Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

TAR 2011 : descriptif et favoris d’un trail si beau mais si dur

Ils seront près de 800 à s’élancer dimanche matin de Chamonix pour la 5ème édition du Trail des Aiguilles Rouges (TAR).
Un parcours qui change presque chaque année dans son profil mais aussi dans son lieu de départ et d’arrivée.
Cette année les concurrents partiront de Chamonix pour Rallier en Servoz en passant par Vallorcine.
Au programme, 50 km pour plus de 4000 m de Dénivelé positif et plus de 4200 m de négatif en pleine montagne au coeur du massif des Aiguilles Rouges.
Un massif moins connu mais que tous les coureurs qui sont allés à Chamonix ont pu voir face au Mont-Blanc.
Un massif sauvage offrant des points de vues magnifiques sur le massif du Mont Blanc bien-sûr, mais aussi sur des secteurs préservé de la sur-fréquentation humaine ou l’on peut observer la faune sauvage (bouquetins, chamois, marmottes….) et une flore abondante.
Le parcours de cette année en sera le reflet, après un départ matinal à 4h30 et un passage de nuit par la tête aux vents, les coureurs descendront vers le Col des Montets puis vers Vallorcine.
De là ils partiront vers le vallon de Bérard, qui monte doucement au début puis longe le torrent avant d’arriver au refuge de Bérard ou le jour se lèvera.
A peine le temps de saluer les 2 gardiennes (Cécile et Danielle) qu’il faudra entamer l’ascension vers le Col de Salenton (2526m) avec peut-être quelques bouquetins en spectateurs.
La première grosse difficulté de l’épreuve commencera ici avec la chaleur et pas d’eau sur cette partie du parcours.
Une fois le Col de Salenton franchi, une longue descente en balcon s’effectue vers le refuge d’Anterne, on se retrouve alors sur l’envers des Aiguilles Rouges dans un cadre méconnu de beaucoup mais somptueux.
Arrivé au refuge de Moede-Anterne (un peu plus de la mi parcours), il faudra encore redescendre vers le pont d’Arlevé (par un chemin étroit et souvent humide) puis se dressera devant vous le Brévent avec au menu 1000 m de dénivelé…… avec peut-être le brame du cerf en fond sonore à cet endroit.
Il faudra encore en avoir sous "la pédale" pour cette dernière ascension.
Une fois le Brévent franchi, s’enchaînera la crête face au Mont Blanc direction l’Aiguillette des Houches.
Un panorama unique à couper le souffler, une belle récompense après cette ascension si les conditions météos sont bonnes.
Il restera alors 7 km de descente vers Servoz en passant par Samoteux puis Montvauthier …. une descente rapide et parfois raide qui pourrait laisser quelques traces musculairement.

Les favoris
Parmi les prétendants à la victoire, il faudra se tourner vers Dawa Sherpa, 3 fois vainqueur de l’épreuve, un terrain qui lui convient parfaitement.
Il aura face à lui, Christophe Assailly de retour après sa victoire au Trail de l’Aigle en août, Michel Lanne vainqueur du difficile Trail du Galibier, Xavier Thévenard, qui voudra se racheter de son abandon à la CCC, Nicolas Pianet, sans doute un des grands favoris après sa victoire au marathon du Mont Blanc et ses belles performances au Championnat de France de montagne et à Sierre Zinal, François Lachaux toujours placé sur ce genre de course tout comme Pierre Prost à Petit ou encore Franck Vuillez.
Sans oublier les locaux qui voudront bien figurer, Manu Ranchin vainqueur au P’tit Tour des Fizs, Damien Vuillamoz de retour après son entorse et victorieux à l’Ice Trail Tarentaise et lors de la première étape de de l’Aravis Trail sera forfait et du Suisse Candide Gabioud, frère de Jules Henri.
Le Suisse Jean Yves Rey sera présent en outsider.
Chez les dames, Corinne Favre sera la grande favorite, elle devra se méfier de Karine Herry, sa coéquipière de Team en préparation du grand Raid de la Réunion, mais aussi de Christel Dewalle qui s’est imposée au P’tit Tour des Fizs et qui semble à l’aise sur ce genre de terrain.
Les autres filles pouvant jouer le podium seront Agnès Hervé, Maélys Drevon, Célia Trévisan, Nina Silitch ou encore Marion Maniglia.

A suivre en live dimanche sur le Facebook d’Endurance