Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Une équipe de France de Trail conquérante

Cette semaine, l’équipe de France au complet est en stage à Chalmazel dans La Loire dans le but de souder l’équipe avant le rendez vous du 6 juillet à Conwy au Pays de Galles.

Un parcours très discuté.

IAULe parcours proposé pour ces 4ème Championnats du Monde organisé par l’IAU sous l’égide de l’IAFF ne fait pas rêver les spécialistes du Trail, puisque les coureurs devront effectuer 5 tours d’une boucle d’environ 15km pour un dénivelé positif d’environ 450m par tour, dans la forêt de Gwydyr.

Les coureurs ne sont pas habitués à faire des boucles et ce sera une composante  psychologique à prendre en compte d’autant que ce parcours très roulant ne présente aucune difficulté technique à part quelques racines en sous bois.

Ce sera une course d’usure qui va probablement se gagner en 5h30 chez les hommes.

Une épreuve « construite » sur le principe des courses de 24h ou des 100 kilomètres et qui est éloignée de la vision Française et Européenne du Trail qui offre le plus souvent, des épreuves en ligne, avec dénivelé et technicité.

De bons « routards », habitués aux 50 miles pourraient tirer leur épingle du jeu mais là encore, quelles seront les sélections pour ces Mondiaux, les Italiens seront présents mais quid des autres nations et des coureurs engagés.
Cette situation et ce manque de communication ne crédibilisent pas ce Championnat déjà peu valorisé.

Une sélection Française avec de réelles ambitions.

Au delà des polémiques, La France alignera cette année 12 athlètes dont les 2 Champions du Monde 2011 (Maud Gobert & Erik Clavery) avec l’objectif de réaliser la même performance puisque Patrick Bringer avait pris la 3ème place en individuel et que la France avait récolté 2 médailles avec les titres par équipe.

E. Clavery, M. Gobert, P. Bringer

=> Coté masculin, 2 hommes sont actuellement en grande forme, Julien Rancon, récent Champion de France de course en montagne, vainqueur du Lyon Urban Trail et auteur d’un chrono de 1h05min53 sur le semi de Paris et Patrick Bringer, 5ème de La Transvulcania et vainqueur du Ventoux, il faudra compter sur eux.
Thierry Breuil, revient au meilleur de sa forme après sa victoire à Guerlédan et sait parfaitement se préparer pour ces rendez-vous internationaux.

Nicolas Martin, endossera le maillot tricolore pour la première fois et entraîné par P. Bringer il ira aussi au combat après son bon début de saison.
2 incertitudes sur leur forme, pour Erik Clavery qui après son infection pulmonaire contractée à la suite du Trail du Vignoble Nantais, a abandonné aux Gendarmes et Voleurs et s’est rassuré il y a 10 jours en remportant le Trail d’Ancenis en 1h13 mais pour 20km.
Quant-à Fabien Antolinos, Champion de France en titre, il honorera aussi sa première sélection avec une grosse incertitude sur sa condition physique même s’il s’entraîne activement pour être prêt le jour J, avec toujours une légère douleur au pied.

Sylvain Court qui a été appelé au stage, ne sera du voyage qu’en cas d’une défection, dommage pour celui qui fait partie des meilleurs Français sur cette distance et ce type de parcours après ses succès à Gruissan, au Grand Brassac hivernal, à l’Ecotrail de Paris et aux Gendarmes et aux Voleurs.
Une sélection définitive à l’issue de ce stage ou d’une épreuve de sélection en Mai aurait sans doute pu lui ouvrir les portes du voyage au Pays de Galles.

=> Chez les dames, Laurence Klein a déclaré forfait après sa blessure au tendon d’Achille aux Gendarmes et Voleurs, elle préfère laisser sa place et ne sera d’ailleurs pas au départ de l’UTMB® 2013, tout comme Fiona Porte qui n’a pas repris à courir après son opération des ligaments croisés du genou gauche.

Les regards se tourneront alors vers Aurélia Truel qui vient de s’imposer sur le Trail du Donjon avec un chrono de 4h54min pour 54km et 1600 m D+, elle vient de terminer un premier stage à Font Romeu, avant d’y retourner dans quelques jours, et à fait de ce Championnat son premier objectif 2013.
Maud Gobert, sera bien là avec la ferme intention de défendre son titre malgré un parcours qui ne lui convient pas et une préparation retardée mais la motivation est là.
Nathalie Mauclair , Championne de France TTN long 2012, pourrait aussi être à l’aise sur ce parcours, elle a une bonne vitesse de base et s’est adjugé une belle 4ème place à la Transvulcania.
Pour remplacer Laurence et Fiona, les sélectionneurs ont fait appel à Stéphanie Duc, championne de France TTN court 2012 et vainqueur des Gendarmes et Voleurs 2013, fera pour la première fois une distance aussi longue.

Céline Lafaye et Christel Dewalle ont également été appelées mais ont décliné l’invitation et c’est Isabelle Jaussaud, vainqueur des Cabornis et des Forts de Besançon cette année qui sera du voyage.
Sandra Martin, très discrète depuis le début de saison complètera la sélection 2013.

Fred Bousseau