Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Reprise victorieuse d’Antoine Guillon

Après son séjour au Népal, pour l’Annapurna Mandala Trait 09 by MILLET, Antoine Guillon a repris la compétition le week end dernier…… avec succès.

Il nous livre son récit et ses impressions, d’une course qui lui tient à cœur….
« Organisée le 8 mai pour la 3e année consécutive, par le trailer de la Salveta sur Agout Stéphane TAILLADE, la montée sèche du Sentier des Gardes des Gorges d’Eric a tenue une fois de plus hors d’haleine le petit peloton de courageux venus l’affronter.
Située dans le massif montagneux du Haut Languedoc, cette grimpette de 4.5km pour 850m+ est davantage empreintée par le mouflon que par le bipède. On comprend vite pourquoi quand on a le nez dedans!
Dès le départ, c’est immédiatement raid et technique. Avec la forme que je tiens en revenant du Népal, j’espère bien améliorer mon temps de référence qui est de 42’16 ». Je maintiens un petit trot, sorte de slalom bondissant dans ce dédale de cailloux, tandis que les souffles tout proches de Samuel DAUMUR et d’Olivier FOISSAC ponctuent notre effort intense. Les cuisses chauffes, et il faut doser l’alternance marche-course par endroit. Le dosage s’avère primordial, car l’asphyxie musculaire serait fatale. J’arrive au plateau de la mi course en 20’19 », Olivier a décroché, et Samuel est à 20 secondes. Le replat de 700m qui suit permet de souffler un peu, et c’est reparti!
Je commence à croire que passer sous les 40′ m’est possible. La fraîcheur de l’atmosphère m’est profitable, et je sors enfin de la fôret de chênes-verts. Absorbé dans mes pensées, je loupe un virage et m’éloigne du sentier une centaine de mètres. Zut, j’escalade quelques rochers pour retrouver le chemin dix mètres plus haut, et me retrouve sur les talons de Samuel !  La vue dégagée permet d’apercevoir la table d’orientation perchée en haut d’une paroie verticale, où les commissaires de course attendent notre arrivée. Je repasse devant, les muscles douloureux, pour un final difficile mais magnifique sur la roche colorée. J’en termine en 40’52 »suivi de Samuel à 4 » et d’Olivier à 5 minutes ».

A savoir que les amoureux du Trail pourront s’offrir cette montée à l’occasion du trail du Caroux le 19 juillet (30km et 2200m+), ou lors de la 6666 occitane en avril 2010 ( 115km et 6666m+).