Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail des Glaisins, une édition encore relevée

Cette année, les trailers arpenteront les barbacanes annéciennes de Lachat et du Veyrier pour le petit Simon, âgé de 12 ans et demi, qui souffre de la myopathie de Duchenne, une maladie génétique évolutive touchant l’ensemble de ses muscles. La quasi-totalité des bénéfices reviendra à sa famille qui ainsi pourra subvenir à l’aménagement de leur domicile en rapport avec le handicap de leur enfant.

Courir pour autrui   
C’est qu’avant toute autre considération, le Trail des Glaisins dont la 6ème édition se tiendra ce samedi à Annecy-le-Vieux, est une fête reposant sur le don de soi qui en fait son âme, sa raison d’être. Cette manifestation, c’est exclusivement à Jean-Marie Fontana, 67 ans, qu’on la doit quand il a porté sur les fonts baptismaux, le 9 juillet 2006, l’Union Sportive et Musicale Ancilevienne 74, engendrant en 2008 à la fois cette course nature mais aussi une soirée musicale concoctée en octobre dans le même but.

Fontaine en pôle position
Cerise sur le gâteau, les forces en présence seront de premier ordre, concentrées essentiellement sur « le Barman » (28,8km pour 1523m de dénivelée).
Le grandissime favori en sera le Megévan Guillaume Fontaine (Team Socquet Sport), affûté comme une lame à l’issue de sa saison de ski-alpinisme bien remplie même s’il lui manque encore un peu de vitesse. A 35 ans, il apparaît encore comme l’un des meilleurs coureurs de montagne hexagonaux après avoir notamment endossé le maillot tricolore à trois reprises, la dernière sélection remontant au 11 septembre 2011 lors des Mondiaux où il se classa à une magnifique 17ème place.

Le natif de Bayeux devra cependant sortir le grand jeu face à une armada de prétendants aux dents longues. A commencer par le lauréat 2012 et recordman en 2h34’30 en la personne de Christophe Assailly (Craft), l’ex-para Rémois aujourd’hui retraité à Manigod. Hormis naturellement les Glaisins, il tentera d’effacer sa cauchemardesque année 2012 où il contracta la malaria.
De même, relevons encore :
Clovis Dalban-Moreynas dont l’irruption chez Adidas découle d’une saison particulièrement aboutie, tant sur le court (1er au Malpassant) que le long (10ème à la 6000D) ou l’ultra (15ème à la CCC).
Damien Vouillamoz (Ice Trail Tarentaise/Trailers Pays de Savoie) qui voudra prendre sa revanche après son abandon l’an dernier en raison d’une entorse à la cheville. A condition que ses mollets tiennent le choc…   
Pascal Giguet, 2ème à 35’’ d’Assailly en 2012 et qui connaît le moindre caillou pour avoir pris part à tous les millésimes, empochant le pactole en 2008, 2009 et 2010. Mais le leader du Team Scott Odlo Les Saisies ne semble pas au mieux actuellement (abandon au 40km des Cabornis, 34ème au 46km du Ventoux).
Sylvère Pruvost (Team Sport 2000 Pays Rochois) qui ne cesse de monter en puissance (5ème au 27km des Cabornis il y a un mois) depuis sa prise en charge par le réputé Bressan Pascal Balducci, ex-coach d’Asics, aujourd’hui entraîneur référent au Team Terre de Running Ronhill.
– Attention à Julien Coudert (Montpellier Agglomération Triathlon), qui pourrait bien créer la surprise au regard de ses faits d’armes survenus après son installation il y a un an au Mont-Saxonnex. Installation qui l’avait précipité dans le milieu de la course nature.
– Pareillement, il faudra compter sur Thierry Belzuz (Seynod, 7ème en 2012),  David Martin (Team Talon d’Achille), Lionel Mathieu (Team Sport 2000 Pays Rochois, 14ème en 2012), Olivier Morin (Team Socquet Sport, 6ème en 2012) et Franck Vulliez (Trailers du Gavot), 20ème en 2012 mais alors en-deça de ses possibilités.
– Observons la participation du renommé ultra-trailer Cyril Cointre (Team Maxi-Race.Org), victorieux sur l’ultime Montagn’Hard.
– En revanche, Arnaud Lejeune (Teams Hoka et +Watt), 3ème l’an passé, auteur d’une fabuleuse saison 2012, principalement sur le long et l’ultra, déclare forfait à cause de douleurs au dos.

Chaverot, la belle inconnue  
Chez les femmes, la course pourrait bien tomber dans l’escarcelle de l’Allonziéraine Caroline Chaverot, d’ores et déjà l’une des révélations de la saison. Découvrant la course à pied au Trail du Salève en mai dernier (4ème), cette ancienne kayakiste, âgée de 36 ans, devrait confirmer ses récents succès acquis au 28km du Raidlight Chartreuse Winter Trail puis au 30km du Belledonne Gelon Raidlight. Sans oublier sa 2ème place au 40km des Cabornis, à un peu plus de 12’ seulement de la Haut-Alpine Isabelle Jaussaud, pourtant l’une des plus talentueuses traileuses longue distance que notre pays connaisse.
Connue pour ses qualités d’endurance (marque en 3h00’33 sur marathon en 2011), l’Aixoise Laureline Gaussens qui l’avait emporté l’année dernière sera sa plus dangereuse adversaire. Un tandem s’évertuera à leur mettre des bâtons dans les roues : Sandrine Motto-Ros (Teams 42km195 et Tecnica), triomphante en 2008 et 2010, ainsi que la Franco-Slovaque Zuzana Chateau-Kudelova (Team Sport 2000 Saint-Alban-Leysse) qui avait manqué la victoire en 2012 pour à peine plus d’1’. Un peu plus loin, on devrait retrouver le minois de la centbornarde Christiane Lacombe (Athlé Saint-Julien 74), 4ème sur le précédent cru, ainsi que celui de l’ultra-traileuse Maïlys Devron (Villaz).

