Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

TNF 50 – podium pour F. D’Haene et M. Gobert, Heras et Forsberg vainqueurs.

Maud Gobert - Francois D'haene et Miguel Heras

Depuis 48h, le mauvais temps s’était installé sur La Californie avec de fortes précipitations, des vents forts entraînant les organisateurs à modifier leur plan de course à la demande du Parc National qui ne voulait pas qu’avec les intempéries, les coureurs empruntent les chemins, leur passage aggravant l’érosion.

Le parcours de cette finale du challenge The North Face, était donc réduit, à moins de 24h du départ, à 2 boucles de 23 miles entre Fort Barry et Miur Beach en passant par Tenesse Valley, qui était devenue le centre névralgique de la course puisque l’on pouvait alors assister à 4 passages.
Et pour couronner le tout une petite boucle de 5 miles (8km) était ajoutée pour arriver à 46 miles au total.
Un terrain difficile avec la pluie, de la boue, du vent et du brouillard sur les crêtes mais aussi des parties très roulantes sur des grandes pistes à l’Américaine.

Une course difficile à décrypter !

The North Face Endurance Challenge 2012Dès le départ un groupe de 10 coureurs avec tous les favoris était précédé par 3 coureurs d’une grosse minute.
Mais au premier passage à Miur Beach les 3 fuyard vont faire une coupe directe sans passer au pointage et quelques kilomètres plus loin au grand étonnement des quelques suiveurs présents sous la pluie battante, on constatait un écart de 15 minutes accusé par les poursuivants et favoris (Heras, D’Haene, Vollet, Wolf, Court…).

Cette situation va jeter le trouble un moment et même démobiliser un peu les concurrents à l’attaque du second tour.
Au passage à Miur Beach l’organisation fera alors refaire la petite boucle manquante aux 3 échappés du matin et les choses rentreront dans l’ordre avec en tête Heras suivi de Clayton dans sa foulée et François D’Haene un peu plus loin.
Les positions en resteront presque ainsi jusqu’à l’arrivée qui sera tout aussi trouble l’organisation n’ayant pas pointé Heras à un contrôle mais cela sera vite réglé par les témoignages des autres coureurs.

Chez les dames, Maud Gobert va faire les 30 premiers miles en tête comptant jusqu’à 3minutes d’avance mais son écart va petit à petit se réduire sous l’impulsion d’Emelie Forsberg, Stéphanie Howe et Catlin Smith.
Les autres favorites, Lizzy Hawker, Krissy Moehl, Rory Brisio, Meghan Arbogast, Silvia Sérafinia étant définitivement lâchées.
Au second passage à Tenessey Valley, Emelie et Maud étaient ensemble et repartaient pour les 25 derniers kilomètres accompagnés d’un « peacer » avec sur leur talons la jeune Stéphanie Howe.
Cette dernière reprendra M. Gobert dans la dernière grosse ascension pour venir finir à moins de 2 minutes de la grande vainqueur Emelie Forsberg.

Réactions :

François D’haene (Salomon – 2nd) :

« Pendant la course je sentais qu’il me manquait un peu de jus. C’est partie à des allures où je vais rarement et cela a été très difficile pour moi de suivre le groupe. Je me suis vraiment fait mal pour rester dans le coup pendant la première moitié. Nous étions dans un groupe avec Miguel Heras, Grégory Vollet, Mike Wolfe et Cameron Clayton.
À 7 miles de l’ arrivée j’étais quatrième à 2 mn des deux poursuivants de Miguel. Je me suis alors arraché pour aller chercher très dur au fond de moi la deuxième place, sachant que derrière j’ai une bonne période de repos. Cette course était très dure moralement et physiquement mais l’ambiance fabuleuse, très familiale et très bonne entre tous les coureurs. Visiblement le trail à l’Américaine se court par contre très, voire trop rapidement! »

Maud Gobert (Adidas – 3ème)

« Il pleuvait énormément; on avait du mal à trouver notre chemin avec le brouillard, ce qui a impliqué quelques erreurs pour certains coureurs. Lors de la première boucle, ça allait, le terrain était bien, par contre, après c’était très glissant. Au niveau des températures, il ne faisait pas froid, mais le vent était présent. J’ai couru tout du long avec mon coupe-vent. Le parcours était lassant, vu que l’on a fait 2 fois 2 boucles. C’était très roulant, donc usant, j’ai mené la course un moment, puis à 25 km de la fin, la lassitude m’a pris.  »
« Je suis contente de mon résultat, car je n’avais pas de prétention du tout, vu le niveau, mais la course s’est assez bien déroulée. L’esprit est vraiment génial : tout le monde se parle, il y a beaucoup d’entraide. Le fait de pouvoir avoir un pacer est vraiment génial ».

Résultats
Dames
1 Emelie Forsberg, Suède, team Salomon, 6:39:20.
2 Stephanie Howe, Etats-Unis, team The North Face, 6:41:41.
3 Maud Gobert, France, team Adidas, 6:46:16.
4 Caitlin Smith, Etats-Unis, team Salomon, 7:05:05.
5 Silvia Serafini, Italie, team Salomon,7:12:01.

Hommes
1 Miguel Heras, Espagne, team Salomon, 5:33:16
2 François d’Haene, France, team Salomon, 5:46:44.
3 Cameron Clayton, Etats-Unis, Boulder, 5:47:17.
4 Adam Campbell, Canada, Arc’teryx, Salomon, 5:53:35.
5 Alex Nichols, Etats-Unis, Inov 8, 5:55:25.

8 Sylvain Court, team Adidas, 6:05:50

© Photos : Fred Bousseau
TNF Endurance Challenge 2012