Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail des Glaisins, Megève et le Team Soquet Sport à la fête.

En dehors du sport, tous deux sont connus pour être cousins germains et en même temps les meilleurs amis du monde, demeurant dans ce Haut Val-d’Arly qu’ils chérissent tant. Lorsqu’ils épinglent un dossard, ils partagent alors la même passion pour la course de montagne et le ski-alpinisme, endossant les fameuses couleurs orange du Team Socquet Sport, issu du magasin éponyme ayant pignon sur rue dans le très chic village Megévan.
Enfin, ils font encore les beaux jours de La Foulée d’Annemasse.

Ils, ce sont Guillaume Fontaine, 35 ans et Jérémie Gachet, 34 ans, qu’on observe très rarement en trail si ce n’est sur le mythique Bélier à La Clusaz où ils font souvent un tabac, en particulier le premier qui l’a ajouté à son tableau de chasse en 2006 et 2012. C’est que les deux lascars sont avant tout de redoutables coureurs de montagne, écumant les podiums dans leur département, Guillaume ayant d’ailleurs été sélectionné à trois reprises dans l’équipe nationale pour les Mondiaux de 2001, 2002 et 2011.

Samedi, ils auront tout bonnement maté les trailers même si leurs dauphins Clovis Dalban-Moreynas (Team Adidas), 26 ans, et Mathieu Pasero (Team Technicien du Sport Seynod), 25 ans, auront opposé une farouche résistance.
Sur un parcours d’une grande variété, ces deux montagnards auront accompli en effet des merveilles. Robustes en montée, agiles en descente, ils firent également parler la poudre sur les portions planes grâce à leur excellente pointe de vitesse (sur 10km, 30’14 pour Guillaume, 32’59 pour Jérémie).
 
Démonstration
Sur le 29km pimenté par plus de 1500m de dénivelée, G. Fontaine aura largement dominé les débats. Talonné par C. Dalban-Moreynas, il prit très rapidement les devants au moment d’emprunter le monotrace bordant le Fier. La suite fut un long fleuve tranquille pour ce Normand de souche qui se permit le luxe de modérer son allure dans l’interminable descente de Lachat, encombrée de chausse-trapes. Si bien qu’au pont de Dingy (km16,5), terme de la dégringolade, l’écart entre les deux hommes n’excéda pas les 15’’.
Le coup de collier que donna Fontaine dans la seconde et dernière rampe, au coeur du Veyrier, accentuera encore un peu plus son avance. Mais ce ne fut rien au regard de l’épilogue où il fit un véritable festival, effaçant de près de 3’ le record 2012 de Christophe Assailly.
Afin de pouvoir partir en vacances, il manquera hélas le rendez-vous fatidique des France de montagne du 2 juin. Un état d’esprit qui atteste bien du caractère loisir qu’il consent désormais à la compétition, accordant la priorité à sa famille et à la gestion de son gîte.
 
Jeunes loups
Franchissant la ligne incroyablement frais, mettant lui aussi à bas le temps référence, l’Isérois Dalban-Moreynas démontrait que sa récente irruption chez Adidas n’était certainement pas le fruit du hasard. En réalité, c’est depuis 2011 qu’il se sera fait un nom, ne cessant de monter en puissance, quel que soit le kilométrage opté. Dans ces conditions, nul ne sera étonné de le voir intégrer cette saison le circuit mondial de skyrunning, version marathon.
Aussi méconnu que talentueux, Julien Coudert (Montpellier Agglomération Triathlon), n’aura pas fait le déplacement pour rien. Triathlète à la base, âgé de 26 ans, il n’a découvert la course nature qu’à l’occasion de son emménagement en Haute-Savoie en avril 2012. C’est dans l’ascension du Col du Pré Vernet qu’il assurera la marche restante du podium alors qu’il pointait à la 6ème place au pont de Dingy. De toute évidence, il n’a pas fini de faire parler de lui.
A l’image de la stupéfiante Aixoise Laureline Gaussens, 31 ans, qui l’emportera pour la seconde fois d’affilée après s’être détachée vers le km8, profitant il est vrai des douleurs au pied de Sandrine Motto-Ros (Teams 42km195 et Tecnica). Férue de longue distance qui l’avait vue titiller Christel Dewalle sur l’édition 2012 du 42km de l’Aravis Trail, cette prof de fitness, dénuée de club FFA et de team (mais pour combien de temps encore ?), s’apprête à vivre une saison bien remplie. Avec comme objectifs majeurs, l’ITT, les France puis la Grande Course des Templiers.
Egérie de l’Athlé Saint-Julien 74, Christiane Lacombe quant à elle n’a pas failli à sa réputation. A 53 ans s’il vous plaît. Partie prudemment, elle remontera une à une ses adversaires, à commencer par Caroline Chaverot, 36 ans, vers le km18, éreintée par son intense sortie à vélo la veille ; puis S. Motto-Ros, 43 ans, juste avant de franchir le Col du Pré Vernet (km22,3). Les marathons de Genève puis de Toulouse, support des France, constitueront ses principales échéances en 2013.
 
Effroi

Sur le 18km et ses plus de 600m de dénivelée, Jérémie Gachet, fidèle à ses habitudes, restera en retrait à l’entame de l’épreuve. 20ème pendant les trois premières bornes, il passera ensuite à la vitesse supérieure pour virer définitivement en tête sur les premiers arpents du Veyrier. A l’image de Fontaine, il gérera ensuite placidement sa chevauchée avant de se faire une belle frayeur à 500m du but en apercevant M. Pasero revenir en trombe. In fine, sa confortable avance d’1’ environ fondera à 12’’. Sociétaire du Team Sport 2000 Pays Rochois, Yannis Lecompte, 28 ans, complétait le podium.
Bien qu’elle mette le même chrono que l’an passé, la Favergienne Gaëlle Warczareck était enchantée par sa victoire : « Après une année laborieuse, j’ai enfin retrouvé de super sensations. A vrai dire, rarement, je me suis fait autant plaisir. » D’excellent augure avant d’étrenner le trail long à la Réunion sur la Mascareignes (70km pour 3500m de dénivelée). Un bien joli cadeau en guise de ses 30 ans qu’elle a fêté le 28 janvier dernier.
Motivée comme jamais, l’architecte du Trail de Faverges se sera d’entrée débarrassée de ses plus dangereuses rivales, à savoir Nadège Vignand (ASPTT Annecy), 40 ans, et Alexandra Chambard (Les Alligators Seynod Triathlon), 27 ans, qui s’approprieront respectivement les 2ème et 3ème rangs.

Résultats complets des 2 courses ICI

François Vanlaton
© photos : Photogone & Véro Assailly