Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

UTMB® 2011 en 20 chiffres (2ème partie)

Suite et fin de notre série de chiffres sur l’édition 2011 de l’UTMB®.
Certaines données sont étonnantes ……
3
Troisième victoire pour Kilian Jornet, il prouve une fois de plus qu’il est vraiment le meilleur du Monde actuellement sur tous types de formats.
Et un chiffre 3 qui lui porte bonheur cette année avec une 3ème victoire à La Pierra Menta (après ses succès de 2008 et 2010), une 3ème victoire au classement de la coupe du monde de ski alpinisme 2011 et 3 titres de Champion du Monde de ski Alpinisme remportés à Claut cet hiver.
5
Elles sont cinq à avoir inscrit leur nom au palmarès de l’épreuve en 9 éditions, Elisabeth Hawker (2005, 2008, 2010 & 2011), Kristin Moehl (2003 & 2009), Niki Kimbal (2007), Karine Herry (2006) & Colette Brocard (2004).
16
La "plus mauvaise" place d’Antoine Guillon sur la course, un des Français les plus réguliers.
La preuve, sur 7 participations, il n’a abandonné (en 2006) qu’une fois et s’est illustré en terminant 4ème en 2005, 11ème en 2007, 6ème en 2008, 16ème en 2009, 5ème en 2010 et s’offre une belle 8ème place cette année.
50
Le classement de Maud Gobert au général et première française en 30h20min59s ; elle est allée au bout de "son aventure" en prenant la 5ème place du classement femme au milieu d’un beau podium international.
11
Mickael Foote est le premier Américain de cette 9ème édition à la 11ème place en 24h25min12s.
Celui que l’on attendait le moins et qui a terminé 3ème de la Hardrock 100 miles en 2010 a sauvé l’honneur d’une délégation Américaine qui était venue en force et qui n’a pas réussit à faire vaciller les Européens.
559
La place de Philippe Bertrand qui termine l’épreuve en 41h13min10s, soit 2 fois le temps du vainqueur Kilian Jornet (20h36min43s).
10
Depuis la création de l’épreuve en 2003, on constate que la moyenne du top 10 des coureurs ne cesse d’augmenter.
Si on nivelle la course (distance / dénivelé) et que l’on essaie alors de comparer les éditions on s’aperçoit que la moyenne de la première édition était d’environ 9,4 km/h, elle est aujourd’hui pour ces 10 premiers à plus de 11,8 km/h…… ce qui confirme une grosse évolution du niveau des "Top Runners".
Dans le même temps, la moyenne des 50 premiers se stabilise depuis 2006 à environ 9,5 km/h alors que le reste du peloton va de moins en moins vite.
2
Parmi les 3 premiers du classement hommes, 2 coureurs, Kilian Jornet et Seb Chaigneau sont aujourd’hui de vrais pros de leur discipline, payés par leurs sponsors.
Preuve que pour prétendre aujourd’hui à 1 podium aujourd’hui il faut faire se préparer spécifiquement pendant plusieurs mois….. ce qui donne beaucoup de mérite à ceux qui s’entraînent en ayant une activité professionnelle en parallèle.
26
Le classement de l’Américain Mike Wolfe à plus de 7h00 du podium.
Il figurait parmi les grands favoris, après sa seconde place cette année à la Western States et la la Miwok 100 et ayant terminé second de la » version 2010 de l’UTMB ».
Il est passé avec le groupe de tête au col de Seigne et était encore 8ème à Champex, avant de connaître un passage à vide.
73
Le pourcentage des 60 favoris identifiés par l’organisation de la course et qui ont abandonné.
Trails Endurance Mag avec l’aimable collaboration et la science de Didier Curdy.