Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Transgrancanaria 2015 : une course d’usure intense !

Transgrancanaria 2015

Vendredi soir, le port d’Agaete dans le Nord de l’île de Grancanaria est balayé par un vent frais, près de 1000 coureurs cherchent un endroit à l’abri pour se préparer, se concentrer et attendre les derniers instants pour rejoindre la ligne de départ.

la Transgrancanaria 2015 en photos

L’ambiance monte doucement, la Batucada locale donne le rythme au son des percussions, les ruelles raisonnent et les spectateurs attendent le départ en cherchant les stars attendues pour faire les dernières photos.
Dès le départ le ton est donné, un long serpentin de lumières blanches et rouge s’attaque à la montagne, sur les 127km de courses, les difficultés avec plus de 6 000 m de dénivelé sont concentrées dans le 2 premiers tiers.

TRANSGRANCANARIA 2015 - Fred Bousseau - 162

Un vent violent pousse les coureurs qui cheminent au clair de lune vers le premier point de ravitaillement qui permettra d’éclaircir les positions.
Et avec surprise c’est Aurélien Collet qui a pris les commandes de la course, il emmène dans son sillage, Iker Karrera, Sondre Amdhal, Grinius Gediminas, le petit chinois Yan Long-Fei, l’Américain Anton Krupicka, Cyril Cointre, Antoine Guillon, le Norvégien Didrik Hermansen, Freddy Thévenin, l’Italien Fulvio Dapit ou encore le Québecois Florent Bouguinlire la preview complète ICI

4 leaders consécutifs

Un peloton international ou les Français venus en nombre cette année essayent de s’exprimer, mais les premiers abandons arrivent au 33ème kilomètre avec Anthony Gay (tendinite), Sylvain Couchaud et Adrien Séguret (pas de jus).
Devant la course avance à un bon rythme, Aurélien Collet franchi le premier CP en tête, mais au fil des kilomètres les positions se dessinent.

TRANSGRANCANARIA 2015 - Fred Bousseau - Grinius Gediminas vainqueur

Grinius Gediminas vainqueur 2015

Au kilomètre 50, Somdré Amdhal passe à l’offensive et arrive au ravitaillement en tête, suivi du jeune Chinois Yan Long-Fei, vainqueur du Vibram Hong Kong 100 suivi des autres favoris.
A mi course, le TOP 10 semble quasiment écrit.
Aurélien Collet se perd et accuse à mi course près de 8’ de retard sur le leader, il s’égarera une nouvelle fois un peu plus tard et jettera l’éponge, désabusé, n’ayant plus la tête à combler près de 45′ de perdues.
Au kilomètre 80, à l’attaque de la dernière difficulté le Chinois Yan Long-Fei arrive en tête au ravitaillement situé au milieu de la forêt de pins, il semble serein et concentré sur son objectif.
Avec ses qualités athlétiques, il semble s’envoler vers une nouvelle victoire, mais quelques mètres après le ravitaillement, il rebrousse chemin sans que ces poursuivant ne le voient, il revient sur ses pas victime d’un coup de chaud et de fatigue, il sera pris en charge par le staff médical, allongé il ne verra même pas ses adversaires passer.
Au Pico de Las Nieves, dernière difficulté du jour avant tout de même 40km de descente et de plat dans la chaleur, Grinius Gediminas se retrouve donc en tête sans le savoir et à en être le premier étonné à l’annonce des contrôleurs
Il est suivi du norvégien D. Hermansen, de I. Karrrera (qui abandonnera un peu plus tard), S. Amdhal, A. Krupicka, et A. Guillon qui saisit sa chance et dit « c’est maintenant qu’il faut passer à l’attaque », ces 5 coureurs se tiennent en 6’ après 85km de course à la poursuite du Lituanien.

Au dernier gros ravitaillement à moins de 20km de l’arrivée, alors que le vent soulève des nuages de poussières que la chaleur moite entre en jeu, Le Lituanien gère parfaitement sa course, lui qui était venu s’entraîner il y a quelques mois sur l’île et précisément sur le parcours, ne va pas baisser le rythme connaissant le niveau des adversaires à sa poursuite.

