Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Sancy-Mont Dore 2016 – Ils ont vaincu la neige !

Une édition placée sous le signe de la neige, du soleil et du froid. Mais la météo a été clémente avec les participants du Trail hivernal Sancy Mont-Dore Ezyshoes, le vent ne soufflait pas sur les hauteurs du Puy Gros. Malgré tout, la neige a bien durci la course et les organismes ont été mis à mal dès le passage au Guéry où la grande majorité des coureurs a opté pour le 20 km, environ 900 sur les 1376. Le duel attendu s’est transformé en bataille interne au team Sigvaris qui a une fois de plus fait carton plein sur les 2 distances.

TRAIL_BLANC_SANCY-2016 2

Sur le 20km, au 9ème km, Romain Maillard et Nicolas Martin étaient ensemble et c’est sur le plateau que le nouvel arrivant dans le Team a distancé son co-équipier qui a réussi à le reprendre dans la dernière montée vers le Capucin, et bien qu’ayant tout donné, selon ses propres termes, lui concède 2’’ à l’arrivée. Le skieur de La Tour d’Auvergne nous confiait avoir plus l’habitude de glisser que de courir dans la neige…mais il semble quand même bien à l’aise ! C’est Thomas Lorblanchet, venu en amoureux du Sancy, qui prend la 3ème place devançant de 12’’ le jeune Kilian Meudec promis à un bel avenir.

Chez les filles, Corail Bugnard, vainqueure de la Saintélyon 2015, est venue prouver qu’elle était aussi à l’aise sur les sentiers enneigés et remporte la course où selon ses propres mots elle s’est « fait super plaisir, c’était génial ». Elle devance Fanny Gerbe qui représentait le club voisin d’Arverne Outdoor. La raideuse lui concède 16’ mais avoue avoir hésité à partir sur le 30km. Marion Pelé est la 3ème lauréate de ce 20 km.

TRAIL_BLANC_SANCY-2016 3

C’est sur le parcours du 30 km que les conditions étaient les plus difficiles, le passage au Puy Gros avec de la neige jusqu’aux cuisses ne facilitait pas la tâche des coureurs qui ne pouvaient même pas courir dans la descente avec une telle quantité de neige. Yoan Meudec, qui n’avait jamais remporté le 30 km, sort vainqueur de cette édition. « Heureux, super content, la préparation a payé mais c’était très dur sur le Puy Gros… » nous disait-il à l’arrivée. Il devance son co-équipier Anthony Gay et Paul Brousse qui avait déjà terminé 3ème en 2013 reprend cette place.

La reine du 30 km hivernal reste sans conteste Anne-Lise Rousset du team Oxsitis Odlo qui a fait toute la course en tête avec déjà une confortable avance au Guéry sur celle qui terminera 2nde Caroline Benoit du team Sigvaris. Emmanuelle Launay vient compléter le podium du 30 km féminin. Celle qui avait fini à la 7ème place en 2015 peut se réjouir compte tenu des conditions hivernales méconnues de la sociétaire de l’US Cernon rive droite.

Texte communiqué de presse- Photos Cyril Crespeau

 

Podium du 30 km

Femmes

1 – Anne-Lise Rousset 3h56’27’’

2 – Caroline Benoit 4h17’31’’

3 – Emmanuelle Launay 4h43’50’’

 

Hommes

1 – Yoan Meudec 3h24’11’’

2 – Anthony Gay 3h25’41’’

3 – Paul Brousse 3H28’59’’

 

Podium du 20 km

Femmes

1 – Corail Bugnard 2H31’48’’

2 – Fanny Gerbe 2h47’57’’

3 – Marion Pelé 2h50’53’’

Hommes

1 – Romain Maillard 1H57’28’’

2 – Nicolas Martin 1H57’30’’

3 – Thomas Lorblanchet 2H05’05’’