Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail côte d’Opale, Sylvain Court et Fiona Porte sur le long.

Un beau week-end de fin d’été dans le Nord de la France, avec des températures à plus de 25°C, une météo presque inhabituelle.
Un temps que l’on retrouve plutôt en septembre dans le Sud de la France et pourtant on est sur la plage de Wissant (62) avec les côtes Anglaises en toile de fond, les cargos, les Ferries et de nombreuses touristes profitant des joies de la plage.
Le dimanche, les conditions de course étaient identiques avec de fortes chaleurs, qui vont en surprendre plusieurs sur le long parcours de 62km sillonnant la campagne et longeant la mer entre le Cap Gris Nez et Blanc Nez….un joli terrain de jeu piégeux avec des relances continuelles mais aussi des passages dans les dunes.
Cette épreuve comptait pour le TTN long 2012, une 7ème manche en attendant dans 6 semaines la Grande Course des Templiers.
Les athlètes en quête de points à l’image de Romuald Depaepe, Sylvain Court, Nicolas Martin et Fiona Porte chez les dames avaient fait le déplacement.
Un course rapide.
Dès le coup de fusil sur la plage, les 3 500 coureurs (5 distances) vont partir très vite pour rapidement prendre les différentes bifurcations correspondant à leur course.
Sur le 62km, Thierry Breuil va imposer un rythme soutenu dès le départ pour passer en tête au ravitaillement du km14 ou il annonce qu’il s’est fait une entorse à la cheville au km 8 mais ceci ne semble pas le gêner dans sa foulée.
Malheureusement, au km 16, sa cheville « tournera » une nouvelle fois et il sera contraint à l’abandon quelques kilomètres plus loin, la douleur étant trop importante.
Sylvain Court en embuscade va prendre les commandes et faire cavalier seul pour l’emporter au terme d’une course qu’il jugera « exigeante, mais superbe avec un vrai parcours de Trail ».
Derrière, on va assister à une belle bataille entre 4 hommes, R. Depaepe, N. Martin, M. Verhaeghe et Jean Jacques Moros, le spécialiste du 100 bornes.
Le podium semblait se dessiner pour R. Depaepe et N. Martin mais au 50ème kilomètre, 2 hommes faisaient forte impression, M. Verhaeghe et J.J. Moros, Nico Martin victime de crampes maintenait les écarts.
Sur la ligne, J.J Moros, qui comptait près de 11 minutes de retard à mi course, prenait une belle 2ème place à 2 min du vainqueur devant R. Depaepe qu’il venait de doubler dans les 2 derniers kilomètres.
N. Martin et M. Verhaeghe prenaient les places d’honneurs devant un G. Guichard épuisé, victime de la chaleur.
Chez les dames, Fiona Porte n’a pas eu de rivales à sa hauteur, elle a fait sa course en gérant une douleur au genou qui s’avérait moins insupportable que ce qu’elle pensait.
Elle s’impose dans un excellent temps de 5h57min.
Au classement du TTN.
Pour 2012, rien de changé en tête, Fabien Antolinos reste leader provisoire, tout comme Nathalie Mauclair, Fiona Porte revient à la seconde place qui lui est d’or et déjà acquise tout comme Sylvain Court.
Mais mathématiquement, le titre n’est pas acquis, puisque les 2 dauphins provisoires peuvent encore l’emporter à la seule condition, que F. Porte termine dans les 2 premières des templiers et que S. Court l’emporte.
La bataille se jouera aussi pour la troisième place entre Nico Martin, Thomas St Girons et Romu Depaepe selon un judicieux calcul de points selon la place de chacun.
Galerie photos complète sur FACEBOOK Fred Bousseau