Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Tor des Géants, Christophe Profit au départ ce dimanche

Un défi hors norme au cœur des 4 géants des Alpes ! L’un des sommets mondial de l’ENDURANCE – TRAIL présentant 330 km et 24 000 mètres de dénivelé positif le long des Hautes Routes de la Vallée d’Aoste
 
Départ dimanche matin
Le Tor des Géants® est l’un des sommets des courses de trail au monde (en terme de dénivelés et de kilomètres), et elle est l’une des plus endurantes !  Au cœur des Alpes italiennes, le Tor des Géants® parcourt, en une seule étape, toute la Vallée d’Aoste.
Le compte a rebours est lancé. Coureurs, organisateurs et quelque 1 200 bénévoles se préparent pour vivre cette grande aventure, le long des hautes routes de la Vallée d’Aoste.
 
Une course unique ! une véritable aventure
Les 600 coureurs  (venant de 25 nations) dont 63 femmes de 24 à 73 ans, sont fin prêts pour vivre cette aventure hors normes. (Les inscriptions sont limitées à 600 participants, 581 personnes sont déjà sur la liste d’attente !)
A Courmayeur, au pied du mont Blanc, dimanche 9 septembre à 10h00 du matin, ce sera le top départ.
Durant 7 jours et 6 nuits maximum, ils vont courir, marcher et courir encore  pour boucler dans les temps ce grand tour de la Vallée d’Aoste. Tous savent ce qui les attend : effort,  fatigue, joies, douleurs, rencontres, échanges, beauté des paysages ; ce sont les éléments à l’essence même des courses d’ultra-trail.
Aguerris et équipés, ils vont s’élancer pour un long voyage, très beau et très difficile.
 
Un voyage à la découverte de soi-même… et des autres rencontrés sur le chemin.
Pour chacun le Tor des Géants® est un scénario unique, car il y a autant de Tors que de participants. Réflexions intérieures, à chaque fois différentes et personnelles,  des découvertes de paysages sublimes, des souvenirs d’amitiés nées sur le parcours, avec des compagnons d’aventure inattendus, des bénévoles ou des habitants des environs.
 
Le Tor des Géants® : les favoris
De nombreux favoris seront tous sur la ligne de départ : Jules Henri Gabioud (SUI) le gagnant de 2011, le français Christophe Le Saux 2e, l’espagnol Pablo Criado Toca 3e et Marco Gazzola, victime d’hallucinations alors qu’il était en tête. Chez les dames, Anne-Marie Gross, double vainqueur des deux premières éditions,  sera absente. Une belle occasion de podium pour Patrizia Pensa et Giuliana Arrigoni, 2e et 3e en 2011,
 
Cette année, un grand nom de la montagne tente l’aventure, le guide français Christophe Profit. Il a enchainé en 1987 l’ascension hivernale des trois grandes faces nord des Alpes : Grandes Jorasses, Eiger et Cervin, en 40 heures. En 1991 il réalise la première ascension de l’arête Nord-Ouest du K2 avec Pierre Béghin.
Christophe Profit : une légende au Tor des Géants 2012.
« L’an dernier je suis venu à Gressoney pour suivre la performance de mon ami Max Savio et j’y ai trouvé une ambiance extraordinaire. Pour moi, le Tor des Géants est une nouveauté. Je ne connais pas ce genre de compétitions, je n’en n’ai jamais fait. C’est vrai que je suis un peu inquiet … J’ai connu beaucoup de difficultés dans mon métier de guide de haute montagne, mais jamais d’une telle ampleur. C’est un grand défi basé sur la résistance (physique et mentale) : c’est le genre d’effort qui me plaît, un effort similaire à celui que je produis quand je suis en montagne, mais avec une approche complètement différente. Cette nouvelle aventure sera toute particulière. Il faut gérer un bon nombre de facteurs : le sommeil, la fatigue, le repos approprié, sans oublier l’humilité, tellement importante qu’elle est a fortiori une approche nécessaire pour affronter une épreuve comme le Tor des Géants. Ce sera un défi individuel, mais vécu aux côtés d’amis comme Max, Armando et même Renato (Jorioz). J’ai toujours pensé que la montagne est une expérience humaine et qu’elle devient inoubliable si elle est vécue avec de bons compagnons d’aventure".
 
Autour d’eux, plus de 600 anonymes, tour à tour informaticien, guide de haute montagne, PDG d’entreprise, ingénieur, etc…