Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Sancy 2012 : un Massif Central ensoleillé…

Au programme de ce week-end sportif pour les 1256 coureurs inscrits, un enduro-trail Oxitis le samedi sous un ciel dégagé et une chaleur estivale, un 18 km (1090+) « le chemin des crêtes », course running shop, un 34 km (2400+), « le trail du Sancy », trophée du casino du Mont-Dore et enfin l’épreuve reine, un 60 km (3350+), « le grand trail du Sancy ». Avec, dans les quatre cas, un passage sur le Puy de Sancy, toit du Massif Central, à 1886m ce trail est le plus haut du Massif Central. Le tout organisé par le XTTRaid 63, la section multisports du CPLVR.
L’enduro trail Oxitis du samedi, manche de la Coupe du Massif Central, a attiré plusieurs dizaines de coureurs dans des spéciales très techniques. Les coureurs ont pu faire le parcours de 18 km avec 4 spéciales placées sur celui-ci, une montée au niveau de la Grande Cascade, la montée au sommet du Sancy, la descente du Val de Courre et la dernière en ville mais dans la dordogne… sous le regard amusé des spectateurs qui ont pu apprécier un aspect très ludique de la course à pied.
C’est Steve Leconte (XTTR63) qui remporte l’enduro avec 1 minute d’avance sur Franck Abouzi.
Le dimanche, c’est sous un soleil sans nuage, que les 296 coureurs du grand trail se sont présentés sur la ligne de départ, le nombre de participants ayant doublé par rapport à l’an dernier. Au moment des inscriptions, plusieurs noms de traileurs connus et reconnus sortaient du lot, puisque l’on retrouvait entre autres : Patrick Bringer (Team sigvaris Trail), Benjamin Beaume (Running shop mizuno), Christophe Benay (Team Intersport BSN), Stéphane Friaud (Running Shop Clermont) et Christophe Malardé.  Eclairés par leur lampe frontale, les traileurs ont gravi les premiers chemins et sentiers qui montent jusqu’à La Stèle.
Une dizaine de coureurs est regroupée sur les premiers kilomètres mais rapidement dans la descente de La Stèle, Patrick Bringer prend quelques longueurs d’avance sur ses poursuivants et passe en tête avec 5 minutes d’avance sur l’horaire prévu à La Bourboule, puis 30 minutes d’avance à La Croix Saint Robert. A l’arrivée, il finit en 5H52 avec 50 minutes d’avance sur Benjamin Beaume, second en 6H39. Jonathan Théry complète le podium en 6H59.
Marlène Vigier (Team Expé) qui souffrait pourtant des tendons, termine 1ère féminine et 26ème au scratch en 8H20. Pourtant au lieu-dit Prends toi garde, c’est Sonia Semmad (Salomon Endurance SH) qui passe en tête avec une minute d’avance mais Marlène Vigier remonte peu à peu son retard pour repasser devant au Puy de l’Angle et conserver la première place tout le reste de la course. Sonia Semmad termine en 8H43 devant Nathalie Derault Hedieu (Running Shop Clermont) qui finit en 9H12.

Réactions d’après course :
Patrick Bringer : « J’avais un peu ralenti l’entraînement cette semaine mais c’était une course que j’avais envie de gagner. Du Sancy à l’arrivée, j’ai fini relax car j’avais un peu mal aux quadriceps. Les 10 premiers kilomètres, on les a fait tranquillement. Sur la descente de la Stèle, j’ai fait un peu l’écart. C’est le parcours parfait, ni trop difficile, ni trop roulant, les descentes sont propres, la distance est bonne, j’espère qu’il restera comme ça ».
Benjamin Beaume : « Dernièrement, j’ai fait de la vitesse, je savais qu’au niveau condition, j’étais pas mal. Patrick était impossible à aller chercher et j’ai vu que ma seconde place était acquise, j’ai donc profité ».

Le 34 km voit la victoire de Fabien Chartoire (Running Shop Adidas) en 3H09 devant Yannick Bourseaux, (Running Shop Salomon) en  3H15 et Yann Curien (Team Sigvaris Trail) une minute plus tard.  Au ravitaillement de la Croix Saint Robert, Fabien Chartoire et Yann Curien passaient en tête mais Yannick Bourseaux , légèrement en retrait, grappillait du terrain dans la montée du Sancy.
Nathalie Bouche, 1ère féminine réalise une belle performance en terminant 11ème au scratch en 3H47 avec plus de 40 minutes d’avance devant Magali Gigon (Intrépides Angers) en 4H28 et Sonia Levaxellaire (Ce Salomon) en 4H41.

Réactions d’après course :

Fabien Chartoire : « C’est parti un peu trop vite, j’ai laissé filer puis je suis revenu dans la vallée de Chaudefour sur Yann Curien et je savais que Yannick Bourseaux était pas très loin. J’ai profité de la descente pour conserver l’écart. »

Yann Curien : « j’espère que j’en ai finis avec les ennuis (blessure à une côte depuis Font Romeu). C’est un résultat positif. Je suis parti devant pour prendre un peu d’avance avant les premières côtes. »

Pour le 18 km, ce fut une énorme surprise, lorsqu’à quelques minutes du départ,  Thomas Lorblanchet (Clermont Athlé) vient s’inscrire pour participer à la course. Après les 100 miles du Colorado qu’il a brillamment remporté cet été, que vient-il faire sur une aussi courte distance pour lui ? Au départ de la course, il discute avec Yoann Meudec (Team Sigvaris Trail) avant d’accélérer tous les deux dans la montée de la Grande Cascade. Ils sont accompagnés de Romain Daumas (Vichy Triathlon)  jusqu’à la Croix Saint Robert. Malheureusement ce dernier ne pourra pas suivre le rythme et terminera à 3 minutes de Thomas et Yoann qui franchiront la ligne d’arrivée en même temps.
Chez les féminines, Anne Tournadre gagne en 2H05 devant Maureen Bertrand en 2H09 et Nadia Capdupuy (XTTR 63) en 2H15.