Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

TDS®, OCC, CCC® les favoris

TDS®, OCC, CCC® les favoris 2017

Ces 3 épreuves vont ouvrir le bal de cette semaine Chamoniarde qui célèbrera la 15ème édition de l’UTMB®.
Mais avant cela, elles nous auront livré leur verdict ou presque, tour d’horizon complet des favoris, outsiders et forfaits avec de sérieuse chances de victoires Françaises et de beaux duels en perspective.
la TDS et la CCC ayant cette année intégré l’Ultra Trail World Tour.
A LIRE AUSSI – L’UTMB en 15 chiffres de 2003 à 2017.

  • TDS®=> 119 km / 7200 m D+ / départ mercredi 6h de Courmayeur

Chez les dames, qui succèdera à la Française Delphine Avenier lauréate 2016 en 18h46’24’’.
Maud Gobert - © Fred BousseauRorry Bosio annoncé sur cette course s’est rabattue sur l’OCC, la Suéduoise Mimmi Kotka lauréate du 80 km du Mont-Blanc et seconde de l’High Trail Vanoise sera la favorite.
Maud Gobert sera en embuscade une des chances Françaises, contrainte à l’abandon en 2014 en raison d’un insolation, elle revient préparée (5ème du Lavaredo et victorieuse au Trail du Galibier), avec la ferme intention de voir Chamonix cette fois.
Mélanie Rousset sera aussi candidate au podium,elle vient de terminer 2nde de l’UT4M challenge en 4 étapes après une saison déjà bien remplie.
On suivra aussi la jeune Lucinda Batholomew (espoir), la Suissesse Kathrin Götz, la Chinoise Dong Li et les Italiennes Sonia Locatelli,  Liza Borzani et Lara Crivelli.

Chez les hommes, le grand favori de cette épreuve au profil roulant sur sa première partie et plus montagneux et technique Michel Lanne- © Fred Bousseauaprès Bourg Saint Maurice est Michel Lanne, vainqueur de la CCC 2016, 3ème à Tromso et vainqueur en Corse du Restonica Trail en 2017.
L’italien Daniel Jung, toujours placé cette année (5ème à Madère et à l’Eiger, 6ème à La Transvulcania et 2nd à Hong Kong) évoluera en partie sur ses terres, Antoine Guillon, notre métronome national, lauréat du Grand Raid 2016, 3ème de la TDS 2015 et 2012 et second en 2013 aura a cœur de vouloir l’emporter et pourrait revenir au train dans la seconde partie plus à sa convenance.

A suivre côté Français, Clément Molliet qui passera après Bourg Saint Maurice au cœur de ses terres Beaufortaines, Arnaud Lejeune (forfait – reprise après blessure), Vincent Viet de retour de 6 mois en Afrique du Sud et 5ème de la CCC 2016, Sylvain Camus, Nicolas Duhail, Pascal Giguet, qui a pris l’option de courir à l’inverse de l’UTMB® pour tenter de voir la ligne d’arrivée à Chamonix, Fred Desplanches, Julien Jorro et Sacha Devillaz l’enfant du pays qui porte les couleurs de Chamonix, 5ème du 80km du Mont-Blanc 2016 et vainqueur de la XL Race du lac d’Annecy 2017.
On citera aussi l’Italien Fulvio Dapit toujours placé, l’Espagnol Pablo-Manuel Villa-Gonzalez et le Népalais Samir Tamang

  • OCC => 56 km / 3400 m D+ / départ jeudi 8h15 de Orsière

Chez les dames, Amandine Ferrato, Vice Championne du Monde de Trail 2017, 3ème de Sierre-Zinal pourrait conclure une saison extraordinaire par un nouveau podium…voire mieux.
Rory Bosio sera sa principale rivale, l’Américaine que l’on a peu vu ces 2 dernières saisons, vient de s’imposer au scratch en Juillet sur le 50miles du Lac Tahoe tout comme Emelie Forsberg, absente depuis près d’un an en raison d’une douleur à son genou opéré, qui a repris en douceur en Norvège et semble avoir retrouvé un bon niveau, mais aussi Yngvild Kaspersen que l’on a pas revu depuis sa seconde place en 2016 aux Templiers, elle qui s’était imposée à Zégama l’an passé.

On suivra aussi l’Américaine Emily Peterson, Annie Conway et Sally Fawcett côté Anglais et les Françaises Marion Delage et Stéphanie Manivoz

Chez les hommes, la bataille va être belle et difficile de désigner un vainqueur tant les candidats au Top 5 sont nombreux.
Thibaut Baronian et Thibaut Garivier - OCC 2017 © Fred BousseauOn citera Thibaut Baronian, 7ème de Sierre Zinal et du Marathon du Mont-Blanc 2017 et 3ème de la course en 2016, il est bien en jambes et pourrait être à son pic de forme le jour J, le Suisse Marc Lauenstein, vainqueur du Trail du Ventoux 2017, 11ème de Sierre Zinal, 4ème du Marathon du Mont-Blanc 2017, le fougueux Japonais,Ruy Ueda second de la CCC 2016 à 5’ de Michel Lanne, 8ème à Zégama, c’est lui qui avait dynamité la course des templiers en 2016.

