Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Sierre -Zinal : K. Jornet / M. De Gasperi remettent le couvert…

La Course Sierre-Zinal (14 août 2011, 38e édition), aussi appelée la Course des cinq 4000, a souvent été considérée comme l’une des plus belles courses de montagne du monde. On a écrit qu’elle était à la course de montagne ce que le marathon de New York est au marathon. Elle est aussi la doyenne des grandes épreuves de montagne d’Europe.

Sierre-Zinal, au cœur des Alpes Valaisannes, présente un parcours très engageant : 31 km, 2200 mètres de montée, 800 de descente. Des paysages exceptionnels, une ambiance chaleureuse une organisation soignée expliquent le succès et la longévité de Sierre-Zinal.

Comme l’écrivait Jonathan Wyatt (recordman de Sierre-Zinal et du Marathon de la Jungfrau, multiple champion du monde de la montagne) «Cette course de tradition avec son histoire, comme coureur de montagne tu dois simplement l’avoir vécue!»
(source site de la course)

Cette année elle fait partie du circuit Buff skyrunning ce qui donnera l’occasion de retrouver des coureurs des 3 horizons auxquels il faudra ajouter les traditionnels spécialistes de plat.
Un peu plus de 1200 coureurs s’élanceront dimanche matin.
Un affrontement au sommet entre l’Italien De Gasperi et l’Espagnol Jornet, qui se sont affrontés 2 fois ces 15 derniers jours à Giir Di Mont et au Manigod KV Challenge, chaque fois à l’avantage du Catalan, n’empêchant pas les 2 athlètes de se retrouver autour d’une raclette il y a 10 jours (photo ci jointe).

Côté favoris :

Chez les hommes, le podium ne devrait pas échapper à 3 des 6 coureurs suivants :
Kilian Jornet, vainqueur des 2 dernières éditions va chercher à enlever une 3ème fois la victoire avec l’espoir de se rapprocher du record de Jonathan Wyatt en 2h29’.
Mais comme dit Kilian :  »c’est bien plus difficile de gagner Sierre Zinal que l’UTMB ! »
Marco De Gasperi, intrinsèquement plus rapide sur 2h et déjà victorieux en 2008 en 2h30’ (soit le 2è chrono absolu) sera le mieux armé pour l’en empêcher. S’il est frais, il peut gagner.
Ensuite la lutte sera ouverte entre Julien Rancon, récent vice champion de France de montagne, César Costa en constant progrès et redoutable sur ce format, Robert Krupicka, un des meilleurs coureurs de montagne en Europe depuis des années, le Suisse Manu Vaudan et le Colombien P Rangel.
Pour les places d’honneur on suivra T Ançay (moins en forme que l’année passée), JC Dupont, T Short, J Gray, R Castanyer, JY Rey, J Correa , M Anthamatten tandis que les Français G. Segris, N. Pianet, A. Pellicier, B. Bravais et F. Thérisod devraient se situer entre les 15è et 30è place.

Avantage aux montagnards sur ce tracé, la vitesse de base restant un paramètre important sur cette course, les traileurs en général (à part Nicolas Pianet), ayant toujours peiné pour passer au dessous des 2h55’- 3h.

Chez les dames…..
En l’absence d’Anna Pichrtova pour cause maternité, peu de chance de voir un chrono en dessous des 3h cette année, il faut dire que le record de 2h54’26’’ est vraiment haut perché (pour situer cela la place devant des coureurs comme L Pommeret, C Benay ou D Sherpa)  

Mais le niveau est peut être plus dense et plus homogène qu’habituellement; on suivra avec attention l’Américaine Megan Lund, 1ère en 2010 à sa grande surprise qui voudra surement récidiver.
L’autre Américaine Brandy Erholtz est à situer au même niveau.
Toujours dans les favorites, l’Espagnole Oihana Kortazar semble en grande forme comme en témoigne sa victoire à Zegama devant Emmanuela Brizio, Maud Gobert et Corinne Favre, la Belge Catherine Lallemand ancienne championne d’Europe de montagne en 2003, rapide sur plat (33’27’’/10 et 2h36’/marathon), l’Italienne Emmanuela Brizio, championne Buffskyrunning 2009 et la Suissesse Laurence Yerli-Cattin 2è en 2009 et 6è en 2010 représentent le gros des favoris.

Mais la grande attraction sera bien l’Ethiopienne Zekiros Adanech, marathonienne de niveau international (31’59’’/10 km, 2h27’32’’/marathon), 2ème aux marathons d’Amsterdam et de Rotterdam en 2008.
Il faudra voir comment elle grimpe et comment elle peut dérouler dans les passages techniques, si elle se montre habile, elle sera dure à suivre mais pour l’instant même si les bons marathoniens ont pu faire des places d’honneur à Zinal, ils n’ont jamais pu s’imposer. A signaler aussi les présences d’une autre Ethiopienne (M Diba) et de l’Ougandaise H Mulugeta dont on dispose de peu d’information   

Du côté des Françaises Aline Camboulives et Céline Lafaye seront les 2 représentantes qui auront le plus de chance de se glisser dans le groupe de tête.
Que ce soit pour l’une ou l’autre, un place dans le top 5 serait vraiment une grande performance. Difficile mais pas impossible….

Les 2 sont en forme, Aline vient de terminer 3ème aux championnats de France de montagne sur un parcours très défavorable pour elle et Céline est championne de France de TTN court en sortant plusieurs grosses courses …. mais là il s’agira d’un autre niveau.

A signaler encore les noms de C Favre, N Etzenperger, S Pont, L Brindle, N Dominguez, C Poyet et de C Borcard qui devraient suivre au classement général.

Enfin une petite pensée pour la petite junior skieuse alpiniste Axelle Mollaret, qui disputera la course junior.

Avec la très aimable collaboration de Jean Louis Bal.