Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Saintélyon 2011 : Erik Clavery s’impose en costaud

Au terme d’une course de mouvement et d’attaque disputée dans des conditions humides et boueuses, le Champion du Monde 2011, Erik Clavery (Asics) qui n’avait autre que le dossard…."1", s’impose en patron sur cette 58ème édition de la Saintélyon.
Les ténors ont lancé la courses sur des bases extrêmement rapides, un groupe de 7 favoris se formant au fil des kilomètres. Après le 10ekil’, Clavery et Breuil s’échappaient, et se rendaient coup pour coup dans un mano a mano impressionnant. Au 35e , Brueil mettait une grosse attaque. Clavery encaissait le choc, revenait sur le triple champion de France, et déposait à son tour son adversaire. Pourtant, au 45e kilomètre, Clavery semblait atteint, vomissant par deux fois en quelques kilomètres. Mais le champion du monde 2011 retrouvait un second souffle.
Ses adversaires ont craqué ou abandonné les uns après les autres à l’image de Manu Meyssat, de Franck Bussière, de Thomas Saint Girons puis du grand favori Thierry Breuil.
Clavery l’emporte, pour sa première participation, en 4h54min40s et termine sa saison de la plus belle manière après son abandon aux Templiers.
Son dauphin n’est autre que son co-équipier Manu Gault (5h05min – déjà second en 2010) et qui avait lâché prise un peu avant la mi-course.
La troisième place revient à Sylvain Court (5h08min – Adidas), qui lui aussi termine sa saison sur un podium après l’avoir écourté contre sa volonté pour partir en mission sur le porte avion Charles De Gaulle.
David Pasquio (Salomon), termine très satisfait de sa course à la 4ème place en 5h13min, se sentant un peu juste sur la fin.
Le top 5 est complété par Arnaud Lejeune en 5h17min.
Chez les filles, Sylvie Cartoux menait la course jusqu’au 40e kilomètre, avant de lâcher prise suite à une chute qui allait endolorir son corps, et l’un de ses genoux. Elle laisse la victoire à Séverine Hostier.