Jérémie Gachet, version soft
Ne pouvant se permettre d’excéder les deux heures de course par manque de volume, le Megévan Jérémie Gachet (Team Socquet Sport), 34 ans, initialement prévu sur le 29, prendra vraisemblablement le départ de l’Olive (17,7km pour 628m de dénivelée). Du coup, auréolé par son succès engrangé le lundi de Pâques sur le 14km de l’Aravis Snow Trail, celui qui n’est autre que le cousin germain de Fontaine partagera la faveur des pronostics avec des athlètes également en pleine bourre à l’heure actuelle.
Mettons ainsi en exergue le Maroco-Nantuatien El Yazid El Madi (ASPTT Annecy), vainqueur de la Montée des Jonquilles ; les deux pensionnaires du Team Technicien du Sport Stéphane Avrillon (4ème sur le 27km des Cabornis) et Mathieu Pasero (4ème à 24h d’intervalle sur les 26 et 12km de Mirmande) ; Yanis Lecompte (Team Sport 2000 Pays Rochois), 2ème sur la Foulée Blanche des Brasses et 4ème sur l’Aigle Blanc.
Et n’occultons pas le raider Samuel Hubert (Team Ertips), 2ème en 2012 ; Philippe Gonthier (Espérance Favergienne), 3ème en 2012 ; ainsi que Gilles Segris (Team Hoka) qui après son « annus horribilis » revient en douceur (4ème sur le Trail Blanc du Semnoz).
Chez la gent féminine, une tête émerge dans le peloton, celle de l’ex-Oyonnaxienne Alexandra Chambard (Les Alligators Seynod Triathlon), seconde à la Foulée Blanche des Brasses. Ne lui feront pourtant aucun cadeau Gaëlle Warczareck, l’égérie du Trail de Faverges, et bien sûr, de l’Espérance (3ème en 2012), Nadège Vignand (ASPTT Annecy), 4ème en 2012, enfin Nathalie Favre-Bonté (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance), accoutumée aux podiums dans sa vallée.

ETAT DU PARCOURS :

Sur certains segments, le parcours sera particulièrement boueux et même neigeux.
La fange sera omniprésente sur la portion empruntant la rive gauche du Fier jusqu’au pont de Nave (km4,5, 492m) où se séparent le Barman et l’Olive.
Ensuite, les difficultés ne concernent que le 29km :
– Tracé enneigé du Col de Barman (km11, 1127m) à la Montagne de Lachat, toit du parcours à 1278m (km11,8).
– Tracé hyper boueux dans la descente reliant la Montagne de Lachat jusqu’à l’endroit où le single-track laisse place à une route forestière (810m).

PALMARES :

5 avril 2008
 (32km, 289 inscrits, 262 classés dont 28 femmes) :
– Pascal Giguet en 2h49’54.
– Sandrine Motto-Ros (Annecy-le-Vieux Of Course), 31ème au scratch, en 3h29’17.

4 avril 2009
(28,9km, 301 classés dont 41 femmes) :
Olivier Martial et Pascal Giguet en 2h42’48.
Stéphanie Duc (AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne), 27ème au scratch, en 3h06’11, record de l’épreuve.


3 avril 2010 :

 
28,9km (381 inscrits, 352 classés dont 35 femmes) :
– Pascal Giguet (Team 42km195) en 2h38’39.
Sandrine Motto-Ros (Annecy le Vieux Of Course et Team 42km195), 36ème au scratch, en 3h16’58.
17,7km (215 inscrits, 192 classés dont 55 femmes) :
– Charles Dubouloz (Espérance Favergienne et Team 42km195) en 1h17’37.
– Anne-Lise Chamiot-Poncet (AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne), 35ème au scratch, en 1h35’35.

2 avril 2011 :

28,9km (408 classés dont 49 femmes) :
– Charles Dubouloz
(Espérance Favergienne et Team Scott) en 2h38’38.
– Karine Marguerettaz, 49ème au scratch, en 3h10’42.
17,7km (306 classés dont 85 femmes) :
– Cyrille Hanriot (Team Inov 8) en 1h14’22, record de l’épreuve.
– Karine Diaz-Grana (Annecime.Org), 44ème au scratch, en 1h38’01.

31 mars 2012 :

28,9km (476 inscrits, 433 classés dont 47 femmes) :
– Christophe Assailly
en 2h34’30, record de l’épreuve.
– Laureline Gaussens, 68ème au scratch, en 3h14’26.
17,7km (370 inscrits, 345 classés dont 103 femmes) : – Frédéric Besombes (Annecy Haute-Savoie Athlétisme) en 1h17’12. – Elodie Mouthon, 27ème au scratch, en 1h30’03, record de l’épreuve.

François Vanlaton