Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Le Trail des Marcaires 2015

trail des marcaires 2015

Le week-end du 23 et 24 mai se déroulera la 7ème édition du Trail des Marcaires* dans la vallée de Munster au cœur des Hautes-Vosges. Une édition 2015 qui promet d’être riche en émotion sur un des plus beau tracé du massif, comme le présente l’ultra-trailer vosgien, Stéphane Brogniart, parrain de l’épreuve. Rencontre avec Gaële Giot, organisatrice du Colmar Marathon Club, et Stéphane Brogniart du Team Brooks Elite France.
Attention, il est possible qu’il y ait de l’humour dans les lignes qui vont suivre…

Gaële Giot : « du plaisir, des émotions, du sport, du partage, de la convivialité »

Gaële, depuis l’an passé tu es la chef d’orchestre du Trail des Marcaires (TdM).
Peux-tu nous présenter le programme de cette édition 2015 ?
[Gaële Giot]
Cette année nous partons dans la même optique : du plaisir, des émotions, du sport, du partage, de la convivialité. Nous avons donc concocté un petit programme sympa. La fête commencera le samedi à 14h. Les coureurs pourront venir chercher leurs dossards et profiter des stands qui proposent des offres promotionnelles TdM : Jog’R et Salomon. Ce sont nos deux grands partenaires. Ils proposeront aussi un parc test. Il y aura également Suunto et Compex qui offriront des lots de valeur au tirage au sort dimanche. Nous accueillerons aussi des kinésithérapeutes d’Active Patch 4 U. Ils exploseront les bienfaits de la thérapeutique, et poseront des patchs aux coureurs qui le demanderont. Nous offrirons comme chaque année le café et le goûter. Et puis, il y aura le moment phare de cette journée avec la conférence de Stéphane Brogniart (sa page Facebook), notre parrain. Elle est gratuite et ouverte à tous.

Le dimanche, ce sera le jour J. Avec des départs différés pour éviter les bouchons. Le 52 km partira à 7h30 ; le 31 km à 9h00 et le 12 km à 10h00. Le niveau sera très relevé sur l’ensemble des 3 courses.

Enfin, la nouveauté cette année sera la soirée after trail. Comme le lundi est férié, nous tenions à prolonger ce moment de convivialité avec Neoevent autour de tartes flambées et de musique.

Stéphane Brogniart : « j’ai cru à une blague »

Stéphane, cette année tu es le parrain de ce trail au cœur des Hautes-Vosges.
Toi-même organisateur du Trail des Roches, qu’est-ce qui t’as séduit pour représenter le Trail des Marcaires ?

trail des marcaires 2015

Stéphane Brogniart parrain 2015

[Stéphane Brogniart] Séduit est un peu fort, je te rappelle que c’est une course en A****e (ndlr : Alsace).
Quand Gaële m’a appelé (ils ont envoyé une fille au charbon pour que ça passe mieux) et me proposer d’être parrain, j’ai cru à une blague…

C’est surtout un honneur, une fierté d’être parrain d’une course, ce n’est pas anodin, tu représentes l’image de la course, son état d’esprit. Alors tout d’abord, merci à eux de m’associer à cette épreuve qui va largement sur le podium des plus belles courses du massif des Hautes-Vosges (derrière le Trail des Roches).

Il faut surtout leur demander à eux pourquoi ils m’associent à leur épreuve alors que je ne suis absolument pas représentatif de l’ensemble du peloton à tous points de vue dans ce sport.

[Gaële Giot] Je voulais voir si Stéphane avait vraiment de grandes oreilles parce que vous connaissez la blague alsacienne ? Non ?
Je vais donc vous la raconter même si je ne suis pas alsacienne mais j’assume ! Pourquoi les vosgiens ont tous de grandes oreilles ? Parce que quand ils étaient petits leurs parents les soulevaient par les oreilles pour qu’ils voient au-dessus des montagnes en leur disant : « Tu vois là-bas, c’est beau, c’est l’Alsace ! »

Mais en étant sérieuse, je dirais que depuis que j’ai repris la coordination, j’avais à cœur d’unifier les 2 côtés de la chaîne des Vosges, soit en créant un challenge avec un trail vosgien, soit en trouvant une autre idée. Et Stéphane correspond bien à l’image du Trail des Marcaires qui se veut un trail authentique. Le gars qui vit dans sa cabane dans les bois avec ses cheveux longs et sa barbe pour qui tout ce qui n’est pas simple paraît futile. Et puis, c’est quelqu’un qui aime sa région, je parle des Vosges et de l’Alsace là ! Il est attaché à son territoire, son terroir, tout comme les membres de l’organisation ont à cœur de donner une belle image de leur région.

