Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trails des Forts de Besançon : E. David et S. Vieuille vainqueurs

Trail des Forts de Besançon 2015 - Christophe Rochotte - Victoire de Sarah Vieuille

Emmanuel David du DUC s’impose sur le 47 km en 3h53’53’’ devant Benjamin Petitjean de l’AC Chenove en 3h55’26’’ et Arnaud Perrignon du LAC Pontarlier en 4h02’03’’. Chez les femmes Sarah Vieuille de l’AS Remiremont précède en 5h00’58’’, Badia El Hariri en 5h04’42’’ et Sarah Kiriluk en 5h15’00’’.

Photos du Trail des Forts de Besançon 2015

Trail des Forts de Besançon 2015 - Christophe RochotteLe Dijonnais et les athlètes qui l’ont accompagné sur le podium ont fait mentir les pronostics de cette 5e manche du TTN. Alors qu’ils comptaient parmi les outsiders, ils ont rapidement mis hors d’état de nuire les deux favoris Emmanuel Gault et Yoann Stuck premier et second de l’Ecotrail de Paris (compte rendu complet avec photos et résultats ICI)

D’ailleurs le premier dans la capitale abandonna au 40e km et n’apparut jamais en mesure de jouer les premiers rôles.
Souvent auprès de ses adversaires du jour. Il a pointé des douleurs intestinales.

Quant au barbu lyonnais, il a évolué en tête de course avant de céder vers le 15e km, pour laisser l’ancien marathonien à 2h19’35’’ en 2009 prendre la poudre d’escampette devant des concurrents incapables de le suivre au fil des innombrables montées parsemant ce parcours comportant 2100 mètres de dénivelé positif et autant en négatif.

Emmanuel David : « j’irai aux Championnats de France »

Seul Benjamin Petitjean a tenté de lui contester la victoire, mais à 17 km du but, Emmanuel David a réussi à prendre le large et à s’imposer en Franche-Comté.

Trail des Forts de Besançon 2015 - Emmanuel David - Christophe RochotteA l’arrivée ce dernier a déclaré : « J’étais bien. J’étais en forme. Jamais j’ai passé aussi bien un circuit aussi accidenté. J’ai géré. Je savais que Benjamin Petitjean et Arnaud Perrignon étaient des spécialistes de ce genre de tracé. Je sentais que je prenais l’avantage dans les montées. Mais ça revenait dans les descentes. J’ai attendu de me rapprocher de la fin et à 17 km de la fin. Je suis parti. Comme je n’ai pas connu de troubles gastriques, j’ai vécu mon plus trail pour l’instant. Maintenant je vais me rendre au Trail 56. Ca me fera 3 manches au TTN. Ensuite, j’irai aux championnats de France, où j’espère me rapprocher des leaders. Par contre, je ne sais pas si je viserai une sélection en 2016. On ne connaît pas les modalités de sélection et on ne se sait pas à quoi ressemblera le parcours. Honnêtement des trucs de 85 km comme la Maxi-Race, ce n’est pas pour moi »

Second Benjamin Petitjean s’adapte au « Long » : « Je me suis régalé. J’ai adoré ce trail. J’en ai pris plein les yeux. Plusieurs fois j’avais couru le court de 28 km qui était au TTN. J’ai décidé de passer au long pour me bagarrer avec les costauds. Il faut que je m’habitue. Manu était bien plus véloce dans les montées. Mais il va falloir que je revoie paramètre du ravitaillement. Sur 28 km, ça n’a pas d’importance. Là je me suis autogéré et j’ai perdu du temps à remplir ma poche à eau »

Arnaud Perrignon, le local de l’épreuve a fini 3e alors qu’il venait pour gagner. Pourtant il n’est pas déçu : « Quand j’ai vu le cadence que respectaient Manu et Benjamin, j’ai temporisé, parce qu’il peut y avoir des surprises en fin de course. Cependant je suis satisfait de ma course. Et puis je pense à l’Ultravasan, où je vais suivre Manu Gault. J’ai hâte d’être en Suède le 22 août. C’est une grand-messe, qui est en train de prendre de l’ampleur »

Bien que 5e en 4h10’17’’ Yoann Stuck ne s’est pas montré déçu : « Je pense avoir bien récupéré de l’Ecotrail de Paris, car il y a peu de temps j’ai fait un gros bloc avec 250 km et 10000 mètres de D+, mais hier soir j’ai mal dormi. Ca fait partie des aléas d’être papa depuis peu de temps. Après j’ai apprécié ma course. Sur les parties plates, dès le début j’avais du mal à suivre, alors que c’est là que je suis le plus fort. Donc j’ai préféré laissé partir »

Sarah Vieuille : « j’ai tenue la distance »

Pareil côté féminin, le résultat n’a pas été conforme aux prévisions. Quand l’on attendait Badia El Hariri victorieuse également de l’Ecotrail de Paris et Trail des Forts de Besançon 2015 - Christophe RochotteSylvaine Cussot seconde, la surprise a été crée par Sarah Vieuille, sélectionnée pour les mondiaux, inscrite au dernier moment et n’espérant pas gagner : « Je n’étais pas du tout rassurée, ce parcours comprend beaucoup de relances. Or, je suis habitué aux trails alpins avec de longues montées sèches et des descentes violentes. Je suis partie lentement. J’étais derrière les autres filles et je me suis retrouvée devant à l’issue de la première bosse. Je suis heureuse. J’ai tenue la distance et je me suis sentie bien en jambes. Aux mondiaux, où je vais retrouver « Sissi » je vais me battre pour l’équipe avant tout »

Concernant Badia, elle a coupé la ligne en seconde position tout sourire comme d’habitude, mais elle a reconnu sentir la fatigue s’accumuler : « La première m’a passée au 20e km. Je pense que je vis le contrecoup de l’Ecotrail, de Brive et maintenant des Forts de Besançon. Je vais prendre une semaine de repos et aller au Trail 56. Malgré tout je suis première au TTN et j’espère me qualifier pour les mondiaux 2016 »

Plus loin « Sissi » a pris la 5e place et Sarah Kiriluk 3e , participait à son premier trail, dans l’optique de préparer les Templiers.

Plus de 3500 personnes ont profité de ce beau week-end de mai pour s’inscrire aux Trail des Forts de Besançon sur le 19, le 28 et le 47 km.
De quoi devenir le trail le plus important de l’Est.

Pour les résultats complets : http://www.yaka-events.com/webchrono/Besancon2015/

Christophe Rochotte

Trail des Forts de Besançon 2015 - Christophe Rochotte Trail des Forts de Besançon 2015 - Christophe Rochotte Trail des Forts de Besançon 2015 - Christophe Rochotte Trail des Forts de Besançon 2015 - Christophe Rochotte Trail des Forts de Besançon 2015 - Christophe Rochotte