 miles (soit 14h samedi en France et 21h à Hong Kong).
=> Samedi soir : à partir de 23h40 en France pour la SaintéLyon – départ en vagues (A LIRE ICI)
=> Dimanche matin : 6h30 à Hong-Kong pour 50 km (soir 23h30 en France samedi soir).

Carte des courses

Le dénominateur commun de ces courses est la présence de nombreux Français qui animent depuis maintenant près de 5 ans les courses aux 4 coins du monde et apportent du crédit et de la notoriété aux épreuves.
Mais l’autre point commun est le Prize Money distribué sur chaque course, la palme revenant à San Francisco avec 10 000 $ aux vainqueurs, 3 000 $ au seconds et 1 000 $ aux troisièmes.
La Sainté Lyon distribue aux 5 premiers, avec 2 000 € aux lauréats Homme et femme.
Du côté de Hong Kong, ce sont les 5 premiers qui sont aussi primés avec un peu moins de 1000 € aux vainqueurs (8 500 $HK) mais aussi des primes sur le challenge avec le KV le vendredi soir.
Primes et argent dans le Trail – A LIRE ICI

Tour d’horizons des favoris de ces 3 courses, avec de beaux duels en perspective.

SAINTELYON, LA DOYENNE : UNE COURSE OUVERTE.

Difficile de désigner un favori sur cette édition 2016 tant les prétendants sont nombreux.

En l’absence du binôme masculin vainqueur en 2015, Benoit Cori et Nicolas Martin, le premier ayant pris les airs pour Saintelyon 2016s’aligner à San Francisco le second sera à Hong-Kong.
La Saintélyon sourit en général à un homme en forme et on peut parfois assister à des surprises comme les victoires de Fabien Antolinos et Benoit Cori qui se sont ensuite révélés sur d’autres terrains.

• Tony Moulai pourrait bien être de ceux là, avec les qualités de vitesse qu’on lui connaît, il s’est imposé cette année au Lozère Trail et à l’Ardéchois.
Manu Gault n’en sera pas en reste s’il a les jambes de 2012, ou il s’était imposé, il a aussi pris 4 fois la seconde place et vient de remporter le 55 km au Portugal fin octobre.
• Sébastien Spehler, revient en grande forme, 4ème des Templiers, ou il a retrouvé la confiance, vainqueur de la 6000 D, il sera présent pour la première fois sur un parcours et un temps de course qui lui conviennent.
Mathieu Brignon, 5ème en 2015, un parcours qu’il apprécie même s’il est plus à l’aise en montagne, mais avant d’entamer sa saison de pisteur il travaille sa vitesse et pourrait ambitionner un podium.
Rachid El Morabity, le marocain au large sourire et au grand cœur, 4 fois vainqueur du Marathon des Sables et 2nd de l’OCC 2016 sera à suivre de près s’il gère bien ce format nocturne inédit pour lui.
Alexandre Mayer, 3eme en 2013 et 4eme en 2014, une course qui pourrait à nouveau lui sourire, lui qui a connu une saison 2016 compliquée.
• Yoan Dercourt, la surprise pourrait-elle venir de ce jeune coureur qui a remporté l’Ultra Lozère 2016 en surprenant son monde.

On citera aussi parmi les coureurs pouvant intégrer le Top 10 :

Emmanuel Meyssat, habitué des formats plus courts, Stéphane Ricard qui espère briller pour terminer une saison ou on l’a peu vu, Cédric Célarier, vainqueur de l’Ardéchois 2015, pas le plus connu mais qui peut claquer un Top 10, le Haut Savoyard Yannick Heusey, 5ème de la Saintexpress 2015, Arnaud Jacquin, 5ème de la 6000D 2016, Hugo Altmeyer, Benoit Charles-Mangeon, 4ème de la SaintéLyon 2014, Ludovic Pollet, Stéphane Bégaud, Alexandre Hayetine, un inscrit que dernière minute Yoan Stuck qui a préféré courir dans son jardin plutôt qu’à San Francisco….et quelques jeunes qui vont jouer devant aussi, Maël Alric, Ewen Sabatier et Roman Paiusco.

