Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Ultra Trail de Côte-d’Or 2015 : des conditions idéales

Ultra Trail Cote d'Or 2015

Parallèlement à 5e édition de l’UTCO long de 105 km et serpentant à travers le département, s’est déroulé le 30 km intitulé Trail des Vignes et le Trail des Hautes Côtes d’une distance de 57 km et les coureurs répartis sur toutes les distances ont bénéficié d’une météo adaptée à la pratique de la course en compétition.

En ce 30 mai 2015, où la France accueillait les mondiaux de Trail avaient lieu dans l’Hexagone d’autres épreuves, notamment en Côte-d’Or, département représentatif de la Bourgogne viticole, très vallonné.

Cette fois Trails Endurance Mag s’est concentré sur le Trail des Vignes et celui des Hautes Côtes, où des adeptes de la nature venus de toute le France se sont réunis.

En l’absence des meilleurs spécialistes de la région tels Benjamin Petitjean (vainqueur dans le même temps de la Marthon RAce du LAc d’Annecy) et Emmanuel David, qui a préféré intervenir comme bénévole au sein de l’association organisatrice, les différentes compétitions demeuraient ouvertes.

Le Trail des Hautes Côtes a vu s’imposer un néophyte de néophyte de 26 ans en la personne de Victor Watiotienne en 4h14’39’’. Il a précédé la surprenante Laureline Gaussens : 4h20’52’’ et Antoine Renou : 4h31’30’’.

D’entrée ce gabarit de bûcheron très musclé a pris les devants loin devant ses adversaires et n’a plus jamais été inquiété durant son périple bourguignon. Malgré tout épuisé par son effort, il a dû s’allonger à l’arrivée et ce résidant de Besançon a pris le temps de récupérer avant de s’exprimer : « Cela fait seulement un an que je pratique le trail. Et je n’avais jamais été au-delà des 37 km du Trail des Forts de Besançon. La semaine prochaine, comme ça tient je vais m’aligner au 72 km de la TransJu Trail. Sur 10 km, je ne suis jamais descendu sous les 37 minutes et je suis venu au trail, parce que j’aime cette discipline. J’ai l’impression d’être fait pour ça. C’est moins monotone que la route. Aujourd’hui, je suis parti devant, parce que personne n’a suivi. J’ai été étonné de me retrouver en tête. Franchement je ne pensais pas gagner et d’ailleurs, je ne venais pour ça. Je voulais simplement accomplir une séance longue avant la TransJu, où j’espère finir en moins de 7 heures »

Laureline Gaussens : « j’avais envie de changer d’air« 

Ultra Trail Cote d'Or 2015 - Laureline Gaussens

Laureline Gaussens

Souriante, la seconde a laissé éclater sa joie : « Je n’ai vécu que du plaisir. Ce fut un grand moment. Je suis venue ici parce qu’en tant qu’originaire d’Annecy, j’avais envie de changer d’air et je ne voulais pas courir la Maxi-Race. J’avais besoin de voir autre chose. Par le passé, j’ai réalisé 2h59’ au Marathon de Paris. Bon, je sais que d’autres filles m’auraient battue à Annecy, mais je ne vis que l’instant présent et ce n’est que du bonheur. Je ne sais à quelle épreuve je vais m’inscrire à l’avenir, car mon emploi de professeur de fitness me prend beaucoup de temps et d’énergie »

Concernant le Trail des Vignes, Quentin Antoine de Dijon s’est livré lui aussi à un cavalier seul en 2h12’49’’. Il a devancé Aymeric Chovet : 2h13’28’’ de Nevers et Pierre Grygiel de la Réunion : 2h15’37’’.
Chez les féminines Karelle Dubief et Fettouma Brelaud de l’AC Chenove : 2h43’47’’ ont dominé Charlotte Huber : 2h49’28’’.

Le Dijonnais a déclaré : « Je suis passé en tête dès la première côte. Ensuite un copain m’a suivi jusqu’au 18e km. Ensuite j’ai pris le large. Bon, je suis satisfait de cette victoire »

Côté féminin, voir 2 athlètes franchir la ligne main dans la main apparaît rare, mais les deux premières ont dérogé à cette règle pour la raison suivante a expliqué Fettouma Brelaud : « Déjà, on appartient au même club et il n’y avait pas d’enjeux. Comme nous avons fait toute la course ensemble. Nous avons décidé de finir ensemble plutôt que de sprinter avec les risques que cela entraîne. Surtout que je sors de blessure. Alors, il faut faire attention »

Pendant ce temps les héros fatigués de l’Ultra Trail de Côte d’Or sont parvenus à bon port et Jean-Daniel Renaud : 10h38’04’’ s’est débarrassé de Thomas Paris : 10h53’33’’ et de Denis Royet : 11h16’25’’.
L’Allemande Carmen Hildebrand, 18e en 13h22’23’’ s’impose devant Adeline Munarolo (14h31’48 ») et Carrie Delbecq (15h33’50 »).

RÉSULTATS ULTRA TRAIL CÔTE D’OR 2015

Texte et photos Christophe Rochotte

Ultra Trail Cote d'Or - 2 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 3 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 5 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 6 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 7 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 8 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 9 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 10 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 11 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 12 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 13 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 14 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 15 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 16 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 17 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 18 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 19 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 20 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 21 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 22 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 23 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 24 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 25 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 26 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 27 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 28 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 29 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 30 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 31 sur 32 Ultra Trail Cote d'Or - 32 sur 32