Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Record des Bauges 09: record établi en 27h35.

Le record d’ascension des 14 plus hauts sommets des Bauges à été établit samedi 19 septembre 2009 à 21h30 à la Combe d’Ire. 27H35 pour une distance de 90 km et 12205m de dénivelé positif.
Une performance hors normes et une belle aventure humaine pour l’équipe ERTIPS.

Un timing serré.
L’idée de départ était de relier les 14 plus hauts sommets des Bauges du pied de la dent de cons au sommet du Trélod en moins de 24h.
Une idée complétée ensuite par la volonté d’associer Tecnica (partenaire de l’évènement) au parcours avec un départ d’Annecy, ce qui selon les calculs de Julien Périllat permettait quand même une réalisation en moins de 24h.
Suite à la révision du parcours par le parc des Bauges, obligeant les coureurs à contourner certaines zones protégées, les moyennes de courses ont été revues à la hausse pour pouvoir tenir les 24h prévues.
Moyenne augmentée et timing ne laissant place ni aux pauses, ni aux problèmes, les moins de 24h était toujours dans l’objectif, mais devenait beaucoup plus compliqué.

La performance finale
Finalement, ce sera en 27h35 que l’équipe ERTIPS boucle l’aventure avec un chrono pris du croisement de Frontenex (pied de la dent de cons) à la combe d’Ire (Pied du Trélod côté Annecy).
Une distance finale de 90km pour 10205m de dénivelé positif et 9940m de dénivelé négatif.
Une très belle performance quand on sait que le logiciel de calcul IGN rando donne un temps de parcours prévu de 62h35 pour le même parcours à allure randonneur. Soit 7 jours de randonnée à raison de 9h00 par jour!
A noter que la dernière section prévue pour rejoindre le parking de la Sambuy a finalement été supprimée car les 14 sommets avaient été réalisés et cette dernière n’était d’aucune utilité pour l’établissement du record.

Les Bauges: une forteresse pas si facile à conquérir!
Leur moyenne de course est de 675m/h en montée et 966m/h en descente. Initialement une moyenne de 800m/h en montée et de 1500m/h en descente avait été calculée.
Les coureurs ont couru moins vite que prévu…et ils le reconnaissent, avaient certainement surestimés les moyennes de courses. La principale cause de la baisse de la moyenne en descente s’expliquant par des itinéraires très raides et escarpés. Même si la plupart des tracés avaient été reconnus, faire un seul sommet, et en enchaîner quatorze sans pause, ce n’est pas du tout la même chose en terme de vitesse d’ascension et de descente!

Une belle aventure humaine.
Les points de passage aménagés sur le parcours permettaient l’accueil des spectateurs et la sécurité des coureurs, mais ils ont aussi servis de lieu de pause confortable.
Partis en autonomie avec nourriture et de quoi purifier l’eau, les coureurs se sont finalement laissés tenter, sur la fin du parcours, par les bonnes choses apportées sur les points de passage pour, et par, les supporters.
Au delà de l’aspect exceptionnel d’une telle tentative, les membres de l’équipe, habitués aux long raids exigeants, recherchaient à partager une aventure avec les gens qui les suivent habituellement à distance. Ces points de rassemblement ont été de véritables bouffées d’oxygène pour les coureurs et pour de nombreux «fans» de l’équipe, l’occasion de se créer de beaux souvenirs! Une belle ambiance, parfois stressante dans l’attente de nouvelles fraîches, mais surtout, la possibilité d’enfin comprendre pourquoi les raideurs s’engagent dans de tels défis: la beauté de l’aventure humaine!

Parce que le goût de l’aventure se partage…
Julien Périllat, initiateur et organisateur du record des bauges 09 est aussi le gérant d’ALPES BIVOUAC.
ALPES BIVOUAC est une entreprise crée en 2008 qui propose de découvrir l’aventure proche de chez vous. Basé au Semnoz, Julien organise des randonnées nordiques et des bivouacs en pleine nature. Passionné par la nature et l’aventure depuis toujours, il transmet sa passion et son énergie positive pour des moments exceptionnels et inoubliables!