Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Templiers 2011 – ITW d’Andy Symonds "je découvrirai.."

L’Anglais Andy Symonds, 30 ans, team trail Salomon international, va découvrir le 23 octobre les Causses à l’occasion de la Grande Course des Templiers. « Je viens tout juste de m’installer en France. Il était naturel que j’ai envie de participer à cette course considérée par beaucoup de spécialistes comme la plus importante dans le calendrier du trail Français. Je ne connais pas son histoire, ni les raisons pour lesquelles elle est devenue si réputée, mais je suis certain que je les découvrirai avant, pendant et après l’épreuve ! Je suis plutôt un coureur de hautes montagnes et jusqu’à maintenant j’ai l’habitude de faire des parcours d’environ 10 à 40 km avec une durée et un dénivelé plus importants que celui des trails classiques. Avec un temps de six à sept heures les Templiers représentent pour moi une compétition plus longue, mais d’un autre côté je me sens souvent de plus en plus fort au fil des kilomètres. Je partirai à une allure que j’espère tenir jusqu’au bout ! Ce serait sympa si je pouvais donner un aspect international au podium ! »

Andy Symonds, victorieux en 2010 de l’Original Mountain Marathon et de la Gore-Tex Transalpine Run s’est blessé au genou en octobre 2010 et n’a recommencé à courir qu’à la mi-juillet. « A cause de cette blessure je n’ai pas un stock de kilomètres dans les jambes. Par contre je commence à avoir des bonnes sensations. Depuis dix semaines j’ai pu augmenter petit à petit la durée de mes sorties d’entrainement. Je suis confiant de pouvoir tenir jusqu’au bout. Ces derniers jours je travaille un peu de vitesse, afin de courir les parties plates sans trop stresser les jambes et fais le maximum pour arriver au 23 octobre frais et en bonne santé. »

Andy Symonds, père d’un garçon de deux ans et demi et d’une fille de 3 mois  est ingénieur bureau d’études dans l’entreprise EOLE-RES, une des sociétés les plus importantes dans le domaine des énergies renouvelables en France. Il habite avec sa famille depuis début juillet à Châteaurenard dans les Bouches-du-Rhône. « Ma femme est française, après 5 ans de vie commune en Ecosse, c’est à son tour de m’accueillir dans son pays. Nous avons choisi la Provence pour des raisons professionnelles, la qualité de vie, et le climat. C’est plus agréable de courir sous le soleil ! Actuellement je découvre plein de nouveaux parcours dans des endroits chouettes tels que les Alpilles, le Lubéron, le Mont Ventoux. »

Andy Symonds crédit photos Damien Rosso