5 nationalités sur les 2 podiums

Gediminas Grinius va s’imposer en 14h23’37’’ devant Didrik Hermansen (14h30’07’’), très bon coureur de 100 km qui sera dans la sélection

TRANSGRANCANARIA 2015 - Fred Bousseau - 171

Antoine Guillon 3ème

Norvégienne pour les Championnats du Monde de trail à Annecy en Juin et Antoine Guillon (14h39’35’’), auteur d’une superbe course et déclarant à l’arrivée « c’était très dur, il y avait une très grosse densité mais ce que l’on aime dans ces courses».
« Il n’y a pas de moments de répit, il faut toujours relancer, j’ai connu un passage à vide et en quelques minutes j’ai perdu 4 places et près de 12 minutes »
et ajoutant « il y a quelques années tu doublais un coureur ou tu te faisais doubler et tu ne le revoyais plus, maintenant il y a de vraies bagarres avec l’arrivée de nouvelles têtes et l’augmentation du niveau ».

Sondré Amdhal prend la 4ème place devant Cyril Cointre qui rentre dans le TOP 5 dans les derniers kilomètres venant coiffer l’Américain Anton Krupicka au ralenti, arrivant du Colorado ou il est plutôt en mode ski de rand en cette saison.
A noter la course régulière du Réunionnais Freddy Thévenin qui se classe 8ème, sans doute un des seuls à qui le climat pouvait convenir mais ajoutant « c’est pas des chemins pour moi ici », la 15ème place du sympathique Franco-Québecois François Bouguin et la 19ème de Christophe Le Saux.
Cyril Cointre analysant sa performance après l’arrivée : « ça fait 3 ans que je viens ici et 3 fois que j’explose sur cette dernière partie de course qui est longue et pas à mon avantage. Cette épreuve est particulière car toutes les difficultés sont concentrées dans les 80 premiers kilomètres, si tu viens ici sans avoir fait de dénivelé c’est sûr que c’est difficile de bien passer » !

Transgrancanaria 2015 – Nuria Picas impériale

TRANSGRANCANARIA 2015 - Fred Bousseau - 250

Caroline Chaverot 2ème

La Catalane Nuria Picas marque déjà le début de cette saison 2015 en Europe, la lauréate de l’Ultra Trail World Tour 2014 aura fait sa course, laissant partir devant elle Caroline Chaverot et Emilie Lecomte, mais elle reprendra rapidement les commandes après une bonne heure de course.
Malgré un gros passage à vide avant la mi course elle va s’accrocher, écouteurs fixés sur les oreilles et prenant toujours le temps de bien se ravitailler avec un staff très bien organisé autour d’elle.
Elle s’impose en 16h53’27’’ laissant comme à son habitude exprimer sa joie et ses émotions sur la ligne d’arrivée.

Caroline Chaverot va elle aussi s’accrocher « j’ai tout fait au moral, après 6h de course j’avais envie d’arrêter, mais je me suis accrochée ».
« J’avais mal partout, ma tendinite au genou s’est réveillée, c’est l’Ultra le plus dur que j’ai jamais fait et de loin ».
Elle termine finalement seconde en 17h16’48’’ suivie de la Chinoise Li Dong en 18h15’55’’, un temps menacée par la Suissesse Andrea Huser.

Emilie Lecomte sera contrainte à l’abandon suite à une chute et une douleur dans le dos, les favorites Nikki Kimbal et Fernanda Maciel auront fait de même au 35ème kilomètre.

A noter côté Français les abandons successifs de Stéphane Brogniart (blessure / entorse cheville), Sébastien Buffard, Thomas Pigois et de Sylvain Camus (douleur au genou).

Texte et photos Fred Bousseau – mars 2014

Transgrancanaria 2015 Nuria Piucas- Fred Bousseau - 38

Nuria Picas vainqueur Transgrancanaria 2015

TRANSGRANCANARIA 2015 - Fred Bousseau - 202

Cyril Cointre 5ème Transgrancanaria 2015