Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

San Francisco – S. Canaday et M. Boulet finissent bien l’année

Traditionnellement considéré comme le dernier grand rendez-vous de la saison aux USA, l’épreuve de 50 miles (80 km) organisée à San Francisco, de l’autre côté du Golden Gate Bridge et à proximité de Sausalito, réunit tous les ans la crème de la crème US du trail. Respectivement 5e et 3e de la 20e édition des Templiers, Sage Canaday et Magdalena Boulet ont inscrit pour la première fois cette « Classique » à leur palmarès. Premier en 6h07’52’’ Sage Canaday a pris le meilleur sur Dakota Jones (6h12’20’’) et Alex Varner (6h14’06’’). Quant à Magda Boulet victorieuse en 7h08’09’’, elle a dominé Megan Kimmel (7h17’20’’) et Stéphanie Howe (7h28’48’’).

Bien que vallonné, ce parcours demeure rapide. En effet, il ne comporte aucun secteur technique et la compétition se déroule principalement sur de larges chemins, sur lesquels les marathoniens parviennent à dérouler facilement leur foulée aérienne et, où ils ne sont jamais contraints de marcher. Ainsi, cela part très vite et cette année un peloton compact d’une quarantaine d’unités et regroupant les favoris s’est présenté au 25e km. Parmi ceux-ci on remarquait Dakota Jones, Rob Krar, Thimoty Olson, Mike Foote, Alex Varner, Sage Canaday, Zach Miller (5e des Templiers et 9e en 6h51’30’’ des mondiaux des 100 km à Doha), Michael Wardian, Jorge Maravilla, l’Espagnol Tofol Castanyer, l’Anglais Ricky Lightfoot et les Français Greg Vollet et Michel Lanne.

Bien calé au cœur du groupe, Sage Canaday, marathonien titulaire d’un record proche des 2h15, a attendu le 30e km avant de porter l’estocade. Au ravitaillement installé au 37 km, il ne possédait qu’une minute d’avance sur Dakota Jones, seul à tenter de recoller. Plus loin, les autres prétendants à la victoire évoluaient désormais disséminés au sein de petites entités. Ensuite, et ce jusqu’à 8 km de l’arrivée, l’écart entre les deux protagonistes a toujours oscillé aux alentours de la minute. Pleinement concentré sur son effort, le regard rivé vers le sol, et semblant au bord de la rupture, Sage Canaday n’affichait pas son  allure décontractée habituelle. Néanmoins ce combattant n’a pas lâché prise et a franchi le finish près de 5 minutes avant son adversaire, empochant 10 000 dollars au passage.   Premier Français, Michel Lanne a pris la 16e place en 6h53’48’’.

2014-©Gilles Reboisson-0773 - copie
En dépit d’un plateau également relevé chez les féminines, la lutte pour le titre s’est révélée moins dense. Seconde l’an passé à l’occasion de son premier ultra trail Magda Boulet a surpris. Si en 2013, néophyte, cette marathonienne détentrice d’une performance sous les 2h27’, sélectionnée au JO de Pékin, n’apparaissait pas très à l’aise en terre inconnue, là, conquérante, la Californienne n’a pas hésité à prendre l’initiative dès le 10e km, entraînant uniquement Megan Kimmel dans son sillage pour un duel qui a duré jusqu’au 50e km, avant qu’elle ne s’envole vers la ligne d’arrivée coupée avec un avantage de 9’.
Stéphanie Howe, star de la Western States cet été, a complété le podium à plus de 20’ de Magdalena Boulet, dont la carrière dans l’univers de l’outdoor ne fait que commencer. Sans doute la reverrons-nous en compagnie de Sage Canaday à l’occasion des 20 ans des Templiers, où riche d’une plus grande expérience et forte d’un important travail en descente, domaine qu’elle avoue très mal maîtriser, elle risque d’étonner.

Résultats complets :
http://results.chronotrack.com/event/results/event/event-11125?lc=en

Christophe Rochotte – Photos archives Gilles Reboisson