Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail des Hautes Côtes : E. David et L. Klein vainqueurs

La 5e manche du TTN long s’est déroulée hier dans le cadre de l’Ultra Trail de Côte d’Or. Sur ce parcours de 45 km et cumulant un dénivelé positif de 1800 mètres, le sociétaire du Dijon Université Club : 3h38’13’’ a dominé Fabien Chartoire : 3h46’49’’ et Alexandre Hayetine : 3h54’10’’. Quant à Laurence Klein : 4h29’29’’, également licenciée au DUC, elle a devancé Sylvaine Cussot : 4h35’58’’ et Aude Paulin : 4h38’09’’.

Réputé difficile, ce circuit a convenu à des athlètes d’expérience. Familier des lieux, Emmanuel David a pris l’initiative d’entrée. Seul Fabien Chartoire est parvenu à l’accompagner. Derrière, Emmanuel Gault et Alexandre Hayetine se situaient à une trentaine de seconde. Mais au fil des kilomètres et des obstacles à surmonter, qu’il s’agisse des côtes, des secteurs techniques, ou encore de la chaleur, l’écart n’a cessé de se creuser.

Au 15e km, les leaders possédaient déjà plus de 4’ d’avance. Ce duo a évolué de concert, jusqu’au sommet du col situé au 25e km. Une fois ce point atteint, « Manu » a accéléré et Fabien Chartoire n’a pas résisté.

Ensuite, ce marathonien titulaire d’un record inférieur à 2h20 n’a plus eu qu’à filer vers un second titre consécutif à domicile. Fairplay, il a tenu à attendre son adversaire du jour. Un peu déçu, ce dernier a déclaré : « Je venais pour la victoire. Après, une seconde place à Gruissan et à l’Ecotrail de Paris, j’espérais en gagner aujourd’hui. Il est parti à l’endroit, où moi aussi j’avais l’intention d’attaquer. Là, j’ai compris qu’aujourd’hui il était plus fort. Il m’a étonné, il n’a pas vécu les défaillances qu’il a d’habitude et il a su m’user sur ce vrai parcours de trail. Au début, tout semble facile. Seulement, cela ne dure pas avec ces portions techniques qui font mal. J’ai même trouvé certaines descentes dangereuses. Maintenant, je vais continuer de jouer le TTN. Je vais me rendre à Faverges, à la 6000 D et aux France. Toutefois avec Spehler, cela s’annonce compliqué »
Alors qu’il comptait parmi les favoris, Emmanuel Gault, fort de sa victoire à l’Ecotrail de Paris a terminé à la 9e place, indiquant : « Je me suis perdu à plusieurs reprises »
Toutefois, il n’apparaissait pas au top de sa forme, car comme l’a reconnu Alexandre Hayetine, 3e : « J’ai été surpris de le lâcher au 12e km ».

Côté féminin, en dépit d’un coup de chaleur, Laurence Klein a finalement pris le meilleur sur Sylvaine Cussot, qui ne s’attendait pas à affronter un tel tracé : « Je m’attendais à une épreuve roulante. Au début, on avançait bien. Je suis revenue sur Laurence. Je suis restée un moment avec elle. D’un coup, elle est passée à la vitesse supérieure et elle est partie. Bon, elle est un cran au-dessus. De plus, je la seconde partie est vraiment cassante »

Sinon, l’Ultra Trail de Côte d’Or (105 km) a été remporté par Frédéric Desplanches : 9h40’58’’ devant Yves-Loup Fanton : 10h11’58’’ et Damien Vierdet : 10h48’35’’.

Par Christophe Rochotte