Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail de la Moselotte – Quantité et qualité…

Plus de huit cent cinquante coureurs inscrits ! Cette seconde édition du trail hivernal de la Moselotte a connu un engouement exceptionnel.
Quantité donc mais qualité surtout avec notamment la présence d’Alexandre Mayer, 4e de la célèbre SaintéLyon en décembre dernier, Benoît Thiery, vainqueur du 28 km de la Raidlight Chartreuse Winter Trail fin janvier, ou encore Léo Bechet et Yann Curien (2ème aux Templiers 2011) pour ne citer qu’eux.

Co organisateur avec David Curien et trailer averti, Julien François misait donc sur un des quatre coureurs précités pour la victoire. Après, tout allait dépendre de ce sol, enneigé, dur, croûté. Aucune comparaison avec la session 2012 où, sur certains sentiers, l’herbe se frayait un passage et où, sur la route, le blanc faisait place au goudron. Cette fois, les coureurs allaient avoir droit à un vrai trail hivernal avec une nature magnifiée par la neige.
Très vite, et après la montée sélective menant au col de la Croix des Moinats, "bercé" pour la circonstance par le son des cloches, Alexandre Mayer, Benoît Thiery et Yann Curien déboulent quasiment ensemble. Léo Bechet apparaît un peu en retrait.
Chez les filles, Hélène Froelicher, toute de rose et de noir vêtue, emmène dans sa foulée, Sarah Vieuille et Claire Vannson. Après une heure de course, sur le chemin qui descend à Planois, les données ont changé.
Léo Bechet s’est emparé de la troisième place et il semble survoler la neige. Cela se vérifie au seul point de ravitaillement situé en pleine nature après la montée du Haut du Roc. Léo Bechet a repris Benoît Thiery et Alexandre Mayer. Reste à savoir si dans l’heure qui reste approximativement à couvrir, le jeune homme parviendra à maintenir l’écart… Pendant ce temps, chez les filles, la hiérarchie se bouscule. Claire Vannson, à son tour, est en train de combler son retard.
Le retour sur Cornimont s’amorce et les informations qui tombent annoncent de nouveaux changements. Alexandre Mayer aurait repris les commandes. Son entrée dans le gymnase quelques instants plus tard le confirme. Le Mosellan a bel et bien réussi à revenir, victoire en 3h02 pour 26 kms (8.5 km/h de moy!!). Léo Béchet prend la seconde place devant Benoît Thiery.

Les Champions sont donc…
En terminant 7e , le local de l’étape, Hervé Mougel décroche le titre de champion de Lorraine. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, sa compagne Claire Vannson, non seulement s’impose sur cette épreuve mais s’adjuge aussi le titre.