Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Serre Che Trail Salomon 2016 – avec les sourires

Serre Che Trail Salomon 2016 - Fred Bousseau

La troisième édition du Serre Che Trail Salomon a été baignée par un soleil généreux et beaucoup de sourires, autant sur le parcours qu’à l’arrivée tant les coureurs étaient satisfait de l’organisation des 2 compères Michel Lanne et Olivier Gaucher.

Un cadre magnifique, une météo idéale, un tracé composé de monotraces, de passages en altitude, de secteurs sauvages, de hameaux de montagne et comme le soulignait Gédéon Pochat à l’arrivée « on voit que les mecs qui ont tracé le parcours connaissent le Trail et leur montagne ».

Gaël Reynaud a remporté le 49 km du Grand Tour des Cerces qui tenait lieu de dernière étape du Salomon Over the Mountain Running Challenge 2016 et empoche aussi le challenge.
Chez les dames c’est Marie-Noëlle Bourgeois qui remporte le challenge et Quentin Raïssac chez les espoirs hommes.

Gaël Reynaud, Delphine Roux et Christel Bard avec le sourire

Au col de la Roche Noire, vers le km 8, Gaël Reynaud, à un rythme relativement tranquille faisait partie d’un groupe de 6 trailers à l’avant dont Lionel Poletti et les 2 espoirs du Team Salomon Nathan Jovet et Gédéon Pochat.
Dans la descente qui a suivi il a pris seul la tête avec Nathan Jovet.

Au passage du Col du Granon, km 24,on retrouve les 2 coureurs suivis de L. Poletti et G. Pochat, les écarts se creusent au fil des kilomètres.

Serre Che Trail Salomon 2016 - Fred Bousseau - Gael ReynaudArrivé au pied du grand Aréa, Gaël Reynaud va légèrement distancer au train son jeune adversaire, qui commencera à connaître un début de crampes.

Gaël va ensuite basculer en tête au sommet à près de 3000 m pour aborder les derniers kilomètres avec la victoire en vue  » Je n’ai pas voulu me mettre de pression par rapport à cette course et au Challenge. Comme d’habitude j’ai fait le mieux possible. Il est évident que cette double victoire est une grosse satisfaction »

Les deux benjamins du team Salomon espoir Nathan Jovet, deuxième du scratch du 49 km et Gédéon Pochat, quatrième, qui courront encore en 2017 dans la catégorie espoir prouvent que la relève est en route, Lionel Poletti, n’étant pas au mieux après la mi course arrivera à sauver sa place sur le podium

Serre Che Trail Salomon 2016 - Fred Bousseau - Christel Bard et Delphine RouxChez les femmes Delphine Roux a mené toute la course, comptant jusqu’à 8’ d’avance sur sa dauphine Christel Bard à mi-course et 14′ sur Estelle Munnia
Au km 38, la Haute Alpine ne compte plus que 3’ sur sa poursuivante et c’est dans la descente qu’elle vont se retrouver ensemble pour finalement décider de terminer ensemble et afficher un grand sourire de satisfaction pour cette victoire partagée : « cette victoire a une saveur particulière et représente un moment très sympathique.  »
Lucile Ochs prend la 3ème place devant Perrine Scheiner, en pleine préparation du grand Raid de la réunion, et Estelle Munnia qui a craqué après le 30ème kilomètre.

S. Fayolle et O. Boutarin sur le 26 km

Sur le 26 km Océane Boutarin, en tête du départ à l’arrivée a pleinement assumé son statut de favorite.  » J’avais de très bonnes sensations jusqu’au col de Roche Noire et dans la descente qui a suivi. La montée au col de Buffère, km 18,5 m’a paru peu plus difficile. Evoluer à mon rythme a été très agréable et au delà de ma victoire je suis satisfaite de mon chrono.  »
Suzanna Lagerberg et Chloë Nicoad se classent 2ème et 3ème.

Toujours sur cette distance ils étaient encore trois hommes ensemble au sommet du col de Roche Noire avant qu’Alexandre Fine devance Sébastien Fayolle et Jeroen Snick.  » Dans la perspective de la seconde montée qui nous attendait, j’ai préféré ménager mes forces, déclare Sébastien Fayolle, VEO 2000 La Plagne, et j’ai gardé à vue Alexandre Fine avant de le rattraper puis de le doubler. Fatigué à la sortie de l’hiver j’ai du faire une coupure de trois mois et je suis content d’avoir gagné pour ma reprise.  » Jeroen Snick et Alban Berson finissent deuxième et troisième.

