Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Solukhumbu Trail – L’au revoir aux sommets…

"Hier soir, nous étions confortablement installés dans un lodge grand luxe à Periche. En plus, il y a de l’oxygène, nous sommes descendu à 4400m. Nous avons également retrouvé nos anciens malades guéris, prêts notamment pour Thierry Barbarit à reprendre la compétition. Les membres du groupe ont aussi pu constater que l’expression autoroute de l’Everest est loin d’être galvaudée. Revenons à l’étape du jour, qui a commencé pour les marcheurs et les coureurs par une marche de liaison (7km – 600D+) vers le sommet du Kalapatar (5550m) et son panorama sur le massif de l’Everest. Tous les membres du groupe ont réussi ce "sommet" et ont posé pour la photo de groupe. Le départ a été ensuite été donné depuis vers le sommet et c’est en fin de journée, que nous avons retrouvé les coureurs après 1200 m D- et 15 km.

C’est toujours sous un grand soleil que marcheurs (7H00) et coureurs (9H00) ont pris le départ pour Namche, point final de notre voyage en très haute altitude. C’est au monastère de Tengboche que les itinéraires des uns et des autres se séparaient, voie classique pour les marcheurs, chemin plus sauvage et vallonné pour les coureurs qui passaient par Phorzte puis le col de Longla avec un panorama magnifique sur l’Amadablan sur fond de Stupa. Ce sera ensuite le village de Khumlung (où sir Hillary a fait construire une école…) puis une descente infernale dans un escalier interminable vers Namche. Les marcheurs, eux, profiteront d’une descente plus tranquille puis d’une remontée progressive pour terminer avec le chemin classique vers Namche mais qui leur a offert un dernier point de vue sur l’Everest. Ce soir c’est relâche, nous dînons tard (19H00) et iront ensuite fêter ce retour sans gros bobos (Thierry Barbarit a magnifiquement réintégré la course) même si nous sommes tous bien fatigués"

Pascal Zellner