Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Solukhumbu Trail – Etapes 7 et 8 – Ca se corse !

Un temps pluvieux a accompagné les concurrents toute la journée de mardi. Pour cette septième étape, la plus longue de ce Solukhumbu Trail 2011, les coureurs sont entrés dans la vallée du Khumbu, celle qui mène au pied de l’Everest côté Népalais. ?
Côté sportif, pour la première fois ce n’est pas un coureur népalais qui gagne cette étape, mais Thierry Chambry. Suivent logiquement les locaux de l’épreuve toujours à la bagarre avec notamment Lucas Humbert, Jules-Henri Gabioud et Baptiste Blanc. Chez les filles, les deux Népalaises Tashi Sherpa et Chhechee Sherpa se tiennent en quelques secondes avec comme poursuivante Natalia Papounidou la Grecque.??
La météo a joué des tours le lendemain, mercredi, pour la 8e étape. Au réveil, le plafond nuageux était encore bien bas et bien dense, pourtant un premier groupe composé de membres de l’organisation ainsi que les coureurs les moins rapides sont partis en avance sur l’itinéraire prévu à l’origine.
Entre temps, les infos des ouvreurs sont redescendues : trop de neige dans les passages techniques après le col de Konde (4250 m) !?? Trop tard pour faire faire demi-tour aux personnes déjà en route ; ceux-ci passeront quand même ces passages équipés de mains courantes, sous la neige ! Pour le reste des coureurs l’étape chronométrée a été modifiée, avec annulation du passage à Konde pour emprunter un sentier plus bas dans la vallée entre Phakding et Thame, en passant par Namche.??
Hier soir, tous les coureurs étaient à Thame (3800 m), bien au chaud dans le lodge de Apa Sherpa, recordman de l’ascension de l’Everest avec pas moins de 21 victoires au sommet.??
Aujourd’hui, le peloton espère retrouver le soleil qui fait défaut depuis 6 jours maintenant. Les conditions neigeuses en altitude sont de moindre importance et devraient permettre de monter à Lungden (4380 m).
Le classement complet ici