Chez les féminines, on devrait assister à un duel entre Juliette Bénédicto, qui revient après de belle prestations sur Triathlon elle qui avait terminé 2nde des templiers 2014 avant d’être blessé en 2015 et Lucie Jamsin, 5ème des Templiers 2016.

Le podium pourrait aussi se jouer avec Sylvaine Cussot, 2ème en 2014 et vainqueur de l’Ecotrail de Paris 2016, Badia El Hariri, si elle a retrouvé son niveau de 2015, Lucie Bidault, discrète que qui pourrait accrocher un Top 5, Séverine Hostier, vainqueur de l’épreuve en 2011 ou encore Mélanie Rousset, Marie Semerjian et Brunile Girardet.
Corail Bugnard, lauréate en 2015 est absente.

TNF SAN FRANCISCO – BENOIT CORI WHY NOT ?

L’Épreuve américaine, finale du Horth Face Challenge offre aussi chaque année une start list assez copieuse, mais en cette fin Benoit Coride saison, la fatigue et les blessures l’amenuisent au moment du départ par de nombreux forfaits.

Le grand favori, l’Américain Jim Walmsley, inconnu en Europe, sera finalement forfait, il vient de faire une saison exceptionnelle avec 9 courses, 9 victoires et 9 records à la clé, on reviendra sur ce phénomène Américain prochainement, un mélange de Scott Jurek et Anton Krupicka.

Il faudra suivre les très rapides Américains Sage Canaday, Zach Miller, David Laney mais face à eux, 2 adversaires en grande forme venus d’Europe, Miguel Heras vainqueur en 2013, et récent lauréat des templiers et Benoit Cori 4ème des Mondiaux et qui se dit au TOP de sa forme et le grec Dimitris Theodorakakos…ça promet un beau duel.

Chez les dames, Megan Kimmel est la favorite au regard de son excellente saison 2016, mais aussi Magdalena Boulet, Ida Nilson qui revient en grande forme, Ruth Croft, Stephanie Howe et Casie scallon.

HONK-KONG : A FRENCH TOUCH !

L’épreuve Honkongaise, finale du Championnat Asiatique de Skyrunning 2016 s’élancera dimanche matin à 6h30 heure locale mais exactement au même moment que la Saintélyon avec le décalage horaire.

Maud Gobert vainqueur 2015Une forte délégation de Français(es) a fait le déplacement, avec Ludovic Pommeret qui termine son séjour par cette course après le 60km de la Maxi Race China (2nd le semaine passée) et Julien Chorier qui revient après avoir couru en Chine il y a 1 mois.
Les favoris de la course, pour succéder à François D’Haene au palmarès, seront sans doute Nicolas Martin, 2nd des Champions du Monde de Trail 2016 et qui voudra finir sa saison comme il l’a commencé (victoire au Ventoux), et aussi Thibaut Baronian qui termine aussi en beauté après sa seconde troisième place à l’OCC et sa 6ème place aux Templiers.
Greg Vollet (forfait – tendinite) vainqueur en Chine il y a 7 jours sera t-il remis de ses efforts et du cumul des courses.
On suivra aussi l’Espagnol Cristofer Clemente, le Népalais Samir Tamang, l’Américain Cody Lind et le Norvégien Eric Haugness.

Chez les dames, Maud Gobert remet son titre en jeu, la Championne du Monde 2016, Caroline Chaverot sera sans aucun doute la grande favorite pour terminer sa saison par un nouveau succès.
A suivre aussi Sandra Koblmüller, Marie McNaughton, Elsa Jean De Dieu, la Coréenne, Boyoung Jang, la Chinoise Zou Yi-jie.

Par Fred Bousseau – photos Gilles Reboisson / Fred Bousseau / YM Quemener.