Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail du Pastel, Pierre Laurent Viguier se sentait prêt…

Magnifique édition en vérité du 2ème Trail du Pastel disputé donc cette année du côté de Rebigue et alentours aux portes de Toulouse…
Ceux qui râlaient l’an passé parce que prétextant un parcours pas assez "trail" ne pourront certainement plus rien dire du coup aujourd’hui… Le tracé mis au point par Manu Labride du CA Balma est tortureux à souhaits, alliant passage en sous-bois, petits coups de cul et portions plus roulantes.
Bref c’est un vrai beau trail rendu encore un peu plus corsé par des chemins glissants et piègeux.
Même si la pluie n’était pas vraiment présente en cette matinée du 22 janvier… avec quelques rayons de soleil pour conclure tout cela !
Côté course avec plus de 1000 inscrits donc et une grosse affluence surtout pour la distance, plus abordable donc, de 14km, plusieurs petites bagarres retenaient sur la papier toute notre attention.
Ainsi sur le 46km, épreuve reine du Trail du Pastel, plusieurs spécialistes français avaient fait le déplacement.
A commencer par Emmanuel Gault, le parrain de la course depuis deux ans. Malheureusement il sera très vite hors du coup, se trompant d’emblée sur son choix de chaussures….. cela glissait trop en effet pour des chaussures de route !!
On aura donc assisté à la main mise de Pierre-Laurent Viguier sur le Pastel cette année. Il s’est inscrit à « l’arrache », mais après une belle performance aux championnats départementaux de cross, il se sentait prêt. Et on sait qu’il adore le cross. Bref il est parti tout seul devant, accompagné à un moment par Julien Jorro et a su gérer son avance sur la totalité du parcours, même si il avouait avoir trouvé le temps un peu long sur la fin… Bref il est le roi de cette deuxième édition.
Avec son nouveau Team Inov8, il devrait faire des étincelles cette année dans cette spécialité.
Sur le 22 km, Florent Perrier s’impose devant Marcel Weber et Sébastien Sarda.
Sur le 14km, c’est une nouvelle fois Nicolas Miquel qui monte sur la plus haute marche du podium. Il était encore troisième après dix kilomètres de course, mais les deux leaders du moment vont se tromper de parcours. Guillaume Guirma, alors en tête, finira donc troisième. Youri Lesnikov réussissant lui aussi à tirer son épingle du jeu avec cette petite erreur devant…
Chez les filles, Marlène Privé Mosso d’I-Run a réussi sur cette distance à revenir sur la tête pour l’emporter, elle qui n’est pas une spécialiste de cette discipline.
Rémi Jégart