Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Sparnatrail – Le TTN repart

Dimanche en Champagne, dans le cadre du Sparnatrail organisé par le Jogging Club d’Epernay se déroulera la première étape du TTN Court 2015.

Près de 1000 coureurs prendront part à cette « Classique » bucolique cheminant à travers le vignoble. Si le circuit ne comprend pas de secteur technique, il présente un profil vallonné et nombre de portions boueuses, qui ne facilitent pas la progression des participants.

Deux compétitions marqueront cette journée : Le Sparnatrail long de 56,7 km, qui souvent permet d’effectuer une dernière sortie dans l’optique de la SaintéLyon, première manche du TTN Long 2015 et le P’tiot Sparnatrail d’une distance de 31,7 km, réservé aux adeptes du TTN Court, désireux de marquer les esprits bien avant d’envisager l’année 2015.

sparnatrail2

En l’absence de Jérémy Pignard, vainqueur sur le court l’an passé, mais qui désormais se consacre à des formats excédant le marathon, Romuald de Paepe, 27e des Templiers fin octobre, 1er des Gendarmes et des Voleurs de Temps et second du Trail 56 cet été apparaît favori. Toutefois, le Picard aura-t-il récupéré des efforts consentis récemment dans l’Aveyron ? De plus, ce professeur des écoles enseignant à Château-Thierry ne manquera pas d’adversaires soucieux d’accrocher cette belle épreuve à leur palmarès. Il devra se méfier de Guillaume Rouget, second l’an passé, de Gwenaël Busseuil et Guillaume Maldonado respectivement 5e et 6e du TTN 2014. Egalement, Florent Paroli licencié à Epernay et dont les arcanes du tracé ne présentent plus aucun secret compte bien jouer le rôle du trouble-fête.

Chez les féminines Céline Lafaye, dominatrice du TTN Court 2014 semble intouchable eu égard à ses succès cumulés au fil du temps. Néanmoins, Stéphanie Ringot 3e du dernier TTN Court ne compte pas abdiquer d’entrée. Idem de Sophie Gabet-Briatte, où encore d’Anne-Sophie Pont, cette espoir du DUC d’à peine 20 ans.

Concernant le Sparnatrail stricto sensu, Jérémy Pignard désormais soucieux de relever d’autres défis ne saurait plus se contenter de 2 heures de course. Confiant suite à son triomphe au Marathon des Burons, il tient à peaufiner sa préparation avant de vivre sa première SaintéLyon. Seul Michel Verhaeghe, 4 couronnes à son actif et actuel détenteur du titre s’avère capable de déjouer les pronostics.

Christophe Rochotte