Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail de Rodrigues 2015, les Rodriguais plus forts…

Trail de Rodrigues 2015

2 parcours entièrement remaniés pour cette édition 2015, des tracés beaucoup plus « roots » comme Eric Lacroix les définis, un retour aux sources.
Trail de Rodrigues 2015Une analyse sans doute assez juste de celui qui connaît bien les sentiers techniques et escarpés de La réunion et de l’île Maurice et qui a su transmettre à Arnaud Meunier quelques recommandations pour corser le parcours.

Sur le 42km (2 100 m D+), un départ matinal sur la plage de Cotton Bay avant d’attaquer les montagnes Rodriguaises avec montagne Cabri, Grande Montagne, un passage technique et engagé au cœur de la « Jungle » locale, des bananeraies et bambouseraies qui allaient laisser des traces d’autant que cette partie de course allait se dérouler sous une pluie tropicale avant de retrouver subitement une chaleur humide et accablante.
Et enfin une dernière partie magnifique avec des vues imprenables sur les plus beaux lagons du monde avant de dérouler au milieu des villages typique pour rejoindre la réserve de tortues.

Le 22 km (1 050 m D+) empruntant la seconde partie du trail long avec aussi un parcours technique et engagé, le « skyrunning Rodriguais » serait-il né ?

Les Rodriguais rétablissent la hiérarchie

Le jeune Liraud Flore en embuscade pendant plus de 40km, aura surpris les 2 leaders, le local André Emilien et Le réunionnais Fabrice Armand, qui auront mené la course ensemble avant de se faire surprendre par ce fougueux Rodriguais à Trail de Rodrigues 2015 - Ryan Sandes et Laurid Floremoins de 2km de l’arrivée, qui les dépassera et ne sera pas repris.
Il s’imposera en 4h54’10’’ confirmant à un niveau supérieur son excellente saison 2015.
An­dré Emilien termine second en 4h55’13’’ devant Fabrice Armand en 4h55’34’’

L’invité 2015, le Sud Africain Ryan Sandes au palmarès international (double vainqueur de la Transgrancanaria et lauréat de l’UTMF), aura connu un coup de chaud après le départ, pas complètement remis de la mononucléose qui l’a handicapé en cette saison 2015, il honorera son invitation en relayant la ligne d’arrivée en 9ème position.
Très satisfait de sa présence sur l’île, il ajoutera « j’ai pris beaucoup de plaisir, même si c’est un parcours très difficile, c’est magnifique, il y a du monde dans les villages et les paysages sont incroyables….c’était fun»
« J’ai vraiment apprécié cette expérience Rodriguaise et j’encouragerai les coureurs à venir courir ici »

Trail de Rodrigues - podium dames 2015Chez les dames, la talentueuse Antoinette Milazar n’aura laissé peu de chance à la tenante du titre Maud Gobert, la petite et timide Rodriguaise médaillé des Jeux Internationaux des Iles sur semi marathon aura dompté la chaleur, la pluie et la technicité du terrain qu’elle connaît par cœur pour s’offrir un 4ème succès.

Elle remporte au passage un chèque de 10 000 Roupies (soir 250 € / près de 1 salaire ½ moyen), elle qui vit très modestement.
Maud Gobert prend une belle seconde place en un peu plus de 6h00, déclarant, « ca m’a fait pensé à un mini raid de La Réunion, c’est très technique et physique en raison de la pluie apparue en milieu de course ».
« On est passé par tous les climats, chaleur, pluie mais toujours avec des panoramas incroyables, une ambiance à avoir des frissons qui me rappelait mes débuts de la discipline».

Sur le 22 km, le Mauricien Janot Fra s’impose en 2h38’ tandis que la réunionnaise Elodie Mithridate l’imite en un peu plus de 3h40’.

Par Fred Bousseau – ©Fred Bousseau / Lolo Valette.

Trail de Rodrigues 2015- paysage

———————————————————————————————————————————

PREVIEW – Cette 6ème édition du Trail de Rodrigues affiche complet cette année avec des records à tous les niveaux.
Tout d’abord un record de participation atteint puisque la Rod Trail Association enregistre près de 1000 inscriptions réparties sur les 3 distances, le 42 km avec environ 150 participants, le 22 km avec plus de 230 coureurs et le 7km qui dépassera les 600 concurrents dont plus de 70% de femmes, là aussi un record.

