Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail des Passerelles – duel au soleil pour Barralon et Pruvost

Joli record de participation, dimanche dernier, pour la seconde édition du Trail des Passerelles du Monteynard, en dépit de la chaleur et d’un calendrier riche en événements sportifs. Dans une atmosphère pré-caniculaire, 920 coureurs ont pris le départ des 45 km, 29 km et 16 km. Dès le lever du soleil au-dessus du Sénepi, dominant la rive Est du lac de Monteynard, entre Trièves et Matheysine, les couennes ont commencé à suinter du salé pour le meilleur et pour le pire. Plus que la distance ou le dénivelé, plus élevé que l’année dernière sur les deux premières distances, c’était la chaleur qu’il fallait combattre pour gagner.

Plusieurs coureurs en ont d’ailleurs fait les frais, comme Sylvère Pruvost (team Sport 2000 Pays Rochois) sur la distance reine. En tête sur ses concurrents dès les premiers kilomètres, premier également à rallier l’alpage du Sénepi, un des plus grands de France, Pruvost commence à montrer des signes de fatigue au 32e kilomètre alors qu’il est au coude  coude avec le seynodien Michel Barralon (team TDS Seynod). « Au sommet de la deuxième montée, au 35e à peu près, je fais une pause pour m’alimenter. Pruvost me passe devant, mais je le rattrape dans la descente, un peu surpris quand même, et à la deuxième passerelle, je suis juste derrière lui. Il réattaque une nouvelle fois dans la montée, et à trois kilomètres de la fin, il chope une grosse hypo. C’est l’arrêt complet. Je lui propose qu’on finisse ensemble, mais il décline, disant que c’est la course. » Un coup de chaleur qui profite aussi à Rémy Marcel (AL Echirolles), de retour de vacances, qui s’assure une troisième place plutôt inattendue. « Dès le 18e kilomètre, je suis pris de nausées qui m’obligent à lever le pied. J’étais 4e, mais je réussis à rester 5e pendant une grande partie de la course. Et puis juste avant la dernière descente, je vois un coureur sur le côté, en hypo visiblement, puis, un autre qui chute dans la descente… Je m’attendais à faire entre 5 et 10, je finis 3e, c’est bien. »

_I8P2054

Chez les filles, Cécile Lefebvre, du team Raidlight, n’aura jamais été inquiétée par ses concurrentes qui terminent respectivement à 29 et 47 minutes derrière elle. Partie seule dans les 20 premiers, la traileuse aux neuf podiums et quatre victoires devra ajouter celle-ci à ses « stats » . Avec néanmoins une petite frayeur à la clé lorsqu’elle se tord la cheville dans la descente du Sénepi. « Quand j’ai vu qu’il me restait encore 20 kilomètres à parcourir, j’ai failli abandonner. Mais la douleur s’est estompée, j’ai fait attention dans les descentes et c’est passé. »

Sur le 29 km, le coude à coude aura été bien plus serré encore chez les hommes, les deux premiers, Gwenaël Busseuil et Sam Hubert, finissant à sept secondes l’un de l’autre. Chez les filles, Fanny Mas, qui avait terminé deuxième en 2012 sur la même distance, termine confortablement en 3h38’ et monte cette fois sur la plus haute marche du podium.

Enfin, sur le 16 km, Nicolas Martin, parrain des Passerelles 2013, a géré la course en maître du jeu, malgré une forme moyenne depuis sa participation au Championnat du monde de trail au Pays de Galles, il y a quinze jours, qui lui a offert une belle 9e place. « Je suis parti assez vite, parce que sur le court, c’est dur de se retenir. Par contre, j’avais des sensations moyennes, j’étais fatigué au début, puis, les sensations sont revenues et dans la première longue montée, j’ai pris un peu de distance sur Thomas Pueyo. J’avais une minute d’avance sur lui au premier ravito. Après, j’ai géré, jusqu’à la fin, en maintenant un rythme soutenu, et je termine avec 4 mn 20’’ d’avance sur Thomas, donc plutôt content. »

Podium 16 km

 

Lors de la remise des prix, une surprise de taille attendait l’infortuné Sylvère Pruvost. Quatrième du Maratrail, il s’est vu remettre une magnifique cloche d’alpage, offerte par les agriculteurs locaux, pour avoir rallié le premier l’alpage de Sénepi. Un lot inattendu que l’organisation s’est déjà promis de reconduire pour l’édition 2014.

Par Nathalie Mathieu – Photos TPM 2013/Lionel Montico.

Résultats :
Maratrail, 45 km
Femmes (24 engagées)
1. Cécile Lefebvre, team Raidlight, 6h5’18’’ – 2. Sophie Paillet, 6h34’13’’ – 3. Frédérique Buffet, ASA Aix-les-Bains, 6h52’3’’.
Hommes (151 engagés)
1. Michel Baralon, TDS Seynod, 5h07’44’’ – 2. Stéphane Vinod, 5h13’56’’ – 3. Rémy Marcel, ALE, 5h24’’10’’.
Trail des Passerelles, 29 km
Femmes (69 engagées)
1. Fanny Mas, 3h28’54’’ – 2. Lydia Rodriguez, 3h38’39’’ – 3. Frédérique Bertaud, 3h45’06’’.
Hommes (229 engagés)
1. Gwenaël Busseuil, 2h53’50’’ – 2. Sam Hubert, Ertips, 2h53’57’’ – 3. Yannick Fabre, 2h58’58’’.

Passerelles de l’Ebron, 16 km
=> Femmes (166 engagées)
1. Maud Cordeuil, Athlé Pays de Vannes, 1h31’43’’ – 2. Aude Wackenheim, RT Schweighouse, 1h37’2’’ – 3. Julie Soyez, Esprit Sport Nature, 1h37’16’’.
=> Hommes (284 engagés)
1. Nicolas Martin, team Sigvaris, 1h11’48’’ – 2. Thomas Pueyo, EAG ASPTT Grenoble, 1h16’09’’ – 3. Loïc Belle, team Raidlight, 1h21’23’’.