Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Solukhumbu Trail – C’est parti depuis une semaine…

La 3e édition du Solukhumbu Trail, organisé par Dawa Sherpa et son épouse, a pris son envol le 8 novembre dernier. Décalé dans le temps cette année, la compétition a attiré de nombreux prétendants, Dawa et Annie ayant dû refuser des inscriptions, pour des raisons de logistiques essentiellement (difficiles de caser tout le monde dans les lodges népalais à cette époque de l’année).

Seuls 57 "petits veinards" ont donc atterri début novembre à Kathmandu, profitant de quelques jours de répit dans la capitale, avant de prendre le bus, direction Jiri, site de départ de la course. Les concurrents sont entrés dans le vif du sujet le 11 novembre dernier, avec la première étape menant à Kenja, puis la suivante menant à Jumbesi. Là, une première halte et un jour de repos consacré à l’acclimatation avec une montée à 4000m d’altitude, au-dessus de Jumbesi. Puis une première incursion en course, le lendemain, à 4300m, en direction de Béni et du lac sacré de Dukhunda. Après deux premiers jours de froid et de brouillard, le soleil refaisait alors son apparition. Hier, le peloton arrivait à Taksindu, village natal de Dawa.

Le Népalais Rai Uttar Kamar menait les débats devant Dawa Sherpa (un homonyme de Dachhiri…), et le Grec Kalofyris, 3e. La première fille, Yangdee Lama Sherpa, était 5e du scratch. Un seul abandon à déplorer, à cette heure-ci, pour une côte fêlée…

Photos P. Bourgine