Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Sylvain Court remporte l’Échappée Belle 2017

Echappée Belle 2017 - podium hommes -©ThomasVigliano-0437

Beaucoup d’émotion ce matin dans le parc Rochette d’Aiguebelle pour l’arrivée des premiers finishers de L’Echappée Belle 2017.
Pour cette 5ème édition, un plateau très relevé et une belle bataille en tête sur le 144 km pour 11 000 m D+
Le champion du monde 2015 et de France de trail 2016, Sylvain Court s’est imposé en 27h54 suivi du parisien Fabrice Arene en 28h15 et du parrain de la course David Barranger en 28h29.
Vivien Reynaud qui a longtemps fait la course en tête a malheureusement été contraint d’abandonner au Gleyzin.

Sylvain Court, champion humble et accessible, a géré sa course. Habitué des plus courts formats, il a appréhendé la course avec beaucoup d’humilité. Resté proche des autres coureurs plus expérimentés pendant les 100 premiers kilomètres, il a pris la tête de la course juste avant le début de la nuit. Il voulait faire « son premier ultra-trail sur un événement qui marque ». Cette Échappée Belle sera marquée dans ses souvenirs à jamais !

La première femme, Alexandra Rousset, marraine de la course l’emporte en 37h33’23 » suivie de Catherine Rion en 41h04’38 » et Nelly Zotos en 41h43’27’

=> L’intégral de 144 km en duo est remporté par Marc et Bénédicte Paturel en 37h21’47 ».

=> Sur la Traversée Nord de 85km pour 6 050 m D+, victoire de Yann Guillerm en 13h46’39 » devant Simone Musazzi en 14h23’07 » et Emmanuel Faucon en 14h30’43 ».
Chez les dames, victoire de Audrey Tanguy en 15h44’54 » suivie de Mathilde Guillaumot et Claire Dauchez.

=> Sur le parcours de Crêtes de 47 km pour 2 085 m D+, victoire partagé de Nicolas Hairon et Kevin Vermeulen en 5h43’20 » suivis de Thomas Cardin en 6h04’55 ».
Chez les dames, podium international avec la victoire de La Française Line Moncelon en 8h06’16 » devant l’Espagnole Andrea Garay Zarraga en 8h26’59 » et l’Allemande Anna Janssen en 8h37’13 ».

RÉSULTATS ECHAPPÉE BELLE 2017

Par Fred Bousseau & organisation – ©Thomas Vigliano