Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Ultra trail du Vercors : Sroczynski s’est éclaté

«  C’est magnifique, super ! Maintenant, il faut gérer et continuer de prendre du plaisir. » Au ravitaillement de Méaudre, Charles Sroczynski venait pourtant d’essuyer une petite défaillance. Normal sous cette chaleur qui l’avait obligé à plonger la tête sous l’eau d’une fontaine. Mais son sourire était plus puissant que ses rictus de souffrance.
A cet instant, ne restait plus que six kilomètres pour en terminer victorieusement avec les 85km très casse-patte (4400m D+) de la deuxième édition de l’ « Ultra Trail du Vercors » (UTV) disputée samedi sous un soleil de plomb par 300 solos en boucle autour d’Autrans (120 en relais à 2 et 350 relais à 4).
C’est que la journée à saute-mouton sur les quatre montagnes a été parfaite pour l’informaticien grenoblois de 39 ans. « Tout était calculé, anticipé, expliquait-il à l’arrivée. Avec l’expérience, je sais qu’il ne faut pas se précipiter. Je n’ai eu qu’un petit moment de doute au… départ. C’est exceptionnel de vivre un jour comme ça. J’ai eu la sensation de faire exactement ce qu’il fallait.»
Prudent au départ, il a laissé le vainqueur sortant Samuel Blanc (finalement 5e) et Guillaume Thisse (3e au courage à l’arrivée) animer la course lors des premiers kilomètres sous un ciel étoilé. Sroczynski  leur laissait même une petite dizaine de minutes d’avance, attendant son heure.?
Après être revenu sur les talons des leaders au premier passage à Villars-de-Lans, il allait produire son effort dans la grande difficulté du jour, le Clot d’Aspre. Cette longue ascension très technique dans un extraordinaire décor lunaire, qui conduit vers le col des Deux sœurs, était bel et bien le juge de paix attendu. En tête au sommet, Sroczynski  n’allait plus lâcher prise même si les quarante derniers kilomètres n’étaient pas non plus une partie de plaisir pour s’imposer en 10h27’30’’ avec  onze minutes d’avance sur le traileur local Denis Beaudoing, méritant deuxième pour sa première expérience sur ultra (10h38’13’’).?
Vainqueur en mai du classement général final des « Trois jours de la Chartreuse », puis 4e du « Tour des Glaciers de la Vanoise » en juillet, il signe la deuxième victoire de sa saison et de sa vie de traileur entamée il y a sept ans. «Je me suis lancé avec beaucoup d’envie et d’assiduité. Peu à peu, je suis rentré dans le top 20, dans le top 10, puis le top 3 après avoir été abonné aux 4es places. Et voilà maintenant… »?18e de la CCC pratiquement dès ses débuts, avant d’abandonner l’Ultra, il compte maintenant s’y remettre : « C’était l’idée en venant ici. L’an prochain, j’irai peut-être sur l’UT4M (160km autour de Grenoble) avant d’aller titiller l’UTMB même si c’est un peu n’importe quoi… Mais j’ai envie de vivre l’événement. »

Benjamin Steen

Classements
?Solos : 1. Charles Sroczynski les 85km en  10h27’30’’ ; 2. Denis Beaudoing 10h38’13’’ ; 3. Guillaume Thisse 10h43’53’’; 4. Nicolas Cointepas 10h49’53’’; 5. Samuel Blanc 10h57’57’’; 6. Gaetan Olivier 11h11’09’’; 7. François Teitgen 11h17’45’’; 8. Remy Marcel 11h20’26’’; 9. Nicolas Buys 11h25’46’’; 10. Olivier Schneider 11h32’12’’.

?Féminines : 1. Irina Malejonock 12h30’38’’.
?Relais à 2 : 1. Roussely/Nicoll 9h13’51’’; 2. Bidoli/Gras 9h40’15’’; 3. Robin/Micollet 9h42’08’’.?
Relais à 4: 1. Duchène/Habert/Bulle/Soulie 8h04’07’’ ; 2. Zijp/Zanders/Olmedo/Loubet 9h31’19’’ ; 3. Malgouyres/Brajon/Grandouiller/Thoret 9h33’14’’.