M. Gobert / C. Favre et 3 hommes en 19s sur le 12 km

La veille, Maud Gobert et Corinne Favre, ont partagé les sentiers leur victoire sur le 12 km et 600 m de dénivelé positif du Tour des Chapelles, Camille Bleas complète le podium.
Elles ont ensuite fait le col de l’Izoard à vélo le dimanche pour décrasser et
Le Plagnard Marc Maroud, engagé aussi le dimanche sur le 26km (5ème) s’impose sur le fil premier devant Maxime Rancon et Michel Bigoni (1er M2).
Le tracé très ludique et parfaitement adapté à la découverte du Trail en montagne alternait pistes larges et monotraces, hameaux et alpages.

Fred Bousseau et Robert Goin / Photos : Fred Bousseau

Serre Che Trail Salomon 2016 - Fred Bousseau - vers col du Granon

Les podiums

49 km Grand Tour des Cerces
1/ Christelle Bard / Delphine Roux, team X Bionic : 07:30:29.
3/ Lucile Ochs, Châtel, 07:57:46.

1/ Gaël Reynaud, team Optisport-Uglow, 06:13:38.
2/ Nathan Jovet, team Salomon espoir, 06:17:39.
3/ Lionel Poletti, Avoc, 06:23:59.

26 km Petit Tour des Cerces
1/ Océane Boutarin, Val-des-Près, 03:05:34.
2/ Susanna Lagerberg, Cross Sport Serre Chevalier, 03:25:10.
3/ Chloé Nicod, Gap, 03:30:57.

1/ Sébastien Fayolle VEO 2000 La Plagne, 02:36:38.
2/ Jeroen Snick, Vallouise, 02:42:20.
3/ Alban Berson, La Salle-les-Alpes 02:42:48.

12 km Tour des Chapelles
1/  Maud Gobert, team Adidas et Corinne Favre, La Sportiva 01:10:55.
3/ Camille Bleas, Aubigny, 01:12:34.

1/ Marc Maroud, VEO 2000 La Plagne, 00:57:23.
2/ Maxime Rancon, L’Argentière- La-Bessée, 00:57:32.
3/ Michel Bigoni, Serre Chevalier, 00:57:42.

———————————————————-

{PREVIEW} – Les 10 et 11 septembre dans la vallée de Serre Chevalier troisième édition du Serre Che Trail Salomon.
Quatre courses sont programmées avec départ et arrivée au Monêtier-les-Bains.

SERRE CHE TRAIL SALOMONNouveauté 2016, le Tour des Chapelles alterne samedi pistes larges et monotraces sur 12 km et 600 m de dénivelé positif. Dimanche le Grand Tour des Cerces, épreuve reine, est le support de la dernière étape du Salomon Over the Mountain Running Challenge 2016. Long de 49 km et d’un dénivelé positif de 4000 m, ce parcours présente un profil très alpin avec ses ascensions raides, descentes techniques, vues magnifiques sur les glaciers et montagnes alentours. Le Grand Aréa, 2869 mètres, point culminant à moins de 10 km de l’arrivée, sera un redoutable juge de paix.
Autres courses, le Petit Tour des Cerces, 26 km de long et 1800 mètres de dénivelé positif, avant dernière étape du Challenge Trails 05 et le Serre Che Kids réservé aux enfants.

Marie-Noëlle Bourgeois, team Raidlight la Réunion, leader actuelle du Challenge Salomon devrait le rester.
En revanche chez les hommes Julien Courbet, team Chullanka Toulouse, reste sous la menace de plusieurs trailers dont Gaël Reynaud, team Optisport-Uglow.

