Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail du Val d’Allos : L. Beuzeboc et S. Martin victorieux

De nombreux changements sont venus faire évoluer la course en montagne dans le Haut Verdon.
Le Trail du Val d’Allos et la Grande Traversée des Mélèzes du Mercantour ont décidé d’unir leurs forces et de passer à un rythme biennal pour permettre à la GTM de continuer à fouler les sentiers du Parc National du Mercantour et aux équipes organisatrices de rebondir et de relancer leurs manifestations.
C’est donc une dix-neuvième édition « reliftée » qui est venue marquer cette année 2011, avec deux nouveaux parcours de 15,5 (770 D+) et 37,2km (2255 D+).
Les 360 coureurs, partis de la base de loisirs d’Allos, ont pu fouler sentiers et pistes dans des paysages inédits, entre forêts de mélèzes et alpages fleuris.
Au programme du grand parcours : les cols d’Allos et de la Sestrière, la montagne de Rougnouse, des portions roulantes et des passages techniques pour un profil polyvalent.
Les randonneurs étaient aussi de la fête sur le petit parcours qui s’élevait jusqu’à la maison Valdemars, à un peu plus de 2000m d’altitude. Cette course s’inscrivait aussi au Challenge du Haut Verdon et au Challenge des Trails de Provence.
Parrainée par Guillaume Lenormand, elle soutenait aussi l’association Népal et Vous.
Un beau plateau masculin était au rendez-vous.
Laurent Beuzeboc, toujours très à l’aise sur ce type de distance, s’offre une très belle victoire devant Dawa Dacchiri Sherpa (Quechua), handicapé par une tendinite, qui a pourtant réalisé une descente fulgurante aux dépens du troisième homme du jour, Patrice Marmet.
Chez les dames, éclatante victoire de Sandra Martin (Altecsport) qui devance Min Chau Chu Quang d’une vingtaine de minutes. Adèle Lehoux complète le podium.
Sur courte distance, Serge Moro et Aimé Arnaud arrivent dans un mouchoir de poche, suivis du champion du Monde de raid multisports, Christophe Faure, tandis qu’Anne-Sophie Duhamel s’impose chez les féminines devant Eléonore Costarelli et Delphine Dancette.
RESULTATS (classements complets en rubrique "résultats")

15,5 km
Hommes
1/ Serge Moro en 1h17’18
2/ Aimé Arnaud en 1h17’48
3/ Christophe Faure en1h18’47
Dames
1/ A-Sophie Duhamel en 1h38’31
2/ Eleonore Costarelli en 1h38’50
3/ Delphine Dancette en 1h41’55
37,2 km
Hommes
1/ Laurent Beuzeboc en 3h30’13
2/ Dawa Dacchiri Sherpa en 3h31’21
3/ Patrice Marmet en 3h32’53
Dames
1/ Sandra Martin en 3h56’16
2/ Min Chau Chu Quang en 4h15’45
3/ Adèle Lehoux en 4h17’07
TEMOIGNAGES
Laurent Beuzeboc, vainqueur du 37,2 km
C’est une très belle course : beau parcours, bonnes sensations, distance adaptée à mon profil, que demander de plus ? Cette année, je vise une victoire sur le challenge des trails de Provence. J’espère continuer sur ma lancée. Rendez-vous au trail Ubaye Salomon pour une prochaine étape !
Dawa Dacchiri Sherpa, second sur le 37,2 km
J’ai apprécié le parcours et les paysages. Je suis content de ma course, surtout sur la partie descendante où je me suis senti particulièrement à l’aise malgré une tendinite persistante.
Patrice Marmet, 3 ème du 37,2 km
Je suis content de revenir comme ça et de faire un podium ! Dawa est revenu dans la descente, impressionnant ! Il cavalait à 17 ou 18 à l’heure, sans sembler forcer ! Chapeau !
Sandra Martin, vainqueur du 37,2 km
J’avais reconnu le parcours pour éviter les surprises et tout s’est bien passé. Je me suis vraiment régalée et je suis contente pour mon team Altecsport. Ce n’était que du plaisir aujourd’hui, même si j’ai été prudente pour éviter une blessure, car les prochaines échéances sont proches !
Min Chau Chu Quang, seconde sur 37,2 km
J’ai plutôt souffert car j’ai trouvé la première partie très roulante, il fallait courir tout le long et je suis plus efficace sur les portions où il faut marcher. Mais c’est un beau parcours avec aussi des aspects techniques. Je salue la décision des organisateurs d’alterner les deux courses : ce sera encore plus de plaisir et de variété !
Adèle Lehoux, 3ème sur les 37,2 km
J’ai pris un mauvais départ, ma blessure au mollet me faisait souffrir, j’ai été tentée d’abandonner, puis au bout d’une grosse heure, tout est allé mieux. Je ne regrette rien, c’est la première course que je fais dans le Val d’Allos et le site est magnifique !
Thierry Merello