Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trail Porquerolles – Une première enthousiasmante

Un temps magnifique, 600 coureurs au départ, et 1254 hectares de nature préservée à parcourir au programme de ce premier trail de Porquerolles. Après un briefing général sur la place centrale du village historique, à 10 h 45, le maire de la ville d’Hyères Les Palmiers, Jacques Politti, donnait le départ de cette première édition.  Les 600 coureurs prenaient alors  la direction du mas du Langoustier, en longeant la célèbre Plage d’Argent.

24 km à parcourir sur un tracé qui allait  amener les coureurs à découvrir l’île via des singles tracks très  techniques,  des montées caillouteuses serpentant entre les arbustes, des chemins de grande randonnée sous l’ombre des pins maritimes, des espaces sauvages. Ce site classé, géré par le parc national de Port Cros est le Conservatoire botanique national Méditerannéen car il compte  626 coléoptères recensés, 163 espèces d’oiseaux et 156 espèces végétales sauvages. Un site exceptionnel à plus d’un titre

Un paysage et un tracé salués par tous

La tête de la course partait dans un rythme  assez élevé et est Olivier Labbe (3ème scratch) qui se présentait en tête au premier ravitaillement. Le futur vainqueur, Cyril Zaouchkevitch le suivait  à proximité immédiate. Le 3ème à se présenter, étant Olivier Alfano.

Si ceux là courraient pour la gagne, les premières images sur les petits sentiers étroits  au dessus de la côte sud avaient déjà impressionné les compétiteurs. Mais le sol rocailleux parsemé de racines posait déjà de vrai problèmes d’attention.  Thybaud Gueffier, 2ème scratch, racontait: «Les singles tracks sans visibilité sont absolument géniaux, il y a finalement plus de difficultés que ce que je pensais, avec une attention permanente à la qualité du sol  et surtout  de grosses relances comme par exemple la portion qui remonte vers le Sémaphore". Cyril Zaouchkevitch : «  Ce qui nous a tous  maintenus sous pression, c’est la présence massive du public sur le tracé, ca c’est une ambiance vraiment enthousiasmante, un gros point pour la motivation  !  Ca m’a aidé après le 3ème ravitaillement, en repartant de la Ferme Notre Dame j’ai ainsi pu garder un peu d’avance sur Thybaud ». C’est avec 29 secondes d’avance que Cyril allait franchir la ligne d’arrivée devant une foule fournie amassée au cœur du village provençal.

Côté féminin, la course fut  limpide. Assez rapidement, Hélène Haegel se détachait et dès le premier ravitaillement  surplombant la calanque du Brégançonnet.  Elle allait creuser un écart de 11 minutes sur sa première poursuivante, Corinne Genest. Sylvie Amberto 3ème et Céline Mille 4ème allaient monter toutes ensemble sur le podium, dans un bel esprit sportif  coutumier des trailers .

Infos : www.trailverdon.com

Résultats complets dans la rubrique consacrée