Gaël Reynaud podium au général possible

Gaël Reynaud, peut encore monter sur le podium s’il réussit une belle performance. Seuls les 3 meilleurs résultats sur les 6 étapes sont pris en compte . « Ce challenge est l’un des plus relevés en France et bien y figurer me ferait le plus grand plaisir. Cette dernière étape est l’une des plus jolies. Ce tracé est un beau bébé, il n’y a pas beaucoup de kilomètres faciles. On enchaîne difficultés sur difficultés dans des paysages de haute montagne, j’ai vraiment hâte d’y être ! Je ne suis pas au top du top de ma forme, après une saison en cuisine bien mouvementée. J’ai passé beaucoup plus de temps devant les fourneaux que sur les chemins, mais comme je n’ai pas beaucoup couru, j’ai une grosse envie de bien faire ! Je prendrai un départ de course prudent, pour accélérer au fur et à mesure, en espérant bien sur que ça tienne. »

Nathan Jovet et Gédéon Pochat copains d’abord adversaires ensuite

Gédéon Pochat, vainqueur 2015 du Challenge Salomon espoir, court toujours dans cette catégorie et sait que Quentin Raïssac, Endurance Shop Millau- Patagonia/ Alès Cévennes Athlétisme, est déjà assuré de remporter le classement final espoir grâce à ses trois victoires d’étapes. Objectif de Gédéon : ajouter une victoire dans le classement espoir de l’étape de Serre Chevalier à celle décrochée sur l’avant dernière étape en Ubaye. « Ce qui m’a donné envie de retourner sur le 49 km du Serre Che trail Salomon, c’est que l’an passé nous avons eu droit à un parcours de repli en raison de mauvaises conditions climatiques et que j’avais néanmoins pris énormément de plaisir sur cette course bien que ce soit la plus dure que j’ai faite jusqu’à présent. J’espère profiter pleinement du parcours et du fameux passage au sommet du Grand Aéra. Ce sera mon dernier trail de la saison. « 

Nathan Jovet, son équipier du team Salomon espoir, sera également présent et ne compte pas non plus faire de la figuration.  » Mon année a été assez compliquée avec une déchirure ischio et une sciatique, qui m’ont empêché de courir jusqu’à la mi août, mais heureusement ne m’ont pas privé de m’entraîner à vélo. J’ai toujours aimé les efforts très longs et c’est la raison pour laquelle j’ai choisi ce 49 km. Je ne vois pas Gédéon comme un adversaire. Au contraire. On pourra s’aider si on évolue un peu ensemble et ses conseils seront précieux puisqu’il a déjà couru à Serre Chevalier et sur des distances plus longues.  »

Un avis partagé par Gédéon.  » Je pense plus à une aide qu’à une confrontation, c’est motivant et entraînant de courir avec un copain. Si les circonstances nous permettent de partager des moments, je sais que si j’ai un coup de moins bien Nathan sera là pour m’encourager et inversement.  »

Michel Lanne de l’autre côté de la barrière

L’organisation du Serre Che Trail Salomon repose sur deux amis : Olivier Gaucher et Michel Lanne, secouristes au sein du SERRE CHE TRAIL SALOMON 2016 - Michel LannePGHM et passionnés de trail et de montagne. Ils sont aidés par une centaine de bénévoles, issus en majorité de l’univers de la montagne et du secours en montagne. Les bénéfices générés par ce trail seront reversés à l’association Sébio Solidarité Secours en Montagne. Une association créée suite à de nombreux accidents survenus au sein des unités de montagne de la gendarmerie, au cours de l’année 2013. L’association Sébio rend hommage à l’adjudant-chef Sébastien Thomas, décédé en service le 9 mars 2013.  » Ce trail, affirme Michel Lanne, est pour moi l’occasion de passer de l’autre côté de la barrière, de partager avec des centaines de trailers, ma passion et ma vision de la montagne et de ce sport. Le fait de devenir organisateur avec Olivier m’a permis de vivre des émotions incroyables dans ce moment convivial, festif et sportif; aux côtés des bénévoles qui nous entourent et de tous les coureurs. Mettre sur pied cet évènement demande également beaucoup de travail, de volonté et de questionnement autour de la sécurité, de la responsabilisation et du respect des coureurs. Les parcours sont difficiles, technique et empruntent des sentiers sauvages et éloignés de la civilisation. Les coureurs vont évoluer dans le cœur du massif des Cerces. Les points de vues sur les montagnes et glaciers alentours sont magnifiques. S’il ne fallait retenir qu’un mot pour caractériser le Serre Che Trail Salomon, ce serait Sauvage ! »

Crédit photos : JMK Consult, Goran Mojicevic Passion Trail et Robert Goin.

SERRE CHE TRAIL SALOMON 2016