Retour sur Trail de Rodrigues 2014

Des parcours, « new look », concoctés par Arnaud Meunier toujours là (avec le soutien d’Erik Lacroix), pour découvrir des sentiers oubliés ou insoupçonnés, qui devraient surprendre les concurrents de part leur technicité, sans négliger la chaleur qui « plombe » la foulée et les organismes.

Trail de Rodrigues 2015- Ryan Sandes et Maud GobertOn retrouvera d’ailleurs 2 invités de stature internationale, le Sud Africain Ryan Sandes et la Championne de France 2015 Maud Gobert, aux côtés de Vishal Ittoo, Fabrice Armand, André Emilien, Simon Desvaux, Liraud Flore, Sébastien Parmentier et Antoinette Milazar chez les dames.

Aujourd’hui le Trail de Rodrigues accueille près de 33% « d’étrangers », l’objectif était de 25%, venus surtout de La Réunion (plus de 200 coureurs), de l’ïle Maurice (75) et près de 50 qui font le déplacement d’Europe, d’Afrique du Sud, d’Australie…

En 6 ans ce Trail de Rodrigues, un véritable paradis sur terre, a réussit son pari.
Ils étaient à peine 300 en 2010 avec tout juste une petite vingtaine de coureurs arrivant des îles voisines, mais sous la houlette de Aurèle André le trail est maintenu devenu le 1er événement de l’île……et bien plus.

Aurèle André Anquetil : « Ce trail doit être porté par la population »

« Aujourd’hui le Trail de Rodrigues est devenu le 1er événement de l’île (qui compte 35 000 habitants et un salaire moyen de 150 €/mois), devant le Festival Créole et celui de Kite Surf, mais cette épreuve est enracinée dans la vie locale » et Aurèle André d’ajouter, « ce trail doit être porté par la population, sinon, il n’a pas de sens ».

A tous les niveaux de l’économie l’épreuve à un impact, et ce n’est pas la responsable de Air Mauritius Nathalie Biram qui démentira, puisque l’avion est le moyen moderne pour rejoindre l’île « nous vendons énormément de billets et l’épreuve rapporte à tout le monde, sans exceptions ».

Trail de Rodrigues 2015

Un intérêt économique et sociétal

Près de 1 500 nuitées sont générées, tout est complet durant ce week-end, l’épreuve fait l’unanimité sur ce « cailloux perdu » au milieu du Sud de l’Océan Indien, qui s’en sert aussi d’outil de promotion.
D’ailleurs les acteurs économiques l’ont compris, « des Tours Opérators proposent au départ de Maurice et de La Réunion des packages sur l’île durant la course avec le dossard, c’est une belle vitrine pour nous au niveau mondial » ajoute Aurèle, « les médias communiquent et aussi des touristes qui reviennent ensuite, ça fait tourner l’économie et tout cela s’organise doucement »….un peu au rythme de l’île ou le temps semble s’arrêter mais pas les idées.

En effet, l’emblématique organisateur ne garde pas sa langue dans sa poche et dit ce qu’il pense, « même si c’est pas simple d’organiser, cela permet aussi aux populations locales de découvrir « LEUR » île autrement ».

« Ils sont aussi contents d’accueillir les coureurs, se mettent au bord des chemins pour les encourager, c’est une dynamique qui permet aussi l’intégration par le sport »

Le trail est devenu le fil conducteur de l’île en ce début d’été dans l’hémisphère Sud et sans être avare d’idées et de projets pour les prochaines éditions, il conclut plus globalement, « cela permet de faire aussi du développement à visage humain, et je crois dans le fait que l’on puisse aussi faire évoluer les choses autrement ».

A l’image de cette île isolée et de cette course organisée à la perfection,  le trail se mondialise et s’organise un peu partout, au rythme des projets, de l’évolution de la discipline et de la société.

Par Fred Bousseau

Trail de Rodrigues 2015-footing sur la plage