Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

UTMB – 10 questions à Vincent Delebarre…

Au tour de Vincent Delebarre (Quechua), celui que l’on ne présente plus, vainqueur de l’épreuve en 2004, second en 2005 et troisième en 2006 fait partie de ces coureurs avec une forte expérience.
Triathlète de haut niveau, il a aussi inscrit son nom aux Templiers et sur de nombreuses épreuves.
Jeune retraité de l’armée, il organise désormais sa vie autour de sa famille mais aussi dans l’organisation de stages de Trail.
Son expérience sur l’épreuve peut en faire un outsider à suivre de près, lui qui a abandonné les 3 dernières éditions.
Demain, rendez vous avec Seb Chaigneau avant de retrouver vendredi un invité surprise que tout le monde connaît sans vraiment le connaître…..

Poids de forme ?
J’aime bien les petits poids. Les poids chiche aussi. Je trouve que ces légumes sont excellents pour la forme.

Fréquence cardiaque au repos ?
Faudrait que je me repose pour la vérifier. Elle doit être aux alentours de 45

Comment as tu préparé l’UTMB?
Grâce à mes stagiaires lors de nos nombreuses reconnaissances autour du Mont-Blanc, 5 au total. Merci à eux donc.
Aussi avec pas mal de vélo de route cette année. Puis des courses bien placées mais pas trop.

Vacances
Pas de vacances cette été. Mais en fait j’y suis sans arrêt j’ai l’impression.

Entraînements
Aucune séance d’intensité. Je vais essayer de montrer que ça ne sert à rien (en coeur de saison en tout cas)

Quel est le dernier livre lu pendant tes vacances ?
Pas eu le temps. Si un ecellent pavé illustré et qui raconte une vie de montagne bien remplie : Sommets, Pôles et Parois de mon ami cantalou et alpiniste Antoine Cayrol.

Le film qui t’as le plus marqué ?
Pas de télé, pas de cinéma. Ne suis pas très cinéfile.

Quel est ton rêve ou projet le plus fou que tu souhaiterais réaliser (sportif ou autre) ?
Vivre en autarcie. C’est assez loin mais bon…

Sur quel plat te jetteras tu après la course ?
oh un bon gel énérgétique!

Prends tu au fond de ton sac un "grigri" porte bonheur ?
Je ne suis pas supersticieux. Aucun.

Ton meilleur souvenir en trail ?
A l’entraînement, un coin sauvage, des chamois, et une descente en parallèle avec eux sur plus de 1000 mètres, dans un pierrier ; magique !

Quel dernier conseil souhaites tu donner ?
Ce sera dur. L’accepter.
Ce sera aussi des émotions, les gérer.
Relativiser l’événement ….. nous sommes des privilégiés.

Fred Bousseau – Photo : victoire UTMB 2004