Gaële, quelles seront vos ambitions cette année et pour l’avenir ?
[Gaële Giot] Cette année, nous souhaitons que ce week-end soit un week-end 100% trail, 100% festif. Et nous mettons tout en œuvre pour ce faire !
Nous comptions dépasser les 1000 inscrits et c’est fait. A ce jour nous sommes à 1100 coureurs, sachant que nous avons limité à 1200.
N’étant pas originaire d’ici, je tiens vraiment à faire découvrir l’Alsace et le massif des Vosges aux coureurs de la France entière pour qui c’est souvent dans leurs représentations, une région reculée et pas toujours attractive pour la pratique du trail running, ce qui est erroné.
Le Trail des Marcaires mérite le déplacement!
Le trail des Marcaires représente pour moi un grand moment dans lequel je mets beaucoup d’énergie,  d’envie, de vie,  avec toute l’équipe d’organisation bien sûr, sans qui rien ne serait possible. Bref, nous le préparons et l’attendons pendant des mois durant et avons toujours hâte que cet évènement arrive.

Gaële Giot : « être candidat pour les Championnats de France de Trail 2017 »

Et pour la suite,………..depuis que j’ai repris la coordination de l’évènement j’ai eu cette idée folle, ce désir, que nous puissions un jour accueillir les championnats de France. Nous allons travailler notre candidature pour 2017.
C’est un sacré défi, mais il n’y a que les montagne que nous ne pouvons pas déplacer, tout le reste est possible avec de la motivation et de l’engagement.
N.B : les championnats de France de Trail 2015 auront lieu au Sancy (63) et ceux de 2016 à Saint Martin de Vésubie (06).

Stéphane, seras-tu eu départ ?
[Stéphane Brogniart]
Je serais évidement au départ du 31 ou 52 selon l’état après l’ultra des aventuriers de la Drôme de la semaine dernière (ndlr : Stéphane a terminé 2ème de l’épreuve de 111km en 12h51m17s).

Peux-tu nous présenter le parcours empruntant des sentiers que tu connais bien ?
Le parcours des deux courses, c’est ce que tu peux trouver de mieux en termes de technicité, décor, dans le massif des Hautes-Vosges. Par contre, il y a une grande différence, Muhlbach-sur-Munster habituellement est à l’extrémité de mon parcours car je pars du Hohneck. Assez souvent je réalise cette boucle pour le plaisir des yeux, des sentiers : le Lac de Fischboedle (pour l’ambiance qu’il y a), montée de Schiessrothried (pour le décor vers l’arbre mort à mi-hauteur), le Hohneck, la crête (t’es le roi du monde quand tu cours là-haut), la descente sur Mittlach (passage le plus technique du coin), l’Altenweiher (photo inévitable), etc. Je connais presque chaque caillou. Tu noteras que le sommet de la course est dans le 88 (ndlr : le Hohneck à 1363m, à cheval sur les 2 régions et point culminant de la Lorraine).

Gaële, quelles sont les favoris déjà annoncés ?
trail des marcaires 2015
Il y a bien sûr, les athlètes du Team Jog’R et aussi certains coureurs du Colmar Marathon Club (CMC), club organisateur. Sans compter sur la présence de très bons coureurs du Colmar Trail Aventure et les coureurs belges, allemands et suisses qui ont toujours un très bien niveau.

=> Sur le 12 km comptant pour le Trophée des Vosges, comme les 2 autres épreuves : Emmanuel Allenbach (vainqueur du Trophée des Vosges 2013 et 2014), Jean-Philippe Beck et Nadine Dumont

=> Sur le 31 km comptant pour le Trail Tour Alsace 2015 : Pascal Schuler et Sabine Froment

=> Sur le 52 km : Maxime Rauner (vainqueur du Trail tour Alsace 2014), Michael Baradel, Jean-François Bombenger (vainqueur du Défi des Seigneurs), Stéphane Brogniart (s’il s’aligne sur cette distance), Thierry Aubert, Quentin Stephan, Kevin Houlne
J’en oublie certainement et je m’en excuse. Et puis j’adore les surprises!

Un mot de conclusion pour le parrain ?
[Stéphane Brogniart] Je risque de passer un ské** WE avec l’équipe d’organisation le samedi. Fin d’après-midi une conférence me permettra de parler, échanger avec des coureurs sur ma pratique. Suivi le soir d’une bonne bière d’A****e. Le dimanche qu’il pleuve (rare là-bas), ou qu’il fasse canicule les coureurs vont se régaler s’ils savent apprécier et profiter de notre terrain de jeu exceptionnel pour la pratique du Trail Running.
Personnellement je suis déjà heureux de savoir que je vais rencontrer des personnes avec qui échanger.

*Le terme « Marcaire » est une appellation propre à la vallée de Munster et aux Vosges. Elle nomme un fromager ou fermier qui a la responsabilité de l’étable et de la fromagerie. Le terme existe aussi en Haute-Saône pour nommer un ouvrier qualifié, ayant soin et responsabilité d’une étable comprenant au moins 20 vaches laitières. L’étymologie du mot daterait de 1768, s’écrivant alors « markaire » et a été empruntée au mot allemand « Melker », c’est à dire « trayeur ».
**ské : sacré

Par Nicolas Fried – © Vincent Chapin

trail des marcaires 2015

trail des marcaires 2015

trail des marcaires 2015

trail des marcaires 2015