Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

TRAIL DES 7 MONTS – Des pentes et des points de vue à couper le souffle

Le 11 octobre dernier a eu lieu à Septmoncel dans le Haut Jura la 2ème édition du Trail des 7 Monts ; 32 km de course nature, champêtre, panoramique, alliant paysages et dénivelés (pour un total de 1700m D+). Le succès grandissant de cette épreuve (60% de plus de participation par rapport à 2008) tient à la diversité et la beauté du paysage, la technicité du parcours, ainsi que la qualité de l’organisation qui compte pas moins de 100 bénévoles, soit le 1/7 de la population du village.

Cette année tout était réuni pour assurer la réussite de cette 2ème épreuve : 225 participants dont 30 féminines, une bonne fenêtre météo ce jour là, les couleurs d’automne…
 A 8h30, un peloton de 225 trailers prend le départ sur le site de la piste de ski roues du Replan, emprunte un chemin vallonné qui mène au belvédère « sur la roche », où les contemplatifs peuvent admirer au loin les Monts Jura et en bas Saint Claude, et remonte au point de départ sous les ovations d’un public nombreux et au son des cloches de Sam. Alain Bohard qui imprime dès le départ un rythme soutenu passe donc en tête au bouclage, suivi de Lucas Humbert (victorieux l’an dernier) Jean Yves Moissonnier, Ivan Bourgeois.
 Puis c’est une longue descente par le Chemin des Moines, la Roche Percée et les cascades du Flumen qui amène les coureurs au 1er ravitaillement à l’usine électrique d’où démarre la montée de la Roche Blanche, 700m dénivelé positif sur moins de 2,5 km, la grosse difficulté du parcours mais oh combien récompensée par la vue magnifique depuis son belvédère, Alain Bohard compte là haut 1min 45 d’avance sur Jean Yves Moissonnier, Ivan Bourgeois et Lucas Humbert .
 Le sentier s’élève ensuite doucement vers La Vie Neuve sur la commune des Molunes où se trouve le 2ème ravitaillement, puis il faut monter encore un peu en passant par la Chapelle de Cariche pour atteindre le point culminant des Platières (1320m) offrant une vue imprenable sur la chaîne des Monts Jura .L’écart s’accentue petit à petit entre Alain Bohard et le trio de ses poursuivants.
 Il faut ensuite négocier la descente régulière jusqu’au célèbre l’anticlinal du Chapeau de gendarme où les coureurs ne trouveront plus qu’un ravitaillement en eau à Montépile et c’est ensuite l’ultime Montée des Grès, épreuve de vérité de 350m de dénivelé positif à parcourir à flanc de falaise pour aboutir au belvédère du même nom, où il ne faut pas souffrir de crampes pour exprimer son talent. C’est là que le duo Lucas Humbert et Ivan Bourgeois dépasse Jean Yves Moissonnier pour arriver main dans la main, 4mn50 derrière Alain Bohard qui a fait grosse impression. Dans un temps de 2h 52, il bat le record de l’épreuve de 5 mn. Le podium est complété par 2 « locaux » Cédric Bouillet et Aurélien Petitjean.

Côté féminin, Chloé Blanc vainqueur l’an dernier n’a pu défendre son titre, victime d’un entorse, Murielle Lauriot l’emporte en 3h53 devant sa compatriote doubiste Tania Pellegrini (toutes deux déjà primées sur la Transjutrail), la 3ème place revient à  la locale Renée Grenard suivie de Nadine Dalloz.

A l’arrivée c’est une ambiance conviviale et musicale avec buvette et repas, accueil personnalisé de chaque coureur jusqu’au dernier, repas sous chapiteau.
Le public est nombreux car les deux épreuves de cross et de randonnée de 15 km existantes depuis de nombreuses années sont maintenues conjointement au trail.

Infos : http://sites.google.com/site/7monts