Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Sky Games 2012, suprématie Espagnole sur le Marathon

Le temps fort de ces Sky Games était ce dimanche le Marathon dans la Région de Ribargorça, au cœur des Pyrénées Espagnols à quelques encablures de l’Andorrre.
Après les épreuves de Sky Speed, Vertical Kilometre et Sky Bike, la semaine passée, les organisateurs avaient programmé ce dimanche, une Sky Race 21km et un Sky Marathon passage obligatoire pour figurer dans le classement combiné.
Mais au delà de cela, la manifestation se proclamait également « World Championships de Skyrunning® », une appellation quelques peu erronée par l’absence notoire de quelques uns des meilleurs étrangers retenus sur d’autres épreuves le même week-end (Europe de Montagne, Font Romeu, Andorre…) mais aussi par un manque de communication au delà des frontières de l’Espagne.
Un duel purement Espagnol….d’extra terrestres
Sur la ligne de départ, il était difficile d’imaginer que les titres n’échappent aux Espagnols avec la présence de coureurs de très haut niveau, seuls Didier Zago (vainqueur des Sky Speed) et Maud Gobert côté Français, Céciclia Mora pour l’Italie, l’étonnant Alexandre Nichols pour les US et encore un Méxicain et quelques Hollandaises bien vite distancées.
Luis Alberto Hernando, va prendre la course à son compte dès le départ, il sera dans le groupe de favori qui va se détacher à 8, six Espagnols, 1 Américain et Didier Zago.
Ce dernier abandonnera au km 12, victime d’une entorse (cheville toujours fragile après son entorse aux France de Montagne), L.A. Hernando prendra alors les commandes dans l’ascension du Pic du Llauset (2910m), il passera d’abord avec 2 min d’avance puis avec 6 au sommet pour finalement s’imposer dans l’excellent chrono de 4h11min54s avec 9 min d’avance sur Miguel Caballero, après sa seconde place à Zégama derrière Kilian Jornet.
Derrière, on va retrouver une belle bagarre entre Tofol Castanyer longtemps second et David Lopez qui viendra terminer 3ème avec seulement 10s d’avance sur son compatriote.
Seul le jeune Américain, Alexandre Nichols, longtemps troisième vient s’intercaler à la 8ème place au milieu de 15 espagnols.
Chez les dames, Maud Gobert, également isolée au milieu d’une armada d’Espagnoles, viendra prendre une satisfaisante 4ème place à 29 min de la lauréate.
Longtemps en tête, Oihana Kortazar va se faire reprendre par ses 2 poursuivantes, Nuria Picas et Blanca Serrano avant le sommet de la course.
N. Picas va alors prendre la poudre d’escampette, pour lâcher ses pousuivantes, O. Kortazar sera alors reléguée à plus de 26 minutes connaissant un passage à vide après s’être tordue la cheville.
Nuria Picas, confirme la domination Espagnole après sa seconde place à La Transvulcania et à Zégama la semaine suivante.
A noter sur la Sky Race (21 km), le retour victorieux du fougeux prodige Jessed Hernandez devant l’étonnant Japonais Daï Matsumoto et Christophe Basson.
A noter que les 2 premiers du marathon (H / F) ont subi un contrôle anti-dopage.
Classement Marathon (39 km – 3200 m D+/D-)
1/ Luis Alberto Hernando (ESP) : 4h11min54s
2/ Miguel Caballero (ESP) : 4h20min14s
3/ David Lopez (ESP) : 4h21min59s
1/ Nuria Picas (ESP) : 4h55min15s
2/ Blanca Serrano (ESP) : 4h57min56s
3/ Oihanna Kortazar (ESP) : 5h21min48s
4/ Maud Gobert (FRA) : 5h24min40s
Fred Bousseau