Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Tor des Géants : les podiums, course définitivement stoppée !

Presque 3 heures après l’arrivée d’Oscar Perez, en 78h50, Grégoire Millet, prenait la seconde place…. un moment très émouvant : toute sa famille (femme, enfants, parents) était présente pour vivre avec lui la fin de l’aventure tant attendue. Un temps remarquable, 1 heure en dessous du vainqueur de 2011 : « J’avais en effet une stratégie de course, car les études scientifiques ont montré qu’il est bien de partir très vite, pour pouvoir se relaxer ensuite… C’est ce que j’ai fait au risque de le payer par la suite. Il y a un jeu qui s’installe en tête et très vite la course s’est jouée à trois. Oscar a tout de suite été le plus rapide ! Christophe descend plutôt bien et je monte plutôt mieux, chacun tire le meilleur parti de l’autre mais toujours avec un super esprit ! C’est la course la plus dure et la plus belle au monde. Je respecte tout autant les finishers, que ceux qui abandonnent, car c’est vraiment dur. Dans le milieu du trail, elle va encore faire parler d’elle ! »
 

Christophe Le Saux, marqué par la fatigue, a passé la ligne après 80h14min de course. « Vraiment Oscar était le plus fort, il a fait une très belle course. C’est toujours un plaisir de courir dans la Vallée d’Aoste avec les valdôtains qui nous encouragent sur tout le parcours. Vraiment une super ambiance ! Arrivé 2e en 2011, 3e cette année, il faut que je revienne pour la 1ère place ! »
 
Dans la soirée de mercredi, deux autres coureurs ont franchi la ligne d’arrivée avec toujours une ambiance de folie. L’Espagnol Pablo Criado Toca, en 83h37min a laissé exprimer sa joie : « Pour moi la place compte peu. C’est une course contre soi, la victoire est intérieure, l’objectif est d’arriver, le mieux possible ! »
Le premier italien est valdôtain. Franco Collé (vainqueur de Gran Trail Valdigne 2012 – 57 km) est 5e et a reçu l’accueil d’un héros arrosé au champagne ! « Lors de la première édition, je pensais qu’ils étaient tous fous ! C’est tout simplement une course incroyable, avec les valdôtains qui sont toujours présents tout au long du parcours pour chacun des participants. C’est génial de voir une région participer comme cela à une course ! En plus, tous mes amis étaient souvent présents, même sur les cols et de nuit ! »
 
La première femme, Francesca Canepa est arrivée à 13h13, après 99h13min de course et une 7ème place au scratch malgré deux arrêts de course – le premier à Barmasse suite à un éboulement mercredi vers 1h20 du matin et le second au refuge Frassati jeudi à 3H30 du matin à cause du vent et de la neige.
Chez elle, l’accueil de l’italienne est à la hauteur de sa performance ! En tête de la course depuis Valgrisenche (48 km) elle a réussi à creuser l’écart petit à petit.
« Je suis vraiment contente, car c’est une belle aventure, très très dure ! Le moment le plus difficile a été à la Thuile (17 km) au début de la course, je ne me sentais pas bien du tout. Ensuite, c’était plus tranquille. Je n’avais pas planifié mes temps de repos et en fait les arrêts de course obligatoires ont permis un repos obligé et très profitable !»
La 2e place revient à Sonia Glarey (104h45min) devant Patrizia Penza (106h)…un podium feminin 100% italien ?
 
Une course 2012 DÉFINITIVEMENT stoppée cette nuit.

au long de parcours.
Ces conditions ne permettent pas au coureurs de poursuivre la course en toute sécurité.
Le comité a donc décidé d’arrêter le Tor des Géants à Saint-Rhémy-en-Bosses au km 303.
Le transport des coureurs à Courmayeur sera assuré par des navettes.
Le classement définitif devrait être établit à ce point.