Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail en Aubrac 2014

Aubrac 2014

Favoris, Jérémy Pignard et Isabelle Jaussaud ont plus eu à lutter contre les éléments, que face à la concurrence. Premier en 3h32’03’’, le Lillois a très largement dominé Thomas Bénichou : 4h00’24’’ et Victor Quintard : 4h04’52’’. Idem de l’ex internationale en ski de fond victorieuse en 4h20’24’’ devant Badia El Harifi : 4h33’22’’ et Estelle Ribe : 5h08’05’’.

Dès le 5e km, Jérémy Pignard s’est retrouvé seul en tête, faute d’adversaires à sa mesure.
Ensuite, il n’a cessé de creuser l’écart avant de l’emporter avec près d’une demie heure d’avance.

Pourtant, une fois la ligne franchie, épuisé, le teint pâle et au bord de la déshydratation, il lui a fallu un long moment avant de pouvoir s’exprimer. Ensuite, le souffle court et semblant chercher l’air, il a confié : « Je ne pensais me retrouver seul à partir du 5e km. Philippe Propage, m’a donné pour consigne de rester avec les leaders au moins jusqu’au 21e km, mais sans avoir accéléré et tout en gardant un peu sous le pied, afin de souffrir le plus tard possible, ils ne sont pas parvenus à me suivre. Par rapport à la distance, je savais que je risquais d’être juste, car j’ai 15 jours de retard dans ma préparation. Comme je voulais me qualifier pour les mondiaux militaires de cross country 2015, je n’ai pas attaqué le long avant le 31 mai. Donc, cela a été dur dans les 10 derniers km, où la chaleur a commencé à se manifester. Je pense que ça va être terrible pour ceux qui réaliseront deux heures de plus que moi. Aussi, ce parcours n’est pas facile. Mais je ne me suis pas inquiété, parce que je savais que derrière ils étaient trop loin. Au final, je suis vraiment satisfait. Gagner les « Burons », c’est quelque chose. Je me retrouve sur la même liste que Thierry Breuil, Gilles Guichard, Sylvain Court et Patrick Bringer. Cela fait plaisir »

Néanmoins Philippe Propage, son coach, n’a pas apprécié la façon dont il a géré son effort : « On avait élaboré une stratégie. Il ne l’a pas respecté. Je lui avais dit que son principal adversaire c’était lui-même et que pour éviter tout risque de défaillance, qu’il devait rester en retrait jusqu’à la mi-course, même s’il avait l’impression de se sentir vraiment facile. A partir de là vu qu’il est spécialiste du trail court, il lui aurait suffit de porter une attaque pour partir et finir mieux. En agissant comme il l’a fait, il aurait pu se mettre en difficulté et s’écrouler. Ce circuit est difficile et avec la chaleur, il n’était pas à l’abri d’un problème. Dans la voiture, au retour nous allons avoir une explication à ce sujet. Bon, ceci dit il repart avec la victoire. Je ne vais pas trop me plaindre »

Aubrac 2014 - Isabelle JaussaudLongtemps handicapée par une blessure au genou qui l’a empêchée de prendre part à toute compétition pendant près d’un an Isabelle Jaussaud tenait avant tout à se « Faire plaisir ».

Or d’entrée aucune de autres filles n’a été en mesure de l’accompagner. Plus que son triomphe et sa 8e position au scratch, ce qui l’a surpris c’est : « D’avoir retrouvé des sensations ».

Toutefois, à l’instar de Jérémy Pignard, elle a également terminé au bord de l’asphyxie, avant d’indiquer : « Dans les 10 derniers km, j’étais dans le dur. Et la chaleur nous a plombés. Là, j’ai subi. Cependant, je suis contente. Je ne pensais pas prendre autant de plaisir à courir. J’ai retrouvé des sensations et de la vitesse. Pourtant, je n’ai pas travaillé ce secteur. Sans doute est-ce lié au dénivelé que j’accumule à l’entraînement. Cela m’a permis de conserver de la tonicité musculaire au niveau des cuisses. Comme quoi à 47 ans, j’ai encore de beaux restes. Maintenant je vais récupérer, puis on verra. Je ne sais pas quelles épreuves je vais préparer. Je me déciderai au dernier moment. En tous cas, je suis contente d’apporter cette victoire à Kalenji et d’avoir revu cette région magnifique »

Sinon, le plus frappant demeure l’ampleur des écarts : 1 heure entre le premier et le 15e coureur et 2 heures entre celui-ci et le 115e.

Enfin une fois la boucle bouclée, le corps en ébullition tous les participants désireux de se rafraîchir se sont rués sur les fontaines de Nasbinals.

Résultats Aubrac 2014 – 55km (Aubrac Circus)
Résultats Aubrac 2014 – 42km (Marathon des Burons)
Résultats Aubrac 2014 – 27km (Cap Aubrac)
Résultats Aubrac 2014 – 18km (Les Capucins)
Résultats Aubrac 2014 – 13km (Trail des Corrals)
Résultats Aubrac 2014 – 10km femmes (La Capucine)

Source Vo2 – © Christophe Rochotte