Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Trans’aq 2010 – départ ce lundi

Un temps humide mais une ambiance chaleureuse règne à quelques heures du départ de la 6ème édition de la Trans Aq’. Imaginez-vous loin de tout, loin du bruit, avec pour seules compagnies, le vent dans les arbres et le ressac de l’océan…
Les 152 concurrents affichent une grande sérénité mêlée au plaisir de se retrouver et de courir tous dans la même direction avec une même idée en tête : aller au bout de ces 220 km de raid pédestre entre dunes et forêts !
Dernière « récréation » pour les coureurs avant de rentrer dans le vif du sujet dès demain matin. Après avoir passé le contrôle de la pesée des sacs et le contrôle médical, les coureurs peaufinent les derniers détails, étudient de près le parcours de demain, et tout çà dans la bonne humeur !
Ils auront jusqu’au 5 juin pour atteindre Saint Girons près de Vieux Boucau (Landes). Pour se faire, le parcours sera divisé en 6 étapes, dont une de nuit. Les participants seront en autosuffisance alimentaire pour toute la durée de ce trail d’envergure et une équipe de médecins sera mise à leur disposition.
 
Conditions de départ pour demain lundi :
Le temps sera quasi identique à celui de dimanche avec peut-être un peu plus d’éclaircies (souhaitons le !). L’organisateur, Gérard Caupène a bien rappelé à ses « ouailles »  qu’il est impératif de bien gérer sa progression. Partir à fond risque de mener l’intrépide droit à la blessure et à l’abandon. Il serait dommage de gâcher une si belle aventure !
 
Focus sur Emmanuelle Dudon, concurrente canadienne :
Chirurgien de profession, âgée de 40 ans, cette mère de famille a laissé au Québec mari et enfants pour participer pour la 4ème année consécutive à la Trans Aq’. À la veille du départ, Emmanuelle explique les motifs de sa participation :
« Comme à chaque fois je prends un réel plaisir à venir courir cette épreuve. Mon travail est prenant, ce n’est pas facile de trouver un créneau pour me libérer du temps de libre mais c’est nécessaire et vital pour moi de m’évader quelques jours. La Trans Aq’ me permet de sortir du quotidien, de vivre pleinement ma passion. Ce trail est sportif mais l’esprit est tellement convivial, les sites traversés sont magnifiques, il est donc difficile de résister à autant d’atouts.
J’ai couru ma première course en 2006 en Mauritanie, j’ai enchaîné peu de temps après sur la Trans Aq’. Depuis le virus de la course ne m’a pas quitté : je cours 200 km en off (course d’entraînement). En 2009, j’ai terminé 2ème féminine à la Trans Aq’, peut-être une 1ère place cette année ?
Certes la Trans Aq’ représente un réel défi, mais je suis là pour le plaisir, pour vivre une belle expérience humaine ! D’édition en édition, de nouveaux coureurs arrivent, ceux que nous appelons les « étoilés » reviennent année après année et c’est ainsi que naissent de belles amitiés. C’est çà l’esprit Trans Aq’ !»
 
Parcours :
Etape 1  Montalivet / Hourtin (Maison Forestière de la Gracieuse)
Lundi 31 Mai : 31,1 km et 170 m de dénivelé – Départ à 10h plage centrale   
Etape 2  Hourtin  (MF de la Gracieuse) / Lacanau océan (Maison Forestière du Lion)
Mardi 1er Juin : 38,6 km et 535 m de dénivelé – Départ à 8h30
Etape 3  Lacanau océan (MF du Lion) / Pointe du Cap Ferret
Mercredi 2 Juin : 56.2 km et 260 m de dénivelé – Départs à 7h30 et 9h (deux vagues)
Etape 4  Le Pyla sur Mer / La Salie Nord
Jeudi 3 Juin : 39,2 km et 690 m de dénivelé – Départ à 21 h, club de voile du Pyla sur Mer
Etape 5  Mimizan plage (MF de Leslurgue) / St Julien en Born (Camping de la lette fleurie)
Vendredi 4 Juin : 26,1 km et 334 m de dénivelé – Départ à 10h30 depuis la Maison Forestière de Leslurgue
Etape 6  St Julien en Born / St Girons plage
Samedi 5 Juin : 26,6 km et 306 m de dénivelé – Départ à 9 h devant le camping de la Lette fleurie