Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Skyrhune 2015, un vent nouveau!

Skyrhune 2015 - Aritz Egea

Une seconde édition qui confirme l’engouement sportif et populaire de ce format de course qui attire de plus en plus de coureurs et dont le niveau athlétique monte.
La Skyrhune 2015, n’aura pas dérogé à cette image et à ce dynamisme qu’elle se construit, lors de la première édition l’essai avait été marqué, il a été transformé cette année.

PHOTOS SKYRHUNE 2015VIDÉO SKYRHUNE 2015

Un niveau sportif international.

Alexis Sevennec avait pourtant mis la barre haut en 2014 en s’imposant avec un chrono de 2h01’14’’ sur ce parcours difficile, qui affiche 21km pour 1700 m D+, mais les acteurs de cette seconde édition vont la placer un cran au dessus encore.
Un tracé dans lequel on retrouve toutes les composantes d’un trail, des passages techniques, des singles tracks, des montées pentues associées à des descentes techniques et des relances ou il faut courir à une bonne allure.

Skyrhune 2015 - Fred Bousseau - 27 sur 77Tous les ingrédients étaient réunis, avec en plus des conditions météos parfaites et un public basque chaleureux et enthousiaste tout le long du parcours.
La skyrhune avait des allures de « mini–Zégama ».

Au regard des coureurs présents, Aritz Egéa, 2nd du Marathon du Mont Blanc 2015, 3ème au Zermatt Marathon  et 4ème à Zégama , Didier Zago, le jeune et prometteur Ismaël Razga, les basques Imanol Goni et Joseba Larrelda, Michel Rabat, Andreu Prost, on pensait que le record pouvait tomber mais pas au point d’être pulvérisé de plus de 5 minutes.
Aritz Egéa n’aura pas fait dans la demi mesure, il prendra les commandes dès la sortie de la partie bitumée, pour passer chaque point de contrôle en tête et s’imposer à Ascain en 1h55’59’’.

Derrière lui Didier Zago, sera le premier à baisser les armes, victime de crampes et les 2 jeunes basques mèneront une lutte acharnée pour conserver leur place sur le podium.
Imanol Goni terminant en 2h00’20’’, Joseba Larrelda arrivant 17’’ plus tard au prix d’une descente infernale avalée en moins de 30min.
Michel Rabat, terminera 1er français à une belle 5ème place derrière Ismaël Razga.
On retiendra également la présence de 47 coureurs en moins de 2h30 (contre seulement 13 en 2014), la 7ème place de Florian Becker, la 12ème de Andreu Prost et la 16ème de Christophe Malardé.

Chez les dames, Maria Zorroza, de la sélection basque de course en montagne va effectuer une course intelligente à son rythme.
Elle passera au premier col (Miramar – km 5) avec 3’ de retard sur Céline Lafaye qui imposait un rythme soutenu et semblait promise à un podium, mais elle sera victime de crampes dès la première descente l’obligeant à abandonner.
Maria Zorroza prendra alors les commandes pour s’imposer en 2h36’43’’ (nouveau record), suivie de Néréa Amilibia et Claire Dubes, 1ère française à 6 min que l’on retrouvera aux France de Trail court fin septembre au Sancy.

Une organisation dynamique et moderne.

Le succès de cette épreuve est le fruit d’un travail d’équipe et familiale autour de Niko Darmaillacq, il apporte un vent nouveau et moderne qu’il retire de ses expériences en trail depuis plus de 10 ans et qui bénéficie à la discipline.
Skyrhune 2015 - Fred BousseauC’est aussi des prises de positions affirmées et revendiquées qui participent à redynamiser ces formats courts qui ont tendance à connaître moins d’engouement médiatique que des ultras.
Plusieurs initiatives méritent d’être soulignées, par exemple une course qui restera limitée à 500 coureurs pour garantir un acceuil et une convivialité d’après course dans ce petit village d’Ascain, un briefing d’avant course pour rappeler quelques points de règlement et qu’il n’y a pas de matériel obligatoire (lors de bonnes conditions météos), la mise en place des récompenses (médailles / pottoks), en fonction de son temps, pottok d’or entre en dessous de 2h30, d’argent entre 2h30 et 3h, de bronze jusqu’à 3h30 et…en carton au delà.
Mais aussi le classement distinctif qui pourrait sans doute être reproduits sur d’autres course de ce format, le maillot vert au meilleur sprinter du 1er kilomètre, le maillot jaune au vainqueur, le maillot blanc à pois rouge et rouge à pois blancs pour les meilleurs grimpeurs et descendeurs, calculés sur une petite section du parcours.
Enfin le prize money de 2 000 € distribué équitablement aux 5 premiers hommes et femmes qui pourrait être complété dès l’an prochain par une prime au record.

Un vent nouveau soufflerait-il sur le trail depuis le Pays Basque ?

Résultats Skyrhune 2015

Par Fred Bousseau – texte et photos – Ascain septembre 2015.

—————————————————————————————————————————————-

Preview Skyrhune 2015

Dans la continuité de la première édition de La Skyrhune, tous les ingrédients semblent réunis pour un bel événement sportif sur les pentes basques de La Rhune !

Un événement à suivre sur Facebook Trails Endurance Mag qui sera sur le terrain vendredi et samedi.