Rien n’est joué, la densité de la course va la rendre palpitante avec les Français Thibaut Garivier, révélation 2017 avec une 6ème place au Marathon du Mont-Blanc, Nico Perrier qui revient de blessure, Manu Gault, vainqueur de la CCC 2011, qui fera jouer son expérience et aime bien ces courses rapides, le Triathlète David Hauss (forfait), Champion d’Europe de Triathlon en 2015 et qui malgré de grosse qualité peine à confirmer en Trail, et l’éternel Dawa Sherpa vainqueur de la 1ère édition de l’UTMB en 2003.
Mais aussi Michel Rabat, le jeune corse Thomas Angeli, le vainqueur du TTN 2016 Jérome Mirassou, l’éternel cadet Thierry Breuil de retour d’une blessure au pied, Robin Cattet et le jeune Robin Juillaguet qui s’essaie sur plus long.

Et une délégation d’Espagnols pour succéder à Marc Pinsach vainqueur en 2015, Pau Bartolo, vainqueur de la CCC 2014 et 11ème de l’OCC 2016, David Coma et Dani Garcia, sans doute moins rapides mais qui ont l’expérience à leur avantage.

  • CCC®=> 101 km / 6100 m D+ / départ vendredi 9h15 de Courmayeur

Chez les dames, on dénombre de nombreuses défections, Megan Kimmel à court de forme a déclaré forfait, tout comme Ruth Croft, lauréate en 2015 (8ème au scratch) et 2ème au Lavaredo 2017 qui n’est plus motivé pour des longues distances et la miraculée Hillarry Allen victime d’un grave accident à Tromso.
Nathalie Mauclair, la guerrière, double Championne du Monde, vainqueur de l’UTMB 2015, de la TDS 2013, les années impaires semblent jouer en sa faveur.
Sa principale rivale sera Maité Maiora, lauréate de Zégama, de Tromso, de Livigno et du Grand Paradis, des courses inférieures à 60km, sera t-elle en mesure de rivaliser sur 100 km ?

Mais aussi les Américaines Camille Heron, vainqueur de Tarawera en début de saison, un 100 km roulant couru en moins de 9h, Janessa Taylor vainqueur d’un 100 miles (Oscar Island) et d’un 50 miles aux Etats Unis et Cassie Scallon, 8ème de La Transvulcania.

Anna Comet Pascua et Eva Moreda seront aussi les chances Espagnoles tandis que Azara Garcia, vainqueur du 125 de la Transgrancanaria peine a retrouver son nive au de fin 2016 qui l’avit permis de monter sur la seconde marche des Mondiaux de Trail au Portugal.

Chez les hommes, le favori sera le lauréat de l’UTMB 2016, Ludovic Pommeret, après un été studieux à ne pas trop courir il aura a cœur de réaliser le doublé en prévision du Grand raid en octobre qui sera son objectif de fin de saison.
Ludo Pommeret - © Fred BousseauDes incertitudes du côté de ses adversaires, Tom Owens présent depuis de nombreuses années s’essaie à un format plus long de 100km qu’il n’a jamais fait, son palmarès sur des formats plus courts est l’un des plus complets, l’Américain Hayden Hawks semble fatigué de son début de saison ou il avait mené La Transvulcania pendant 50km, Ryan Bak a remporté un 50 km aux US et Jorge Maravilla 2ème à l’UROC mais 77ème du Lavaredo aura t-il retrouvé les jambes.
Si le début de course leur ai favorable la seconde partie plus montagneuse ne sera pas à leur avantage, par contre le Marocain Rachid El Morabity pourrait bien être un candidat au podium et marquer des points pour l’UTWT, vainqueur du Marathon des Sables, 2nd de l’OCC 2016 et vainqueur de l’UTAT sur tous les formats il est à l’aise sur tous les terrains.

Côté Français, on suivra avec attention Aurélien Collet qui vient de s’imposer sur l’UT4M challenge après avoir fait 290 km en 1 semaine, s’il a récupéré il sera devant pour peser sur la course comme il aime le faire, Julien Navarro, libéré de la pression d’un team revient à son meilleur niveau et vient de s’imposer à Méribel et sur la montée du Ventoux, Germain Grangier en confiance et en forme, 3ème de l’OCC 2015, lauréat en mixte de la Pierra Menta été et de la Transrockies il y a 10 jours sera à la bagarre s’il a bien récupéré, tout comme Erik Clavery, 15ème de la Western States et qui aime ces parcours à la fois roulant et montagneux, le montagnard Christophe Perillat 7ème du 80 km du Mont-Blanc 2017 et 2ème de la CCC 2014, mais aussi Aurélien Patoz, Julien Navarro et Yohann Stuck, de retour de la Transrockies avec une seconde place.
Côté étrangers, l’islandais Thorbergur Jonsson, le Néo Zélandais Vajin Armstrong, l’Italien Guiliano Cavallo et le Sud Africain Ryan Sandes, vainqueur de la Western States 2017, seront candidats au Top 10.

Par Fred Bousseau – © Fred Bousseau              

UTMB - passage par le Col de La Forclaz