Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

UTMB 2011 : ITW de Lizzy Hawker "la chance que j’ai d’être là"

Rencontre ce dimanche avec Lizzy Hawker, l’Anglaise du Team The North Face reste elle aussi très discrète avec un palmarès impressionant.
C’est la petite reine de l’UTMB avec 3 victoires en 2005, 2008 et 2010 (version modifiée) et une seconde place en 2009, il faudra compter sur elle pour la victoire cette année.
Elle arrive à s’illustrer aussi bien sur route que sur chemins, privilégiant les ultras.
Elle a un record sur 100 km en 7h29min12s (lors des Championnats du Monde de 2006), a terminé 3ème en 2010 sur cette distance, détient un temps de 2h47min35s sur maraton et de 36min26s sur 10km.
Elle a remporté cette année l’Annapurna 100 au Népal, le HK 100 à Hong Kong, la Transgrancanaria et le Swiss Alpine Marathon à Davos (78 km).
1/ Comment as-tu preparé cette edition 2011 ?
J’ai fait des courses et je me suis entraîné toute l’année 2011, prenant chaque course comme elle venait et en me concentrant sur chaque objectif.
On apprend toujours à chaque course des choses qui servent pour la suivante.
2/ Quel est ton meilleur et plus mauvais souvenir sur cette course ?
Chaque course a de bons et de moins bons moments, des périodes où tu te sens facile et d’autres ou tu es dans “le dur”.
Une chose importante est juste d’essayer de les anticiper et d’apprécier les bons moments qui compensent les mauvais et de toujours garder un mental fort.
L’essentiel est de garder l’envie de courir.
3/ A quoi penses-tu quand tu coures ?
Des pensées diverses viennent et vont en courant, parfois mon esprit s’évade et à d’autres moments je suis vraiment concentré sur l’instant présent et sur la course.
4/ Quels conseils peux tu donner aux participants pour aller au bout de cette aventure (pendant la course) ?
Courir sans se mettre dans le rouge au niveau cardiaque pour que la tête et les jambes suivent, ainsi les sensations et la performance seront peut-être même meilleures que ce que vous pouviez imaginer.
5/ Que faut -il faire la dernière semaine ?
La dernière semaine avant la course, je me repose le plus possible et je reste au calme pour me ressourcer physiquement et mentalement.
Je m’absorbe de l’énergie positive des montagnes et j’apprécie la chance que j’ai d’être là.
6/ Que ne faut-il surtout pas faire quelques jours avant le départ ?
Quelques jours savant, il faut éviter tout stress non nécessaire qui pourrait vous affecter au niveau physique ou mental.
Ne pas faire de sortie trop longues ni trop intenses et ne pas veiller trop tard le soir.
7/ De quoi rêves tu ?
Mon rêve est déjà de franchir la ligne d’arrivée à Chamonix, d’avoir couru le mieux possible et d’avoir le sentiment d’avoir donné le meilleur de moi même.
Retrouvez demain Seb Chaigneau.