Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail Faverges – ODLO : une édition les pieds dans l’eau

Quelques 900 coureurs se sont élancés ce matin de Faverges (74) pour la 11ème édition du Trail Faverges-ODLO, qui propose chaque année un 28 km et un 42 km.
Des conditions difficiles pour cette épreuve puisqu’il a plu toute la nuit et que ce matin encore, des trombes d’eau s’abattaient sur les Bauges et les Pays de Savoie.
Un terrain gras avec beaucoup de boue, des ruissellements dans les sentiers et par endroits, des ruisseaux sortis de leur lit n’empêcheront les concurrents d’apprécier ces conditions particulières.
Personne ne s’en plaindra à l’arrivée, même si certains ont eu un peu froid en altitude, d’autres trouveront "la partie de boue plutôt ludique" avec des glissades qui laisseront des traces sur les shorts et les coupes-vent.
Ensuite tous les moyens seront bons pour se "décrotter", du simple tuyau d’arrosage mis à disposition, à la fontaine publique, dont l’eau était presque plus chaude que la pluie qui tombait.

Côté course :
Sur le Maratrail (42km), 2 hommes vont rapidement prendre les commandes, Ludovic Pommeret et Alexandre Pélissier, ce dernier ayant pour consignes par son entraîneur de rester avec le vainqueur des éditions 2008 et 2010.
Arrivé à mi-course (ravitaillement), Alexandre Pélissier va prendre les commandes et quelques longueurs d’avance pour ne plus être revu par Ludo Pommeret.
L’écart va progressivement se creuser, et malgré ses grandes qualités de descendeurs, L. Pommeret n’arrivera pas à revenir, sur ce terrain glissant, sur le jeune "retraité" du ski alpinisme.
Victoire d’Alexandre Pelissier en 3h59min49s devant Ludo Pommeret (Hoka – 4h06min) et Alexis Traub (Scott – 4h14min).
Christiane Lacombe, qui a fait un cavalier seul sur cette course qu’elle connaît et affectionne particulièrement l’emporte en 5h14min, s’adjugeant un troisième succès devant Patricia Serda (5h26min) et Nadège Cavagna (5h35min).
Alexandre Pélissier (photo ci contre) s’est déjà illustré en 2009 avec une victoire au Trail d’Albertville suivi en 2010 d’une 4ème place au cross du Mont Blanc.
Essai réussit pour celui qui a 29 ans vient d’arrêter le ski alpinisme de haut niveau, après 10 ans en équipe de France, un titre de Champion du Monde par équipe en 2008 (avec Florent Perrier), une 3ème place à la Pierra Menta en 2007 avec Bertrand Blanc et de multiples titres de Champion de France de la discipline.
On le retrouvera dès le week-end prochain sur le Cross du Mont Blanc, puis il participera à Sierre Zinal et à la montée du Nid d’Aigle.
Un coureur à suivre dans les années à venir.

Sur le 28km qui comptait pour le TTN court 2011, chez les hommes, pas de surprises, Manu Meyssat (Asics) s’impose en 2h14min devant Paul-Henri Valour (2h15min) et Ludovic Pelle 7min plus tard.
Chez les dames, on attendait le duel entre Céline Lafaye et Stéphanie Duc arbitré par Gaëlle Warczareck et c’est finalement la fraîcheur physique qui va parler.
Céline Lafaye qui a enchaîné 3 courses en 14 jours (Transjutrail, Gendarmes et Voleurs et Faverges) va connaître des problèmes physiques vers la mi course, laissant sa rivale seule en tête filer vers la victoire.
Stéphanie Duc (Inov-8) l’emporte facilement en 2h38min devant Céline Jeannier en 2h55min et Gaëlle Warczareck (2h58min).

A noter que l’organisation qui avait informé sur son site web qu’elle effectuerait des contrôles de sac en course et à l’arrivée, à bien procédé de la sorte demandant aux premiers et à certains coureurs ensuite de montrer les éléments obligatoires suivants : sifflet, couverture de survie et coupe vent.
L’absence d’un de ces éléments entraînait directement la disqualification.
Texte et photo : Fred Bousseau