Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Salève, Olympe et Diable : le défi des 6 heures

Ultra montée du Salève -UMS

La saison de ski alpinisme tire à sa fin, bon nombre de trailers ont déjà repris le chemin des sentiers en course ou à l’entraînement mais entre les vallées qui voient fleurir les premières primevères et jonquilles et les sommets enneigés au dessus de 2000 m, difficile de trouver des parcours parfaitement dégagés.

Dans cette période de transition alors que les remontées mécaniques sont encore ouvertes, le Salève a crée il y a 7 ans l’UMS, l’Ultra montée du Salève ….le principe est de monter en courant et de redescendre en téléphérique !

De grands noms au palmarès et en lice en 2016

Une course de 6h non-stop durant laquelle les concurrents devront effectuer le plus grand nombre possible de montées et qui attire les coureurs de part cette spécificité de ne réaliser que des montées sans subir les chocs et traumatismes des descentes.
En 2015, Julien Coudert et Emilie Lecomte en étaient les lauréats, en 2014, Thomas Lorblanchet et Caroline Chaverot tandis qu’en 2013 Ludovic Pommeret et Christel Dewalle inscrivaient leur nom au palmarès.

Et depuis cette année, Brides Les Bains en partenariat avec Méribel a développé le même concept, dommage que les 2 épreuves soient le même week-end.

On retrouve aussi aux 2 Alpes le 10 Juillet, les 6 heures du Diable (3ème édition), mais ce concept de montées sèches et de descente en télécabine ou téléphérique n’est pas nouvelle.

Dans les années 2000, Val d’Isère innovait en mettant en place « les 24h de Val d’Isère », une montée de 703 m à faire sur Solaise, un départ à 1 830m et une arrivée à 2 530m pour ensuite redescendre en télésiège.
Une vingtaine de téméraires y participaient et on y voyait bien sûr Corinne Favre qui aurait le record avec 20 montées soit plus de 14 000 mètres de D+.
Du côté de Champagny en Vanoise, dans les années 90, un défi avait été lancé, « les 10 heures de Champagny » avec pour objectif d’atteindre les 10 000 mètres dans ce temps imparti.

UMS – DÉFI DE L’OLYMPE – 6 HEURES DU DIABLE

ULTRA MONTÉE DU SALÈVE – Salève (74)

Ultra montée du SalèveCette épreuve offre la possibilité de réaliser un effort en montée en continu sur un parcours de 3,2 km et comporte une montée de 2,4 km pour 663 m de D+ (pas de descente à pied) avec un pourcentage de pente de 27,7% en moyenne !
Les concurrents utilisent à chaque fois le célèbre téléphérique pour redescendre.
Le record est actuellement la propriété de Julien Coudert qui a réussi en 2015 l’exploit de faire 9 montées pendant les 6 heures (4h44’47’’), soit près de 6000 mètres de dénivelé !
Chez les dames Caroline Chaverot a effectué en 2014 8 montées en 4h51’49’’.
=> Départ samedi 9 avril à 10h00 depuis la gare inférieure du téléphérique.
On retrouvera cette année le Suisse Diego Pazos, le Népalais Sangé Sherpa, le Champion du Monde de Trail 2015 Sylvain Court mais aussi Roland Claverie, Arnaud Perrignon et Lionel Poletti, tandis que chez les dames, on suivra Cécile Lefebvre, Emilie Lecomte, vainqueur en 2015 avec 7 montées et une habituée des lieux Rachel Bontaz.

Résultats 2016 : Victoire Lionel Poletti qui l’emporte avec 8 montées en 4h27’34 » devant SangeéSherpa 8 montées en 4h36’45 » et Diego Pazos 8 montées en 4h37’26 ».
4ème Sylvain Court 8 montées en 4h46’15 » et 5ème Romain Buschino 8 montées en 4h55’58 » !
Chez les dames, la victoire revient à Émilie Lecomte !
Elle aura réussi à faire 7 montées. 2ème Rachel Bontaz 6 montées et 3e Marilyne Teixier 6 montées.

SITE DE LA COURSE ICI

=> DÉFI DE L’OLYMPE – Brides Les Bains / Méribel (73)

Defi de l'OlympeUn défi de 6h00 sur une montée sèche et chronométrée dans les gorges au départ de la station de Brides-les-Bains jusqu’au centre des Allues-Méribel. 3.5 km pour 520 m de D+ La redescente sera non compétitive et se fera via les remontées mécaniques (8 mn)
Sont annoncés pour cette 1ère édition, Fabien Antolinos, Nicolas Martin, le récent vainqueur du Trail du Ventoux et chez les dames Juliette Blanchet et Marie Dohin.
=> Départ dimanche 10 avril à 10h00 à Brides Les Bains

Résultats 2016 : sur le défi 6h, Fabien Antolinos s’impose avec un total de 9 montées en 4h14mn24, il devance le skieur alpiniste suisse Emmanuel VAUDAN qui réalise 8 montées en 3h59mn47 et le jeune fondeur Gautier AIRIAU en 4h25mn50 avec 8 montées.
Chez les femmes, 7 montées au total pour les trois lauréates du jour.
Mélanie ROUSSET devance de 18 secondes Marie DOHIN (4h16mn40 contre 4h16mn58) et Juliette BLANCHET 4h42mn25.

SITE DE LA COURSE ICI

=> LES 6 HEURES DU DIABLE – 10 JUILLET 2016 – Les 2 Alpes (38)

6 heures diableles 6 heures du Diable auront lieu le dimanche 10 juillet 2016 – 3ème édition.
Le départ a lieu tout en bas du village de Venosc à 985 m d’altitude.
Vous remonterez tout d’abord les ruelles de ce très joli village avant de rejoindre le sentier piétonnier et panoramique qui vous conduira jusqu’à la station des 2 Alpes à 1640 m d’altitude.
Vous aurez parcouru 655 m de dénivelé en un peu plus de 3 km.
Un ravitaillement vous attend juste avant de redescendre en télécabine – 8 minutes environ – au pied de la montée. Le but est d’effectuer le plus de montées possibles en 6 heures en solo ou en duo.

SITE DE LA COURSE ICI

Par Fred Bousseau – ©organisation / Athlé Saint Julien