Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail du Ventoux – Ergysport, la parole à 3 favoris Salomon Boys.

Dimanche 24 mars ouverture de la National Trail Running Cup Salomon Endurance Mag 2013 sur le trail du Ventoux – Ergysport.

Le 46 km comptera pour le classement femmes et hommes et le 26 km pour le classement espoir. Depuis le 6 décembre les inscriptions sont closes et le nombre annoncé de trailers français et étrangers de haut niveau particulièrement élevé. Parmi les engagés du 46 km, Julien Chorier, Michel Lanne, Andy Symonds, team Salomon, ont déjà disputé ce trail et Andy Symonds l’a remporté en 2012. Thibaut Baronian, Guillaume Beauxis, Sacha Devillaz, Fabien Nabias, team espoir Salomon, vont le découvrir. Ils parlent de ce trail en général et de leur état d’esprit particulier en l’abordant.

Julien Chorier
"Le côté mythique du sommet du Ventoux ainsi que l’organisation sans faille et conviviale ont rendu cet événement incontournable à mes débuts de saison. J’ai été sur toutes les éditions depuis que je cours dont deux fois sans dossard pour encourager les copains. J’ai terminé deuxième en 2009.
J’ai orienté mon début de saison avec un peu plus de volume que les autres années au détriment de la vitesse. L’objectif est d’être prêt pour les 160 km de l’Ultra trail Mont Fuji fin avril. Je viens donc sur le trail du Ventoux pour parfaire ma préparation. Le plateau exceptionnel présent au départ va rendre la course très intéressante et donnera un bon indicateur de l’état de forme de début d’année. Je vais essayer de m’accrocher le plus possible au wagon de tête avant que 2 à 3 oiseaux du Ventoux prennent leur envol ! Ce trail sera surtout l’occasion de retrouver de nombreux collègues du team Salomon et les autres après un hiver à se préparer chacun de son côté".

Michel Lanne
"Le Ventoux est une montagne emblématique de par sa beauté, son isolement et le côté mystique de son sommet. Il a souvent été le théâtre de superbes exploits sportifs, tous sports confondus. Pour moi, le trail du Ventoux est une évidence dans le calendrier du trail Français. Le parcours est magnifique avec de superbes points de vue à 360 degrés. Le dénivelé est important avec presque 2000 mètres positifs d’un seul trait jusqu’au sommet, tout cela dans de la caillasse qui rend le parcours bien technique. Le retour est vraiment compliqué avec des alternances de montées et de descentes. Une horreur pour les cuisses!
J’ai été séduit par ce parcours que j’ai découvert en 2012. Il est très exigeant et m’a bien fait souffrir! J’étais très mal préparé et je suis donc passé à côté de ma course avec une 8ème place vraiment décevante! Sur le Ventoux, il n’est pas possible de tricher. Si l’on n’est pas bien, on ramasse!
Cette année, le trail du Ventoux est mon premier objectif. J’ai effectué un gros travail hivernal pour essayer d’être en forme et j’ai vraiment à cœur de prendre ma revanche sur le Géant de Provence. Je pense que je suis assez bien préparé pour me faire plaisir et tout donner. La motivation est à bloc, il n’y a plus qu’à envoyer. Mais cette année encore, la concurrence sera sévère et il faudra être très fort pour espérer rentrer dans le top 5".

Andy Symonds
"Grâce au vélo le Mont Ventoux est connu dans le monde entier. Mais ce que très peu savent, c’est que c’est beaucoup plus rapide, et plus joli d’ailleurs, de le monter à pied ! Cependant, le parcours du trail ne trace pas une ligne directe jusqu’au sommet. Il suit des petits sentiers qui montent doucement jusqu’au point culminant. Cette année la montée est particulièrement roulante et la seule chose qui pourra obliger des pauses "marche" sera la neige. Neige, soleil, vent… la météo reste la grande inconnue sur ce dôme solitaire. Oui on est dans le sud, mais les conditions restent celles de la haute montagne.
Ce n’est pas la peine de mentir, malheureusement je n’aborde pas le trail dans le même état que l’an dernier. La motivation est là, mais les jambes ne suivent pas encore. Retardé dans ma préparation par une blessure ennuyeuse et frustrante, ma forme est très moyenne en ce début mars. Pour le moment, ma motivation vise plutôt à me débarrasser de ce problème qu’à un résultat particulier". 

A venir la présentation des favoris et du Team Salomon Espoirs.

Un événement à suivre en intégralité sur la page Facebook ENDURANCE MAG