Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Rencontre avec Emilie Lecomte à Rodrigues

Emilie Lecomte (Quechua) au Trail de Rodrigues

Après julien Chorier, invité d’honneur du Trail de Rodrigues, rencontre avec la marraine féminine de l’épreuve, Emilie Lecomte (Quechua) qui animait avec Eric Lacroix une conférence sur le thème « La Femme et le Trail ».
Elle sera ce dimanche 3 novembre au départ du Trail du Perroquet.

Emilie, c’est la première fois que tu viens sur l’île, quelles sont tes premières impressions?
La plénitude, le bien-être…. L’accueil extrêmement chaleureux des Rodriguais.
La douceur de l’endroit t’apporte une impression de « zénitude » incroyable.

Comment t’es venues l’idée de participer au Trail du Perroquet ?
L’organisation Rod’Trail Association a eu la gentillesse de me solliciter pour être la marraine de l’édition 2013 et dans le même temps participer avec Eric Lacroix à la Conférence de la « femme dans le Trail ». C’était une parfaite occasion de découvrir les sentiers de Rodrigues.

Revenons sur la conférence lors de laquelle tu as pu apporter ta vision de femme dans le Trail. Que ressort-il de ces échanges?
Dernièrement, on a pu constater de belles performances chez les filles sur ultra, et depuis, le débat qui revient souvent est de savoir si un jour une femme pourrait battre un homme sur ce genre de format. Je ne sais pas si c’est de l’inquiétude ou un vrai intérêt alors que pour nous, le débat ne se pose pas en ces termes. La course tu la fais par rapport à ton objectif, et à toi-même et si le résultat te monte sur les hauteurs du classement général, tant mieux. Mais si on parle de la femme dans le trail et l’ultra, cela évoque pour moi une ouverture sur d’autres sujets de discussion comme par exemple : – Comment concilier haut niveau, carrière professionnelle et vie de famille, – l’accès à des programmes d’entraînement lui permettant de se projeter sur une course et de démystifier certains formats – des solutions d’accompagnement sur le plan nutritionnel – de vraies questions sur la sécurité… Bien d’autres thématiques de fond peuvent être abordées sans tourner autour du comparatif systématique Homme/Femme lorsqu’on évoque la femme dans le trail…

Est-ce qu’un femme remportera bientôt un UTMB® ou un Grand Raid de La Réunion?
Sur les formats longues distances, la différence physiologique homme/femme se fait sur la première partie de course.
Puis cette différence disparaît à un certain moment pour laisser place à d’autres paramètres tels que la gestion de course, le mental, etc… Sur ces distances Ultra, envisager une victoire féminine au classement scratch me paraît encore un peu utopique, en tout cas ce n’est pas pour demain. Par contre, sur des distances plus longues, bien supérieures à des ultras classiques, on peut tout à fait imaginer que ce soit une possibilité.

Et après Rodrigues, quelle sera la fin de saison d’Emilie?
Oh et bien c’est vite fait, elle s’arrêtera après le Trail du Perroquet.

Par Laurent Valette

Julien Chorier au trail de Rodrigues 2013