RETOUR SUR LA SKYRHUNE 2014 ICI

AFFICHE SKYRHUNE 2015De nouveau à guichets fermés puisque tous les dossards se sont envolés en moins de 12 minutes le Lundi 1er Juin, ce seront donc pas loin de 500 participants qui participeront à l’épreuve, qui sera pour l’occasion le support d’une manche de la Copa Euskadi mise en place par la Fédération Basque de Montagne. Les ingrédients qui ont fait la réussite de la première ont été reconduits bien entendu : un parcours taillé dans le dur avec 21km et 1700m de dénivelé positif, avec 80% de monotraces offrant des vues imprenables entre l’Océan et les Montagnes Basques. Un cadre magnifique et un profil de course qui sort de l’ordinaire. 100% identique à 2014. Mais c’est aussi des défis proposés à tous les coureurs avec un système de Médailles à aller décrocher en fonction du temps réalisé, de l’ambiance sur le parcours sur ses passages les plus spectaculaires que sont le Miramar et le Sommet de la Rhune, une grande soirée d’après-course offerte à tous … de quoi concilier Convivialité / Performance / Effort /Dépassement pour le plaisir de tous.

Dans la rubrique nouveautés, une nouvelle épreuve verra le Jour avec la Skyrhune Ttiki : une épreuve exclusivement réservée aux jeunes de 15 à 20 ans qui souhaitent s’investir dans la discipline. Un parcours avec les mêmes ingrédients, 10km et 600m de d+ et un passage au Miramar pendant l’épreuve reine et les arrivées sur la Place du Village. Côté Skyrhune, pour mettre un peu plus de piment dans l’épreuve, des Maillots distinctifs seront distribués aux Meilleurs Jeune, Starter, Grimpeur, Cascadeur … et un challenge par équipes de 3 toutes catégories confondues sera proposé avec un système de bonus pour la plus grande équité possible. De quoi mettre encore un plus d’émulation et pousser les participants à donner leur maximum ! On rajoute un Village Enfants avec les animatrices d’Hdaydream et l’inégalable Ludovic Collet au micro et on doit pouvoir s’attendre à une grande après-midi du côté d’Ascain ce Samedi 5 Septembre !

Le niveau sportif sera exceptionnel, plus relevé qu’en 2014.

Des coureurs de niveau International ont répondus présents, et le duel entre les meilleurs français et basques sera palpitant. Côté hispanique, on aura donc la présence d’Aritz EGEA (actuel 3ème de la Coupe du Monde de Skyrunning, 2ème du Marathon du Mont blanc 2015), d’Imanol GONI (Euskal Selekzioa – 18ème Dolomites Skyrace 2015), la jeune promesse de Bilbao Ismail RAZGA (21 ans – 3ème Giir di Mont 2015), Oier ARIZNABARETA (passe-partout exceptionnel, 5ème des Mondiaux de Duathlon 2015) ou encore Aitor OSA (forfait – blessé).

Face à eux, les meilleures chances françaises seront les membres de l’équipe de France de Montagne, Didier ZAGO (12ème des Championnats d’Europe 2015) et Maxime DURAND (de retour en grande forme pour les Mondiaux qui se profilent le 19 Septembre au Pays de Galles).

Pour arbitrer le tout ou créer la surprise, il faudra compter sur les Catalans comme Michel RABAT, Andreu PROST et surtout l’international de Ski Alpinisme Nil CARDONA. A la bagarre, on retrouvera les jeunes du Team Buff les Saisies qui ne finissent pas de surprendre avec Maël ALRIC et Ianis BERNARD (forfaits), les Pyrénéens Yann MONDOT, Maxime CAZAJOUS, Fabien NABIAS et notre champion local Benoit CORI (en reprise)… ou encore les expérimentés Christophe MALLARDE et Christophe AZUR qui nous viendront de Bretagne ou Stéphane BEGAUD le Provençal.

Chez les dames, la course présentera une aussi belle densité de coureuses de niveau national mais la victoire devrait se disputer entre 2 coureuses habituées aux épreuves internationales : l’alpine Céline LAFAYE et la basque Aitziber IBARBIA.
Derrière la lutte sera acharnée pour les accessits avec pas moins Sandra MARTIN, Jocelyne PAULY, Juliette BOUISSON, Claire DUBES, Maud COMBARIEU, Safia Lise SAIGHI, Néréa AMILIBIA,… pas de quartier chez les filles non plus !

A n’en pas douter, il y aura du spectacle sur les pentes de la Rhune et au village à Ascain. Le vœu le plus secret de l’équipe organisatrice serait désormais de rassembler de très nombreux spectateurs sur le parcours, au village, ou sur les zones de ravitaillement pour créer une ambiance particulière, une émulation supplémentaire pour les coureurs.

L’organisation espère donc qu’il y aura beaucoup de spectateurs, de randonneurs et de coureurs sur les pentes de la Rhune. Pour assister à l’évènement le départ sera à 15h et les arrivées se feront au cœur du village d’ASCAIN à partir de 17h.
Côté montagne, il y a 2 points incontournables sur le parcours, avec les plus beaux panoramas du Massif : le passage au ‘’Miramar’’ (accès depuis les Carrières d’Ascain) vers 15h20 puis le passage au sommet qui sera très impressionnant puisque les concurrents arriveront tout droit sous l’antenne par un énorme pierrier. Spectacle garanti, avec passage des premiers vers 16h30 au sommet. Ces 2 points sont joignables en moins de 2 kilomètres.

Venez nombreux. Tous à la Rhune ce Samedi 27 Septembre.

SKYRHUNE 2015