Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail du Gypaete – Au coeur du Faucigny

Ce samedi, sur les terres haut-savoyardes du Faucigny, se disputera le second millésime du Trail du Gypaète qui ne manquera pas de singularité. De par son nom, faisant référence à ce fabuleux rapace de près de trois mètres d’envergure, réintroduit en 1987 dans la Vallée du Reposoir que sillonneront  les trailers. De par son parcours également, se concourant presque in-extenso en altitude mais n’hésitant pas en revanche à traverser les villages de montagne.
L’objectif de Christophe Roux, 39 ans, unique et génial pionnier du Trail du Gypaète en 2008 ? Associer étroitement la population autochtone, les forces vives du Faucigny à sa manifestation, les fédérer autour de ce concept de course nature. Et démontrer que la montagne, ce n’est pas seulement des espaces naturels mais également des femmes et des hommes qui y vivent et qui les entretiennent.
Aussi, pas moins de trois cents bénévoles se sont mobilisés, preuve que l’appel de ce précurseur, troisième adjoint à Nancy-sur-Cluses d’où s’élancera le trail, a été parfaitement entendu. Autre but pour ce trailer occasionnel qu’est Christophe Roux, amener un public au hors stade qui en est cruellement dépourvu.

Au menu, deux compétitions :
– En individuel : 71,7 pour 4020md+ et 4460md-.
– En relais à deux : 30km pour 1650md+ et 1280md- (premier relais) ; 41,7km pour 2370md+ et 3180md- (second relais).  

Concernant les pronostics sur l’épreuve individuelle :

Partiront en pôle position deux figures du Faucigny, au firmament à l’heure actuelle :
– François Lachaux, 38 ans, sponsorisé par Intersport Cluses et + Watt Passy.
– Olivier Morin, 33 ans, pensionnaire du Faucigny Athlétic Club (FAC) de Cluses et du Team Socquet Sports.
Avantage au premier qui a remporté il y a un mois le Trail du Salève, et fini le 22 mai au pied du podium sur le Trail des Maures. Sa saison de ski-alpinisme l’a complètement requinqué après une éprouvante saison 2010
Quant au second, il s’est classé 3e à l’Ultra-Montée du Salève (9 avril) et dauphin sur la Sallanches-Varan (15 mai), témoignant d’un incontestable talent pour alterner avec bonheur deux disciplines aussi dissemblables que l’ultra-trail et la course de montagne. L’an passé, ils avaient terminé respectivement 3e et 6e à l’édition princeps du Gypaète.

Deux outsiders pourraient leur poser problème :
Stéphane Roguet, 32 ans, qui aura surpris tout son monde en extirpant seul des limbes l’Ultra-Tour du Môle le 22 mai dernier. Ayant élu domicile à Marignier, à l’aplomb de sa montagne fétiche du Môle, ce professeur des écoles est un sportif chevronné. Concomitamment, il s’adonne à l’escalade (étant moniteur), à l’alpinisme (300 voies de niveau 8a ou plus), au ski-alpinisme (ralliant le Team ERTIPS), et bien sûr au trail, finissant 7e sur son bébé.?Le Jurassien Frédéric Pasteur, 39 ans, sociétaire du Lons Athlétique Club et du Club Omnisports Clairvalien, toujours aux avant-postes sur les trails francs-comtois.?
Pour la gent féminine, la talentueuse Rochoise Bénédicte Paturel, 36 ans, portant les couleurs du dynamique Team Sport 2000 Epagny surgi en décembre 2010, aura le statut de favorite après sa retentissante victoire au Trail du Salève le 8 mai dernier.  Elle devra toutefois prendre garde de l’éternelle Suzanne Perche, 50 ans, icône du FAC de Cluses, endossant pareillement les couleurs du Team Sport 2000 Pays Rochois. Seconde et lauréate V2 sur le Gypaète 2010, 5e et 2e V2 au 57km de l’Ardéchois 2011, elle n’en finit plus de repousser sa retraite sportive aux calendes grecques. La Faucignerande Nadège Capri (Team Sport 2000 Pays Rochois), 24 ans, 5e fille et 2e senior l’an dernier, sera quant à elle aux aguets.
??A propos du relais en duo, les favoris seront :
Deux escouades auront largement les faveurs des pronostics. A n’en pas douter, elles ne se feront aucun cadeau. Ce sont :?- Les compères du CAF de Cluses, Olivier Dubreuil, 45 ans, – Bertrand Mayol, 36 ans, skieurs-alpinistes dans l’âme. Si lors du premier millésime, ils s’étaient adjugés la seconde place, ils pourraient bien cette fois-ci touché le jackpot, Mayol, architecte du fameux run and  bike de la Cenise-Bargyau, 6e sur la CCC 2008, refaisant surface après d’interminables blessures au genou.?- Les duettistes de Chamonix Mont-Blanc Marathon, Damien Vouillamoz, 23 ans – Sylvère Pruvost (également au Team Sport 2000 Pays Rochois), 26 ans. Tous deux ne lésinent pas cette année pour briller, à l’image de Vouillamoz, second au 24km du Trail du Ventoux.

Enfin, c’est avec nostalgie que l’on retrouvera sur ce même relais le joli minois de Delphyne Burlet (Club Sportif Valromey Retord), 44 ans, ancienne étoile du biathlon français, à l’exceptionnel palmarès : médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de 1994 (plus trois autres JO), trois fois médaillée aux Mondiaux, six podiums de coupe du monde, cinq fois championne de France. Aujourd’hui entraîneur de ski de fond au Comité Lyonnais-Pays de l’Ain, elle pourrait dans un proche avenir prendre en main la sélection… tricolore de ski de fond.
François Vanlaton